Accueil > Travaux > Chauffage > Chaudière hybride : le meilleur des deux mondes

Chaudière hybride : le meilleur des deux mondes

Concilier les avantages d’une pompe à chaleur air-eau avec ceux d’une chaudière à gaz à condensation, c’est désormais possible avec une chaudière hybride. Exemple avec ce système bi-énergie compatible avec la construction et la rénovation thermique.

Chaudière hybride : le meilleur des deux mondesLe fabricant Chaffoteaux propose une nouvelle chaudière hybride, la Talia Green Hybrid. La répartition entre chaudière et pompe à chaleur est effectuée par un système appelé Energy Manager qui vise à réduire la consommation d’énergie.
Ce système électronique gère les paramètres suivants : la température externe, la température de consigne pour le chauffage, le rendement de la chaudière, la température de départ du circuit de chauffage et le COP de la pompe à chaleur.

Sur une année de chauffage, la PAC réalise 70% de la production de calories. Il s’agit du mode de fonctionnement principal de la chaudière.
Avec une chaudière hybride, le retour sur investissement est rapide !
Second mode de fonctionnement : la pompe à chaleur et la chaudière fonctionnement en association, quand les besoins en chauffe sont plus importants.
Lors des périodes de grand froid, la chaudière à condensation fonctionne seule, avec une puissance de chauffage de 24 kW.

[pub]L’eau chaude sanitaire est produite grâce à un procédé de micro-accumulation. Le débit est de 15 L/min : pour un plus grand débit, il est possible de raccorder un ballon d’eau chaude de 80, 100 voire 150 litres.

Parmi les atouts de cette chaudière hybride : une installation facile car la liaison avec la pompe à chaleur ne nécessite pas de fluide frigorigène. Cette chaudière hybride s’installe comme une chaudière classique. Son entretien est facile avec une fonction auto-diagnostic, un affichage des dysfonctionnements ainsi que des dates du prochain entretien.

Chaudière hybride : le meilleur des deux mondesCe type de chaudière est éligible au crédit d’impôts, qui est de 13% pour le montant de la chaudière à condensation et de 22%* pour la pompe à chaleur. Un atout financier dont il vaut mieux profiter avant d’éventuelles révisions !

Lire notre article : Le crédit d’impôt pour les dépenses d’équipements de production d’énergie utilisant une source d’énergie renouvelable

A noter pour 2012 : * Les taux respectifs alloués à l’achat de chaudières à condensation et de pompes à chaleur air/eau passe à 10% et 15%. A noter, pour en bénéficier, les pompes à chaleur doivent maintenant afficher un COP supérieur ou égal à 3,4 pour une température d’entrée d’air de 7°C à l’évaporateur et des températures d’entrée et de sortie d’eau de 30°C et 35°C au condenseur.

Poster un commentaire

Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

Champs obligatoire

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus