Accueil > Mes droits > Prêts (bancaires, aidés...) > Prêt travaux Action Logement

Prêt travaux Action Logement

Nouvelle version du PASS travaux du 1% logement supprimé en 2010, le prêt travaux d’Action Logement lancé en mars 2012 relance l’ancien dispositif. Ce prêt, pouvant atteindre 15 000 euros est désormais accessible à tous les salariés des entreprises de plus de 10 employés. Découverte

Prêt travaux © Prêt travaux

Prêt travaux © Prêt travaux

Après avoir été supprimé en 2009 puis relancé et de nouveau suspendu en 2010, le Prêt travaux du 1% logement, autrefois appelé PASS TRAVAUX revient sous une nouvelle forme et un nouveau nom : le Prêt « travaux » d’Action Logement (ex « 1% logement » et dénomination usuelle de la Participation des Employeurs à l’Effort de Construction, instituée en 1953 pour les entreprises du secteur privé non agricole). Ce nouveau prêt travaux est donc de nouveau accessible à tous les salariés ou pré-retraités des entreprises du secteur privé non agricole de plus de 10 salariés, pour les offres de prêt émises à partir du 2 avril 2012.

Prêt travaux : Quels travaux ?

Ce nouveau prêt travaux finance les travaux de résidences principales réalisés par des artisans et professionnels de la construction et concerne tous les travaux liés à la surface, explique Benoît Touffu, directeur adjoint de l’aide à la construction de PME-PMI, (ACL PME) l’un des organismes chargés du montage de ces prêts. Action Logement propose ainsi de financer de nombreux travaux tels que les travaux d’ amélioration de la performance énergétique*, d’amélioration du logement**, des travaux de mise au normes d’habitabilité, des dépenses d’entretien et de revêtement des surfaces telles que carrelage, peinture, parquet, papier peint etc…  Les travaux d’agrandissement de logement***ainsi que ceux destinés au copropriétés dégradées et à la réhabilitation de logement dont l’habitabilité est compromise sont également pris en charge par ce prêt.

Prêt travaux : Pour quels bénéficiaires ?

Plafond ressources ©Prêt Travaux

Plafond ressources ©Prêt Travaux

Les bénéficiaires doivent donc être salariés d’une entreprise comprenant au moins 10 personnes à son effectif. A noter, il n’est aucunement nécessaire que l’entreprise cotise auprès d’un quelconque organisme pour pouvoir bénéficier de ce prêt.  Les bénéficiaires doivent occuper le logement au titre de résidence principale. Ce prêt s’adresse aux propriétaires bailleurs (y compris les SCI de type familial) comme aux locataires (avec l’autorisation du bailleur si nécessaire) toutefois les personnes doivent respecter un plafond de ressources défini selon la zone géographique du logement (cf, illustration).

Prêt travaux : Quelles modalités ?

[pub] Ces conditions remplies, le nouveau prêt travaux permet de disposer d’un montant de 10.000 € dans la limite du coût des travaux, (montant majoré de 5.000 € pour les travaux liés à l’amélioration de la performance énergétique )  à un taux d’intérêt nominal annuel fixe : 2,25 % pour une durée de 10 ans minimum. La durée peut-être portée à 15 ans si le montant est supérieur à 10 000€.

Pour le montage de votre dossier, inutile de passer par votre entreprise (cette dernière devra néanmoins donner son accord), mais contactez les organismes habilité à monter ces dossier comme  L’aide à la construction des PME-PMI. Le déblocage des fonds aura lieu dans un délai maximum de 3 mois à compter de l’achèvement des travaux. Attention, en cas d’achat de matériaux par le bénéficiaire, prise en compte de la facture d’achat dans la limite du tiers du coût total des travaux, la pose devra toutefois être effectuée par une entreprise. Il est donc nécessaire de passer par des professionnels pour vos travaux.

* pour les logements achevés avant le

1er janvier 1990 et dont le propriétaire n’a pas bénéficié de l’éco-prêt à taux zéro (les travaux réalisés doivent constituer au moins une action au sens du titre I ou du titre II de l’arrêté du 30 mars 2009 relatif à l’éco-PTZ),

** travaux tels que que mise aux normes d’habitabilité, sécurité, salubrité, étanchéité, électricité, chauffage, toiture, double vitrage etc…(Arrêté PALULOS du 30 décembre 1987, annexes I A et B, II et III A et B)

*** Agrandissement par addition, surélévation ou mise en état d’habitabilité de locaux qui n’étaient pas destinés à l’habitation (les travaux conduisant à la création d’au moins 14 m2 de surface habitable).

Commentaires

2


  • queteuil Publié le

    notre maison est de 1997 nous avons fait changer nos fenétres et volets qui n étaient ètanches nous les avont changés par des fenètres et des volets en pvc aurions eu le droit a un crédit traveaux

  • jeanyves Publié le

    Bonjour Mr / Mme
    Ce message s’adresse aux particuliers, ou à tous ceux qui sont dans le besoin d’un prêt particulier pour reconstruire leur vie , vous êtes à la recherche de prêt pour soit relancer vos activités soit pour la réalisation d’un projet soit pour vous acheter un appartement mais vous êtes interdit bancaire ou votre dossier à été rejeté à la banque. Je suis une particulière j’octroie des prêts allant de 1.000 à 5.000.000€ à toutes personnes capable de respecter les conditions. Mon taux d’intérêt est de 2.2% l’an. Si vous avez besoin d’argent pour d’autres raisons, n’hésitez pas à me contacter : https://pret-rapide-en-72h.jimdo.com/ pour plus d’informations. Particuliers sérieux et honnêtes.Merci de me contacter.

  • Poster un commentaire

    Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

    Champs obligatoire

    Vous êtes un professionnel

    Opportunités de chantiers à saisir !

    Être rappelé pour en profiter

    Articles récents


    Newsletter

    Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

    Professionnels du bâtiment

    Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

    Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

    En savoir plus