Accueil > Travaux > Fenêtres et vitrages > Une étiquette Energie pour les menuiseries

Une étiquette Energie pour les menuiseries

L’Union des fabricants de menuiseries extérieures (UFME) et la Chambre syndicale des fabricants de verre plat (CSFVP) ont lancé conjointement une « Etiquette Energie, Menuiserie Portes et fenêtres ». Cette démarche volontaire s’inscrit dans un contexte réglementaire européen, visant à la diminution de la consommation énergétique d’un bâtiment.

Fenêtre bois-aluminium selektion ©K par K

Fenêtre bois-aluminium selektion ©K par K

L’ étiquette Energie s’applique aux  fenêtres : verticales, de toit, aux  portes d’entrée et à tous les matériaux : bois, aluminium, PVC. Simple à comprendre son objectif est de faciliter la comparaison des performances des menuiseries. elle aide le consommateur à comparer objectivement les menuiseries extérieures mais aussi à choisir la fenêtre ou la porte adaptée à ses besoins de chauffage ou de climatisation en fonction de la Région où il habite. L’étiquette  Energie a été créée à partir d’une méthode de calcul baptisée e2mf prenant en compte les données d’un bâtiment de référence et de menuiseries extérieures représentatives du marché français.

ABC de l’étiquette Energie

Etiquette Energie Menuiserie l'UFME

Etiquette Energie Menuiserie ©l’UFME

Les performances du produit étiqueté avec l’étiquette Energie sont présentées sous forme de bilan énergétique, en fonction de la zone climatique. Elles sont découpées en sept niveaux, classés de “A” à “G”. Deux critères sont mis en avant : l’efficacité énergétique, qui permet de maîtriser ses consommations, et le confort d’été, qui détermine le degré de bien-être potentiel d’une habitation.

  • L’’échelle de couleurs (de vert à rouge – de A à G, du plus performant au moins performant) indique le bilan énergétique annuel c’est-à-dire l’impact sur la consommation énergétique du bâtiment.
  • L’échelle de dégradés bleus, confort d’été indique l’impact sur le confort d’été, c’est-à-dire en besoins de refroidissement.
  • Le coefficient de transmission thermique des fenêtres « Uw » indique le niveau de performances d’isolation thermique de la fenêtre. Plus il est bas, plus la fenêtre est isolante.
  • Le coefficient de transmission thermique des portes « Ud », comme pour les fenêtres, indique le niveau de performances d’isolation thermique de la porte. Plus il est bas, plus la porte est isolante.
  • Le facteur solaire « Sw » indique le niveau d’apports solaires. Plus le Sw est élevé plus l’apport solaire est  important, ce qui représente un avantage en hiver ou pour les régions peu ensoleillées.
Fenêtre bois CaraKtère

Fenêtre bois ©CaraKtère

L’étiquette Energie Menuiserie s’inscrit dans le contexte réglementaire européen d’un étiquetage des produits liés à la consommation d’énergie à l’horizon 2014. En 2013, ce sont plus de 2 millions de fenêtres qui porteront l’étiquette Energie Menuiserie en France. Rappelons que l’installation de nouvelles menuiseries par un professionnel autorise le particulier a déduire une partie de la fourniture sous forme de crédit d’impôt. A cela s’ajoute une TVA réduite à 7% (contre 19.6% pour les autres produits à la consommation).

 

Poster un commentaire

Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

Champs obligatoire

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus