Accueil > Mes droits > Démarches légales > Tarifs du gaz : UFC-Que-choisir dévoile l’offre la moins chère de France

Tarifs du gaz : UFC-Que-choisir dévoile l’offre la moins chère de France

UFC-Que-Choisir lance une opération collective en ligne pour faire baisser les tarifs du gaz. L’association a réalisé un appel d’offre pour concurrencer les tarifs règlementés, remporté par le fournisseur belge Lampiris. A terme ce dernier devrait proposer des tarifs jusqu’à 15% moins chers soit 156 euros d’économie de gaz par an. Détails

Site Gaz moins cher ensemble © UF-Que-Choisir

Site Gaz moins cher ensemble © UF-Que-Choisir

L’association UFC-Que -Choisir a choisi de tabler sur l’action collective pour faire baisser les tarifs du gaz. Depuis lundi soir, l’association de défense des consommateurs a ainsi mis en place un nouveaux site internet permettant de s’inscrire pour changer d’opérateur de gaz et d’obtenir la meilleure offre sur le marché: www.gazmoinscherensemble.fr

Tarifs du gaz: changement collectif pour plus d’impact

Gaz CMP

Gaz ©CMP

But de ce “big switch” ou changement collectif: engager le plus de consommateurs à changer en même temps d’opérateur pour permettre à cette offre d’exister, de bénéficier ainsi de meilleur tarifs du gaz mais aussi de faire passer un signal fort auprès de fournisseurs tels que GDF-Suez dont les tarifs réglementés, indexés sur les prix du pétrole, augmentent régulièrement. Cette initiative collective fait suite à l’appel d’offre passé cet été par UFC-Que Choisir afin de convaincre l’ensemble des distributeurs du marché de proposer des tarifs du gaz inférieurs à la grille réglementaire, une démarche rendue possible par l’ouverture du marché de l’énergie (gaz et électricité).

Des tarifs du gaz de 13 à 15% moins cher

[pub]Après quelques heures d’incertitude l’association de consommateurs a finalement lâché le nom du nouveau ce nouveau fournisseur. C’est Lampiris France, le plus petit acteur du marché gaz, fondé par Lampiris Belgique qui, lui, rassemble près de 700 000 clients particuliers sur le marché du gaz  qui a finalement remporté l’appel d’offre. Le fournisseur a ainsi accepté toutes les conditions contractuelles exigées par l’association ainsi que le traitement simplifié des réclamations et a fait une offre tarifaire initiale attractive : 13% minimum d’économies par rapport au tarif réglementé du kWh d’octobre, soit, pour une consommation annuelle moyenne de 17 000 kWh, une économie comprise entre 124 et 132 euros selon la zone tarifaire de l’abonné. Afin de bénéficier de ces nouveaux tarifs du gaz, les particuliers ont jusqu’au 25 novembre pour s’inscrire sur le site de l’opération. Ces derniers recevront une offre finale le 26 novembre 2013 et une offre personnalisée à compter du 7 décembre 2013. L’offre finale pourra évoluer en fonction du nombre d’inscrits. En clair, au plus le nombre d’inscrit sera élevé et au plus l’offre pourra être intéressante pour les consommateurs. Le changement de fournisseur sera réalisé pour tous le même jour. L’UFC-Que-Choisir s’engage a s’occuper des démarches liées à ce changement de fournisseur.

Gaz ©CMP

Gaz ©CMP

Reste à savoir si ces tarifs du gaz resteront intéressants dans le temps. GDF Suez a répliqué en affirmant qu’il offrait déjà des tarifs fixes sur deux ou trois ans. Selon Europe 1, le nouvel opérateur choisi par UFC-que-choisir s’engagerait quant à lui à respecter les tarifs du gaz annoncés pendant au moins un an. Rien n’a été annoncé au delà de cette durée. Malgré ces incertitudes concernant la pérennité de ces nouveaux tarifs avantageux, cette opération de changement collectif demeure un bon moyen de faire évoluer les tarifs du gaz à l’avantage des particuliers et de sensibiliser sur la facilité des démarches pour changer de distributeur. En effet, à l’inverse des forfaits téléphoniques, les abonnements de gaz sont sans engagement et peuvent être interrompus sans avoir à craindre de coupure de gaz.

Si le “big swift” du gaz est la première opération de cette envergure en France, des opérations du même type ont déjà eu lieu dans d’autre pays d’Europe comme en Angleterre ou 36.000 personnes ont changé d’opérateur en même temps pour réaliser une économie de 126 euros par an. La société mère de Lampiris avait déjà participé avait déjà t participé à ce type d’opération collective en Belgique en s’associant à “Tests achats” l’association belge équivalente de l’UFC-Que-Choisir. Actuellement cette société belge détient 8% des parts de marché du pays avec 500 clients par jours. Avec plus de 20.000 inscrits en moins de 24h via cette opération, la branche française vient d’exploser les scores.

 

Poster un commentaire

Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

Champs obligatoire

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus