Accueil > Mes droits > Crédit d'impôts > Aides aux travaux et crédit d’impôt : le point sur 2018

Aides aux travaux et crédit d’impôt : le point sur 2018

Crédit d’impôt de transition énergétique (CITE), Eco-PTZ, primes d’énergies, aides de l’Anah… le poins sur les dispositifs d’aide aux travaux auxquels vous pourrez prétendre pour alléger le prix de vos travaux de rénovation en 2018.

Un vent de changement souffle sur les aides aux travaux en 2018. Si le crédit d’impôt de transition écologique (CITE) reste d’actualité avant sa refonte complète prévue pour 2019, cette aide-phare aux travaux de rénovation connaît cependant quelques modifications importantes tandis que de nouveaux dispositifs comme les chèques énergies s’installent dans le paysage des aides aux travaux disponibles en 2018.

Aides aux travaux : le CITE remanié

Crédit d'impot CITE Atlantic

Crédit d’impôt CITE ©Atlantic

Cette année encore, le crédit d’impôt pour la transition écologique (CITE), principale aide d’État permettant de déduire de ses impôts une partie du prix des travaux conduisant à une meilleure performance énergétique, est reconduit jusqu’au 31 décembre 2018. Toutefois, la loi des finances pour 2018 introduit des modifications notables concernant l’indemnisation de certains équipements.

Ce qui change pour le CITE en 2018 :

L‘installation de fenêtres, portes-fenêtres et baies vitrées à double vitrage (équipements désignés comme matériaux d’isolation thermique des parois vitrées) et la pose de chaudières fioul, y compris les équipements affichant des critères de performance défini par décret et auparavant indemnisés, ne bénéficieront plus que d’un taux de crédit d’impôt de 15 % jusqu’au 30 juin 2018. Passée cette échéance, la pose de ces équipements sera exclue du CITE.

La pose de volets isolants et portes d’entrées ainsi que l’installation de menuiseries à simple vitrage sont quant à eux exclus du CITE dès le 1er janvier 2018. À noter : les devis signés avant ces dates butoirs et assortis d’un versement d’acompte permettront de bénéficier du taux de crédit d’impôt en vigueur au moment dudit versement. Exemple : un devis pour le remplacement de porte signé avant le 1er janvier 2018 avec acompte versé reste éligible au taux de 30 %.

Ces progressives transformations du CITE se font en amont d’une mutation plus importante du dispositif dès 2019 : à cette échéance, le CITE qui devrait ainsi se muer en prime, versée dès le début de la réalisation des travaux.

CITE : équipements maintenus au taux de 30 % en 2018

Les autres équipements précédemment indemnisés par ce dispositif d’aide aux travaux demeurent pris en charge au même taux de 30 %.

Les critères de performances à respecter pour l’obtention du CITE en 2018 demeurent également inchangés pour l’essentiel de ces équipements. Idem pour le plafond de dépense, valable aussi bien pour l’enveloppe de 30 % que celle de 15 % :

  • 8 000 euros pour une personne seule ;
  • 16 000 euros pour un couple soumis à une imposition commune (majoration de 400 euros par personne à charge).

En plus de ces équipements maintenus, le CITE en 2018 est étendu à la réalisation d’un audit énergétique ainsi qu’à certains frais d’équipement de raccordement à des réseaux de chaleur ou de froid.

À noter, en 2018 comme depuis 2015, il reste obligatoire de passer par un professionnel reconnu “Garant de l’environnement” (RGE) afin de bénéficier du CITE. Enfin, comme en 2017, le Crédit d’impôt reste cumulable avec d’autres dispositifs d’aides tels que l’Eco-PTZ et les primes énergies, et les aides des collectivités territoriales sans conditions de ressources.

Aides aux travaux en 2018 : Chèque énergie et primes économie d’énergie

Du côté des nouveautés, le chèque énergie, testé en 2017 dans plusieurs régions en France sera généralisé en 2018. D’un montant moyen de 150 euros, ce dernier permettra de payer une partie des factures d’énergie ou d’être utilisé pour financer certains travaux d’amélioration du bilan énergétique des logements. Aucune démarche ne sera nécessaire pour obtenir ce chèque, adressé directement à votre domicile par votre administration fiscale sur la base de vos revenus. Vous pouvez vérifier votre éligibilité et obtenir une estimation du montant de votre chèque énergie ici.

Aides aux travaux et crédit d’impôt : le point sur 2018

Capture d’écran du site chequeenergie.gouv.fr

Également lancé en 2017 pour accélérer les rénovations thermiques et lutter contre la précarité énergétique, le dispositif des primes d’économie d’énergie devrait quant à lui toucher à sa fin au premier trimestre 2018. Cumulables avec le crédit d’impôt de transition écologique, ces primes octroyées dans le cadre des certificats d’économies d’énergie (CEE) s’adressent aux ménages remplissant les mêmes conditions de ressources permettant de disposer des aides de l’ANAH.

Aides aux travaux et crédit d’impôt : le point sur 2018

Plafond de ressources aides de l’Anah 2017 © Site de l’Anah

Si vous êtes éligibles, vous aurez alors jusqu’au 31 mars 2018 pour vous rapprocher d’un organisme signataire de la charte d’engagement liée à la prime (vendeur d’énergie, grand distributeur, collectivité territoriale) qui vous versera les aides financières minimum suivantes :

  • Installation d’un radiateur électrique à régulation électronique : 50 euros;
  • Installation d’un programmateur centralisé pour radiateurs électriques : 100 euros;
  • Remplacement d’une chaudière individuelle par une chaudière neuve à haute performance énergétique (gaz ou fioul) : 800 euros ;
  • Remplacement d’une chaudière individuelle par une chaudière neuve au bois de classe 5 : 1 300 euros.

Aides au travaux en 2018 : Eco-PTZ et TVA à 5,5 % 

Autres grands piliers de la politique d’aides aux travaux, l’Eco-Prêt à taux zéro ainsi que la TVA à 5,5 % sont maintenus aux mêmes conditions qu’en 2017.

Accordé sans condition de ressources, l’Eco-PTZ permet de financer un ensemble de travaux concourant à améliorer la performance énergétique des logements construits avant 1990. Pour ce faire, les opérations éligibles doivent soit être choisies parmi une palette de travaux, soit permettre d’atteindre une amélioration de la performance énergétique globale de votre logement1. En 2018, les travaux éligibles et les montants restent les mêmes : de 10 000 à 30 000 euros sans intérêts.

Bouquets de Travaux éligibles à l'Eco-PTZ

Bouquets de Travaux éligibles à l’Eco-PTZ

Autre dispositif d’aide aux travaux destiné à amoindrir le coûts des travaux de rénovation énergétique : la TVA à 5,5 % reste en 2018 applicable à tous les travaux de rénovation énergétique respectant les mêmes critères de performance que le crédit d’impôt de transition écologique. Autre obligation commune au CITE et à la TVA à 5,5% : passer par un professionnel reconnu RGE.

Aides aux travaux et crédit d’impôt : le point sur 2018

Programme “Habiter Mieux” de l’Anah

Aides aux travaux en 2018 : Aides de l’Anah

Bonne nouvelle pour les ménages éligibles aux aides de l’Anah, le programme « Habiter Mieux » de cet organisme officiel, permettant de financer des travaux d’économie d’énergie est maintenu en 2018. Deux dispositifs sont proposés :

  • « Habiter mieux Tranquilité » permet de financer jusqu’à 50 % des travaux permettant d’obtenir un gain énergétique de 25 % du logement. L’aide est assortie d’une prime de 10 % du montant des travaux dans la limite de 2 000 euros pour les ménages très modestes.
  • « Habiter mieux Agilité », une nouvelle aide uniquement destinée au financement du changement du système de chauffage, d’isolation des murs intérieurs ou extérieurs et de l’isolation des combles aménagés et aménageables. L’aide aux travaux peut prendre en charge jusqu’à 50 % du montant des travaux pour les ménages très modestes dans la limite de 10 000 euros. Un montant auquel pourra s’ajouter une aide forfaitaire de l’Anah de 150 euros.

Aides aux travaux 2017 : aides des collectivités

Les principales aides aux travaux octroyées par les collectivités locales telles que l’exonération totale ou partielle de la taxe foncière sont toujours d’actualité en 2018.

D’autres aides peuvent être accordées localement pour financer vos travaux de rénovation de la réalisation de l’étude technique au financement d’une partie des travaux d’isolation ou de réfection de toiture. Pour vous aider à mieux cerner les aides locales disponibles pour financer votre projet de rénovation, l’Agence de la maîtrise de l’énergie (Ademe) a mis au point un calculateur d’aides financières intitulé Simul’Aid€s.

Aides aux travaux et crédit d’impôt : le point sur 2018

Simul’Aid€s – Capture d’écran du site “infoenergie-lr.org”

Cet outil en ligne a pour objectif de vous aider à identifier les dispositifs d’aides financières existants et connaître les financeurs à solliciter pour réaliser des travaux d’économie d’énergie dans votre logement. Simul’Aid€s ne recense pour l’instant que les aides disponibles pour les régions Grand Est, Normandie, Occitanie et Centre-Val de Loire. Pour les habitants des autres régions, il reste toujours possible de se rapprocher d’un point Point Rénovation Info Service afin d’obtenir l’ensemble des renseignements sur les aides locales et nationales.

Pour en savoir plus consultez nos articles :

L’Eco prêt à taux zéro ou Eco-PTZ

Une “prime énergie” pour remplacer son chauffage

1 Soit ≤ 150 kWh/m² et par an si la consommation conventionnelle avant travaux est ≥ à 180 kWh/m² et par an ; ≤ 80 kWh/m² et par an si la consommation conventionnelle avant travaux est < à 180 kWh/m² et par an. Ces seuils sont modulés en fonction des zones climatiques et de l’altitude

Commentaires

1


  • lacordo38 Publié le

    Bonsoir, Je me permets de vous envoyer ce message suite à la lecture des nombreux sujets et thèmes abordés sur ce site, tous très intéressants.
    Si je comprends bien, ces aides sont principalement adressées aux particuliers.
    Prévoyant l’investissement conséquent de rénovation et amélioration de mon atelier professionnel, je souhaiterais savoir si ces aides existent également pour des entités professionnelles.
    Merci par avance pour votre réponse.
    Cordialement,
    Christophe Cabrol
    lacordodenhaut@sfr.fr

  • Poster un commentaire

    Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

    Champs obligatoire

    Vous êtes un professionnel

    Opportunités de chantiers à saisir !

    Être rappelé pour en profiter

    Articles récents


    Newsletter

    Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

    Professionnels du bâtiment

    Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

    Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

    En savoir plus