Accueil > Mes droits > Aides & Subventions > Volets roulants : prix, aides, crédit d’impôt

Volets roulants : prix, aides, crédit d’impôt

Le coût des volets roulants peut être diminué grâce aux aides à la rénovation énergétique et grâce aux aides à l’accessibilité des logements des personnes en situation de handicap. Découvrez les conditions pour bénéficier des aides de l’État pour les volets roulants.

Le coût des volets roulants : des travaux abordables !

Volets roulants kline

Volets roulants ©kline

Couche supplémentaire d’isolation des fenêtres, l’installation de volets roulants contribue améliorer le confort thermique de votre habitation. Par ailleurs, la motorisation des volets roulants est indispensable pour permettre aux personnes en situation de handicap de gagner en autonomie.

Vous cherchez à diminuer votre facture de chauffage grâce à des travaux peu onéreux et faciles à réaliser. La pose de volets roulants isolants est la solution ! Si vous avez des difficultés à effectuer des gestes du quotidien, pensez aux volets roulants électriques.

Le coût d’un volet roulant dépend du matériau utilisé.

  • Le volet roulant en PVC de dimensions standard est le volet le plus abordable, avec un prix d’appel à 200 €. Pour un volet roulant en aluminium double paroi (ADP), vous allez devoir régler au minimum 500 €. Les volets roulants sur-mesure sont bien entendu plus onéreux.
  • Les tarifs des volets roulants électriques sont plus élevés que les tarifs des volets roulants manuels. Enfin, les volets roulants solaires sont les plus chers avec une fourchette de prix allant de 500 € à 750 €.

Selon les données réunies par Travaux.com, le prix moyen de l’installation des volets roulants est de 1 585 € TTC. Vous ferez des économies sur votre facture de chauffage. De plus, une réduction d’impôt pour le volet roulant et d’autres aides peuvent venir diminuer le coût de ces menuiseries extérieures.

Aides pour les volets roulants : des règles à respecter !

Volets roulants Raub

Volets roulants ©Raub

Vous voulez bénéficier d’un crédit d’impôt pour des volets roulants en aluminium, d’une aide de l’État pour des volets roulants électriques, d’une subvention pour des volets roulants en PVC… Attention, à respecter les critères d’éligibilité des travaux de menuiseries !

Pour les aides à la rénovation énergétique, vous allez devoir choisir avec soin vos volets et votre poseur. En effet, le volet roulant doit avoir une résistance thermique (R) supérieure à 0,22 m².K/W et le menuisier doit être titulaire d’un label RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). De plus, sachez que les aides à l’installation de volets roulants sont réservées aux travaux réalisés dans des locaux à usages d’habitation construits depuis plus de 2 ans.

Concernant les aides à l’accessibilité, les conditions sont plus souples. Il suffit, en effet, que la motorisation soit facturée par un professionnel.

Point de vigilance : si vous sollicitez des subventions auprès d’organismes comme l’ANAH, anticipez ! Les dossiers doivent être déposés avant le début des travaux d’installation des volets roulants.

La réduction d’impôt pour les volets roulants

Volets roulants Soprofen

Volets roulants ©Soprofen

Savez-vous que le crédit d’impôt transition énergétique (CITE) pour les volets roulants a été supprimé au 1er janvier 2018 ? Il en est de même pour la prime énergie volets roulants.

Toutefois, si vous avez accepté un devis et payé un acompte pour un volet isolant avant 2018, vous bénéficiez d’un crédit d’impôt de 30 %. Le crédit d’impôt volet roulant en aluminium ou le crédit d’impôt volet roulant en PVC ne concerne que le coût du matériel, à l’exclusion des frais de pose et de motorisation.

En revanche, le crédit d’impôt volet roulant électrique équipant le logement principal d’une personne en situation de handicap est maintenu. Son taux est de 25 % avec un plafond de 5 000 € pour une personne seule, 10 000 € pour un couple et une majoration de 400 € par personne à charge ou 200 € par enfant en garde alternée. Ce plafond concerne l’ensemble des travaux de mise en accessibilité réalisés au cours des 5 dernières années.

Comment bénéficier de la réduction d’impôt volets roulants en 2019 ?

Vous devez compléter la case prévue pour les déductions d’impôt liées à l’habitat, dans l’annexe 2042 RICI. Dans le cadre du prélèvement à la source, l’administration fiscale va vous faire parvenir un chèque de remboursement dans les mois, qui suivent le dépôt de votre déclaration d’impôt.

Bonne nouvelle pour les personnes ayant de faibles revenus : vous avez droit à cet avoir fiscal pour les volets roulants, même si vous êtes peu ou pas imposable !

Aides pour les volets roulants : bénéficiez d’une TVA réduite

Volets roulants ©kline

Volets roulants ©kline

Savez-vous que trois taux de TVA peuvent s’appliquer pour les volets roulants : 20 %, 10 % ou 5,5 % ?

Le taux normal de TVA de 20 % est le taux de TVA des travaux neufs. Même en l’absence de TVA favorable, installer des volets roulants isolants est intéressant car ces équipements contribuent au respect de la réglementation thermique. Le taux de TVA à 20 % est également appliqué sur le prix des volets que vous achetez vous-même.

Bien que le crédit d’impôt pour les volets roulants ait été supprimé, la TVA écologique à 5,5 % continue à bénéficier à la pose de volets isolants par un artisan RGE, dans une habitation construite depuis plus de deux ans. Vous pouvez être propriétaire résidant dans votre habitation ou la louant, locataire ou même occupant à titre gratuit de la maison ou de l’appartement.

Si vos volets ne sont pas isolants et/ou si le menuisier n’est pas qualifié RGE, vous bénéficiez quand même d’une TVA favorable pour les volets roulants, la TVA au taux intermédiaire de 10 %. Ce taux de TVA est retenu sur le coût de la main d’œuvre mais également sur le prix des volets facturé par le poseur.

Quel document faut-il compléter pour bénéficier d’une TVA réduite sur les volets roulants ? Si le coût d’installation de votre volet roulant est inférieur à 300 €, la facture détaillée de l’artisan suffit. Au-delà, vous devrez compléter une attestation simplifiée référencée 1301-SD. Cette attestation à remettre au professionnel avant la fin des travaux va certifier que votre logement a plus de deux ans et qu’il est principalement destiné à l’habitation.

Les aides de l’ANAH pour les volets roulants

Volets roulants ©Clair de Baie

Volets roulants ©Clair de Baie

L’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitation (l’ANAH), une agence publique, accompagne à la fois les rénovations énergétiques réalisées par les particuliers et les travaux de mise en accessibilité des logements.

Quelles sont les aides de l’ANAH pour les volets roulants, dans le cadre d’une réhabilitation d’une habitation ou pour la mise en accessibilité d’un logement occupé par une personne en situation de handicap ?

Deux programmes sont proposés aux propriétaires de logement de plus de 15 ans, pour rénover leurs biens : le programme Habiter Mieux Sérénité et le programme Habiter Mieux Agilité.

L’aide pour les volets roulants peut atteindre 50 % du montant des travaux, dans une limite de 10 000 €. En complément et si les travaux réalisés (pose de volets roulants et fenêtre avec des vitrages à isolation renforcée, par exemple) entraînent un gain énergétique d’au minimum 25 %, une prime supplémentaire de 10 % est versée avec un plafond maximal de 2 000 €.

Pour bénéficier des aides à la rénovation de l’ANAH, votre revenu fiscal ne doit pas dépasser un certain seuil calculé en tenant compte de la composition de votre famille et de votre lieu d’habitation. À titre d’exemple, une famille de 5 personnes vivant en Ile-de-France ne doit pas avoir un revenu supérieur à 58 674 €.

Comment demander les aides de l’ANAH pour les volets roulants ? La demande de subventions se fait désormais via un site internet. Vous devez vous munir de votre dernier avis d’imposition, car vous devrez indiquer votre numéro fiscal et la référence de l’avis.

Les aides pour les volets roulants : rendre un logement plus accessible !

Volets roulants CMP

Volets roulants

Pour soutenir les personnes en perte d’autonomie ou en situation de handicap, de nombreux organismes sont susceptibles de verser une aide pour un volet roulant. Malheureusement, il n’existe pas de guichet unique pour demander les aides à l’accessibilité. Vous allez donc devoir prendre le temps de déposer de nombreux dossiers, afin de diminuer le coût de la motorisation des menuiseries extérieures.

L’installation d’un volet roulant électrique plus facile à manier qu’un volet roulant manuel peut, tout d’abord, donner lieu au versement d’une Prestation de Compensation du Handicap (PCH). Cette prestation versée par votre département est personnalisée, pour tenir compte de vos besoins. La prise en charge du volet roulant motorisé peut se faire à hauteur de 100 %.

À qui s’adresser pour obtenir une prestation de compensation du handicap pour un volet roulant ? Vous devez solliciter la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH). Bonne nouvelle, la PCH est cumulable avec le crédit d’impôt des volets roulants mais le montant de la prestation sera déduit du montant des travaux servant de base au calcul de la déduction fiscale.

Si vous êtes salarié, vous pouvez également obtenir une aide de l’organisme collecteur du 1 % logement. Les retraités, quant à eux, peuvent solliciter leur caisse de retraite.

N’hésitez pas non plus à contacter des associations et vos différentes collectivités locales. Elles sont susceptibles de verser une aide à l’installation d’un volet roulant motorisé.

Le mécanisme des aides pour les volets roulants est parfois complexe. N’hésitez donc pas à vous faire accompagner par un conseiller rénovation à contacter via le site gouvernemental Faire.fr. Les personnes à mobilité réduite peuvent demander l’aide d’une assistante sociale et/ou à l’ANIL (Agence Nationale pour l’Information sur le Logement).

Poster un commentaire

Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

Champs obligatoire

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus