Accueil > Mes droits > Aides & Subventions > Pompe à chaleur : prix, aides, crédit d’impôt

Pompe à chaleur : prix, aides, crédit d’impôt

Le prix d’une pompe à chaleur peut être diminué grâce à différentes aides, dont le crédit d’impôt pompe à chaleur, le prêt sans intérêt et une TVA réduite. Voici un panorama des différentes subventions permettant de financer une pompe à chaleur.

Les tarifs des pompes à chaleur

Pompe a chaleur Viessmann

Pompe a chaleur ©Viessmann

Avec une efficacité énergétique supérieure à 100 %, la Pompe à Chaleur (PAC) est un chauffage performant et écologique. Ce mode de chauffage utilise une énergie renouvelable, en puisant les calories présentent dans l’air ou dans la terre ou encore dans l’eau.

Installer une pompe à chaleur dans votre habitation nécessite un certain budget. Le prix d’une pompe à chaleur dépend de la technologie utilisée.

  • La pompe à chaleur géothermique, une PAC puisant la chaleur dans le sol, est la plus onéreuse avec une fourchette tarifaire allant de 15 000 € à 20 000 € HT.
  • Le coût moyen d’une pompe à chaleur aérothermique est, quant à lui, compris entre 10 000 à 15 000 €.

Dans les régions les plus froides, il est nécessaire de prévoir un chauffage d’appoint. Vous pouvez également coupler une pompe à chaleur à une chaudière, pour un prix allant en moyenne de 10 000 € à 15 000 €, hors coût de la chaudière.

L’ADEME, Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie, note que ces équipements sont coûteux et plus vite rentabilisés dans les logements aux besoins en chauffage conséquents. De plus, il existe plusieurs aides de l’Etat pour les pompes à chaleur.

Aides pompe à chaleur : le crédit d’impôt

Vous avez peut-être entendu parler de la fin programmée du Crédit d’Impôt Transition Énergétique (CITE). La loi de finances 2019 a reconduit ce dispositif pour un an. En 2020, une prime versée aux ménages les plus modestes devrait le remplacer.

Existe-t-il un crédit d’impôt pour toutes les pompes à chaleur ? Le crédit d’impôt pour les pompes à chaleur air-air a été supprimé, car ces pompes consomment trop d’électricité.

En revanche, le crédit d’impôt pour les pompes à chaleur air-eau, le crédit d’impôt pour les pompes à chaleur géothermiques et le crédit d’impôt pour les pompes à chaleur hydrothermiques ont bien été maintenus.

Le taux du CITE pompe à chaleur est de 30 % et ne concerne que la pose dans une résidence principale construite depuis plus de deux ans, par un artisan RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Comment bénéficier du crédit d’impôt pompe à chaleur 2019 ? Lors de votre déclaration d’impôt vous devrez compléter la rubrique « Travaux dans l’habitation principale : dépenses pour la transition énergétique », en cas de déclaration en ligne ou la déclaration n°2042 RICI, en cas de déclaration papier.

Dans le cadre du prélèvement à la source, le crédit d’impôt 2019 vous sera remboursé au cours de l’année fiscale suivant la fin des travaux, y compris si vous êtes peu ou pas imposable.

À retenir pour le crédit d’impôt pompe à chaleur : le taux du CITE est de 30 %. Le crédit d’impôt pour les pompes à chaleur air-air n’existe plus. Seules les installations dans une résidence principale de plus de deux ans sont concernées.

Les aides pompe à chaleur : les critères de performance du matériel

Pompe à chaleur aérothermique Chaffoteaux

Pompe à chaleur aérothermique Chaffoteaux

Toutes les pompes à chaleur géothermiques ou air/eau ouvrent-elles droit aux aides gouvernementales ? Seules les PAC les plus économes en énergie sont éligibles aux différents dispositifs.

Les PAC air-eau, eau-eau, sol-eau et sol-sol doivent avoir une efficacité énergétique saisonnière d’au moins 111 % dans le cas de pompes à chaleur moyenne ou haute température et de 126 % dans le cas de pompes à chaleur basse température.

Attention : aucune aide n’est prévue pour l’installation d’une PAC dans le neuf (habitat de moins de deux ans). La pompe à chaleur contribue alors à l’atteinte des objectifs fixés par la réglementation thermique en vigueur.

Les aides pompe à chaleur : une TVA à 10 % ou 5,5 % ?

Une TVA pompe à chaleur à 10 % ou à 5,5 % ? Une différence ayant un fort impact sur la facture finale de votre installation.

La TVA réduite à 5,5 % est appliquée sur la fourniture et la pose de PAC éligibles au CITE par un professionnel RGE, dans des habitations achevées depuis plus de deux ans. À la différence du crédit d’impôt pompe à chaleur, il peut s’agir soit d’une résidence principale, soit d’une résidence secondaire.

Si la PAC ne remplit pas les conditions de performance ou si l’artisan n’est pas qualifié RGE, la TVA intermédiaire de 10 % est retenue sur la main d’œuvre et sur le matériel facturé par le poseur. Toutefois, pour les pompes à chaleur air-air, la TVA à 10 % ne concerne que la pose.

Point d’attention : si vous achetez vous-même votre PAC, la TVA est de 20 %. Vous bénéficiez toujours de la TVA de 10 % sur les frais de pose par une entreprise.

Comment bénéficier d’une TVA écologique à 5,5 ou d’une TVA à 10 % ? Vous devez remettre à l’artisan, avant la fin des travaux, une attestation certifiant notamment que votre maison a plus de deux ans. Cette attestation est disponible sur internet sous la référence 1301-SD.

Aides pompe à chaleur : le coup de pouce des fournisseurs d’énergie

Pompe à chaleur air-eau-Altherma Hybride ©DAIKIN

Pompe à chaleur air-eau ©DAIKIN

Les médias ont beaucoup parlé ces derniers mois du chèque énergie, pour lutter contre la précarité énergétique. Mais connaissez-vous la prime énergie attribuée sans condition de ressources ?

La prime énergie est versée pour la pose d’une pompe à chaleur performante dans les habitations de plus de deux ans. La pompe à chaleur air-air ouvre également droit au versement d’une prime, sous réserve d’avoir un coefficient de performance saisonnier (SCOP) d’au-moins 3,9.

Comment demander une prime énergie pompe à chaleur ? Dans de nombreux cas, l’artisan RGE va effectuer les démarches pour votre compte. S’il ne le fait pas, vous pouvez contacter le fournisseur d’énergie de votre choix, avant le début des travaux.

Quel est le montant d’une prime énergie pompe à chaleur ? Le montant de la prime énergie dépend du coût des travaux d’installation de ce chauffage et de votre zone géographique. Une prime énergie plus au montant bonifié est versée, en complément, aux ménages les plus modestes.

Aides pompes à chaleur : les subventions de l’ANAH

Pour diminuer le coût d’une pompe à chaleur, n’hésitez pas à solliciter l’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat (ANAH).

Quelles sont les conditions pour bénéficier d’une aide ANAH pour les pompes à chaleur ? Votre logement doit avoir plus de 15 ans. Il doit s’agir de votre résidence principale. De plus, un plafond de ressources est calculé selon le nombre de personnes habitant sous votre toit et votre lieu d’habitation (hors ou en région parisienne). À titre d’exemple, une famille de 4 personnes vivant en Ile-de-France a droit aux subventions de l’ANAH, si ses revenus sont inférieurs à 50 311 €.

Le montant des aides de l’ANAH pour les pompes à chaleur est au maximum de 50 % du montant HT du coût d’installation de la pompe à chaleur. Une prime supplémentaire de 2 000 € est accordée, si les économies d’énergie dépassent 25 %. Enfin, une aide forfaitaire de 520 € peut être attribuée pour les frais de suivi du chantier.

Pour demander une aide pour la PAC à l’ANAH, il suffit de remplir un dossier en ligne. Attention, les subventions pour la rénovation thermique accordées par l’agence ne sont jamais automatiques. L’agence va étudier votre dossier en tenant compte de son budget et de ses priorités.

Aides pompes à chaleur : l’éco-PTZ

Pompe à chaleur Vitocal 222 ©Viessmann

Pompe à chaleur
©Viessmann

Financer une pompe à chaleur par un prêt sans intérêt, un dispositif intéressant pour installer un nouveau chauffage à moindre coût, mais qui nécessite le respect d’un certain nombre de critères. Bonne nouvelle, la loi de finances 2019 assouplit ces critères, pour toute demande d’éco-PTZ déposée à compter du 1er mars 2019.

L’éco-PTZ ancienne version concerne uniquement les travaux de rénovation énergétique effectués dans des maisons ou des copropriétés construites avant 1990. De plus, la pose d’une pompe à chaleur seule ne peut être financée par un éco-prêt à taux zéro que si elle permet une amélioration énergétique significative et à condition que l’habitation a été édifiée après le 1er janvier 1948. Au cas où ces deux conditions ne seraient pas remplies, une autre réhabilitation thermique (isolation de la toiture, par exemple) de manière concomitante doit se jouxter à l’installation de la PAC.

L’éco-PTZ nouvelle version concerne les réhabilitations énergétiques d’habitation de plus de deux ans et l’installation d’une pompe à chaleur seule ouvre droit à un prêt écologique.

Comment demander un éco-PTZ pompe à chaleur ? Vous devez solliciter une banque partenaire de l’Etat et lui présenter un devis pompe à chaleur. Attention, si votre situation financière est dégradée, l’établissement financier a le droit de vous refuser cette aide gouvernementale. La banque a, en effet, l’obligation de vérifier votre capacité de remboursement, comme dans le cadre d’un prêt classique.

Pour ne passer à côté d’aucun coup de pouce à l’installation d’une pompe à chaleur, il est préférable de se faire accompagner gratuitement par un conseiller spécialisé. Vous pouvez prendre contact avec lui via le site gouvernemental, Faire.fr. Pour estimer la facture de votre nouveau chauffage, rendez-vous sur le site de l’ADEME afin d’obtenir une idée du montant des aides pour la pompe à chaleur grâce à son simulateur, Simul’Aid€s.

Poster un commentaire

Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

Champs obligatoire

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus