Accueil > Mes droits > Aides & Subventions > Chauffe-eau solaire : prix, aides, crédit d’impôt

Chauffe-eau solaire : prix, aides, crédit d’impôt

La facture des chauffe-eaux solaires peut être diminuée grâce à des aides diverses dont un crédit d’impôt et à une TVA favorable. En complément, un prêt sans intérêt finance l’installation solaire. Découvrez les modalités pour bénéficier des aides de l’État pour les chauffe-eaux solaires.

Les tarifs des chauffe-eaux solaires

chauffe_eau solaire

Chauffe_eau solaire

Contrairement à certaines idées reçues, le chauffe-eau solaire s’installe dans toutes les régions françaises avec un retour sur investissement rapide notamment grâce aux aides “chauffe-eau solaire” disponibles.

Écologique, facile à entretenir, silencieux et économique, le chauffe-eau solaire individuel (CESI) présente de nombreux avantages. La fourchette de prix, fourniture et pose, d’un chauffe-eau solaire est comprise entre 3 800 € et 5 500 € TTC, avec une moyenne s’établissant à 4 650 €. La fourchette basse correspond au chauffe-eau solaire monobloc.

Le bloc est alors situé juste sous les capteurs solaires. Le chauffe-eau solaire à éléments séparés est plus cher mais plus performant. En effet, le ballon d’eau chaude étant posé à l’abri sous les combles ou dans un local spécifique, les déperditions de chaleur sont moindres.

Le coût du CESI dépend également de l’étendue des capteurs thermiques, cette étendue étant en adéquation avec le degré d’ensoleillement, la capacité du ballon et la quantité d’eau chaude produite. Ainsi, 200 à 300 litres sont nécessaires pour une famille de 3 à 5 membres.

Les économies d’énergie sont rapides mais dépendent bien entendu de votre situation géographique. Selon l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie), la baisse de la facture pour chauffer l’eau est de 50 % en moyenne voire de 70 % dans le Sud de la France.

Critères pour bénéficier des aides chauffe-eau solaire

Vous construisez votre maison. Vous souhaitez produire votre eau chaude sanitaire à l’aide d’une énergie renouvelable. Malheureusement, aucune aide de l’État pour l’installation d’un chauffe-eau solaire n’est prévue dans le neuf. En revanche, utiliser l’énergie solaire contribue à atteindre les objectifs fixés par la réglementation thermique en vigueur voire à obtenir le label BBC (Bâtiment Basse Consommation).

Si votre habitation a été construite il y a plus de deux ans, vous pouvez bénéficier d’un soutien financier. Pour cela, vous devrez faire appel à un artisan qualifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Ce dernier va fournir et poser un chauffe-eau dont les capteurs solaires doivent être certifiés CSBAT, une certification française délivrée par le CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment), ou Solar Keymark, une certification délivrée au niveau européen. Sont également éligibles les capteurs solaires ayant une certification équivalente reposant sur les normes NF EN 12975 ou NF EN 12976.

Aides chauffe-eau solaire : le crédit d’impôt chauffe-eau solaire 2019

Chauffe-eau solaire KSH

Chauffe-eau solaire ©KSH

Le Crédit d’Impôt Transition Ecologique (CITE) est sans doute le dispositif le plus connu d’accompagnement aux rénovations énergétiques. Connaissez-vous les modalités pour obtenir un crédit d’impôt pour un chauffe-eau solaire en 2019 ?

Les travaux doivent être réalisés dans votre résidence principale.

Le montant du crédit d’impôt chauffe-eau solaire peut aller jusqu’à 30 % du coût du matériel et de la pose en 2019. Son montant est plafonné à 8 000 € pour un foyer d’une personne, 16 000 € pour un couple avec une majoration de 400 € par enfant à charge. Ce plafond s’apprécie pendant une période glissante de 5 ans, quel que soit le nombre de travaux éligibles au CITE effectué pendant ce délai.

Comment bénéficier d’un crédit d’impôt pour le chauffe-eau solaire en 2019, année de mise en place du prélèvement à la source ?

Lors de votre déclaration de revenu, vous indiquerez le montant de vos dépenses liées à la mise en place du CESI. À la fin de l’été, vous aurez droit à un reversement correspondant au montant du crédit d’impôt.

Crédit d’impôt chauffe-eau solaire, à retenir : le crédit d’impôt chauffe-eau solaire en 2019 finance jusqu’à 30 % de l’ensemble de la facture. L’intervention d’un artisan RGE dans une résidence principale de plus de deux ans est obligatoire.

Aides chauffe-eau solaire : l’éco-PTZ

Vous souhaitez investir dans un chauffe-eau écologique mais vous n’avez pas la trésorerie suffisante pour son financement. Vous pouvez demander à une banque partenaire de l’Etat de vous accorder un prêt sans intérêt, un éco-PTZ ou éco-prêt à taux zéro. Bonne nouvelle, à compter du 1er mars 2019, les conditions d’attributions de ce prêt sont assouplies.

Quelles sont les conditions actuelles pour bénéficier d’un éco-PTZ chauffe-eau ?

Votre logement doit être construit avant 1990. L’installation du chauffe-eau solaire doit se faire en complément d’une autre opération de rénovation énergétique, comme l’isolation thermique de la toiture. Le prêt est remboursable sur 10 ans.

Quelles seront les nouvelles conditions pour bénéficier d’un éco-PTZ chauffe-eau solaire ? Votre logement doit être construit depuis plus de deux. L’installation de votre chauffe-eau solaire seul suffit. Le prêt est remboursable sur 12 ans.

Bon à savoir : le prêt sans intérêt est cumulable avec le crédit d’impôt de 30 % pour les chauffe-eaux solaires et avec les autres aides de l’Etat.

Aides chauffe-eau solaire : la TVA écologique

Chauffe-eau solaire combiné

Chauffe-eau solaire combiné

Le taux normal de TVA en France est actuellement fixé à 20 %. Ce taux de TVA est applicable, lors de la construction d’une maison neuve ou lors de vos achats de matériaux. Mais connaissez-vous le taux de TVA des chauffe-eau solaires posés par un artisan dans une habitation de plus de deux ans ?

Les CESI éligibles au crédit d’impôt fournis et posés par un professionnel RGE sont taxés à hauteur de 5,5 %, la TVA écologique. Il peut s’agir de votre résidence principale ou de votre résidence secondaire. Vous pouvez en être propriétaire ou occupant à titre gratuit.

Si les conditions de la TVA réduite ne sont pas remplies, la TVA intermédiaire de 10 % est appliquée dans l’ancien à partir du moment où une entreprise de BTP intervient.

La TVA de 10 % sur les chauffe-eaux est appliquée sur le coût de la main d’œuvre mais également sur le coût du matériel facturé par le poseur.

L’artisan va mentionner sur son devis chauffe-eau, le taux de TVA. De votre côté, vous devrez lui fournir une attestation mentionnant les caractéristiques de votre bien (construit depuis plus de deux ans et à usage d’habitation). Cette attestation est disponible sur internet, sous la référence 1301-SD.

Aides chauffe-eau solaire : prime énergie

La prime énergie pour l’installation d’un chauffe-eau solaire ne doit pas être confondue avec le chèque énergie. Contrairement à ce dernier, elle est versée quel que soit le montant de vos revenus.

Une prime énergie plus au montant majoré est, toutefois, accordée sous condition de ressources, pour permettre aux ménages les plus modestes d’utiliser une énergie renouvelable pour produire leur eau chaude sanitaire.

Mais comment bénéficier d’une prime énergie pour un chauffe-eau solaire ? Dans le cadre d’une sollicitation commerciale, le dispositif des primes énergies liées aux Certificats des Économies d’énergie (CEE) vous sera présenté.

Si ce n’est pas le cas, vous pouvez vous pouvez vous adresser avant le début des travaux au fournisseur d’électricité, de gaz, de fioul ou autre, de votre choix. Vous n’êtes pas obligé d’être un client de celui-ci.

Le distributeur d’énergie pourra vous indiquer le montant de la prime chauffe-eau solaire. Ce montant dépend de votre lieu d’habitation et du coût des travaux. En revanche, inutile de multiplier les demandes, une seule subvention est versée par foyer. Mais, en complément, vous pouvez solliciter vos collectivités locales. En effet, certaines soutiennent financièrement l’installation de chauffe-eau solaire par des particuliers.

Aides chauffe-eau solaire : subventions de l’ANAH

Chauffe-eau solaire CHAPPEE

Chauffe-eau solaire ©CHAPPEE

Connaissez-vous l’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat ? Il s’agit d’une agence publique soutenant techniquement et financièrement les particuliers souhaitant réaliser des travaux. Dans ce cadre, elle intervient pour faciliter la pose d’un chauffe-eau solaire dans les logements construits depuis plus de 15 ans.

Vous avez droit à l’aide de l’ANAH “chauffe-eau” sous conditions de ressources, si vous êtes propriétaire occupant. Le plafond des ressources dépend de la composition de votre foyer et de votre lieu d’habitation (hors ou en région parisienne).

  • À titre d’exemple, si vous vivez hors Ile-de-France dans un foyer de 4 personnes, vos revenus ne doivent pas dépasser 38215 € (catégorie modeste) ou 29809 €, pour la catégorie très modeste.
  • Le montant de l’aide de l’ANAH pour le chauffe-eau solaire est alors de 50 % avec un plafond de 10000 €. Pour la catégorie modeste, la subvention s’élève à 30 % dans la limite de 7000 €.

Si vous êtes propriétaire bailleur, l’ANAH peut également vous verser une aide en contrepartie d’un encadrement du loyer.

Comment demander une aide à l’ANAH pour le chauffe-eau solaire ? Dans un souci de simplification, le dossier est désormais dématérialisé. Rendez-vous sur le site de l’agence. Vous aurez besoin de renseigner votre numéro fiscal et votre dernier numéro d’imposition. Si vous êtes éligible, l’agence va étudier votre dossier en tenant compte de ses priorités locales et de son budget. Celui-ci augmente en 2019 !

 Aides chauffe-eau solaire : se faire accompagner

Vous allez devoir solliciter plusieurs organismes pour bénéficier des aides de l’État pour le chauffe-eau solaire. Mais, vous pouvez vous faire accompagner gratuitement par un conseiller spécialisé dans les rénovations énergétiques. Contactez-le par le biais du site Faire.fr. Et pour avoir une idée du montant des subventions, utilisez le simulateur de l’ADEME, Simul’Aid€s.

Poster un commentaire

Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

Champs obligatoire

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus