Accueil > Jardin > Terrasses > Installer une terrasse en bois !

Installer une terrasse en bois !

C’est décidé vous allez installer une terrasse en bois ! Pour cela, vous devez être à jour sur certaines informations préalables : démarches légales nécessaires, type de bois, implantation, type de pose. Petit guide pratique pour une installation de terrasse en bois sereine et réussie !

La terrasse en bois un succès grandissant

La terrasse en bois est devenue le véritable “must have” des aménagements d’extérieur. Contemporaine, naturelle, facile d’installation et d’entretien, elle séduit de plus en plus de particuliers à l’heure d’installer ou de remplacer leur terrasse. Mais pour une installation de terrasse en bois réussie, il convient de se poser certaines questions essentielles, résumées ci-dessous. Une fois solutionnées, plus rien ne vous empêchera de jouir de votre terrasse en bois dans les meilleures conditions !

Terrasse en bois Leroy Merlin

Terrasse en bois ©Leroy Merlin

Terrasse en bois : où l’installer et comment y accéder ?

Première question essentielle : où installer sa terrasse en bois ? Le choix de l’emplacement est en effet crucial pour ce type d’aménagement d’extérieur. Pensez à prendre en compte l’orientation de la terrasse en fonction de la topographie de votre habitat mais aussi des caractéristiques climatologiques de votre région. Une terrasse aménagée plein sud est certainement agréable dans les régions fraîches mais peut vite devenir invivable en été dans les régions chaudes.

Terrasse en bois ©Leroy Merlin

Terrasse en bois ©Leroy Merlin

Pensez également à l’environnement, une trop grande exposition au vent, un trop grand vis à vis avec des voisins peuvent être des points négatifs à prendre en compte. Dans le cas de la terrasse en bois, la proximité d’arbres résineux est également un souci futur d’entretien à éviter. Enfin pensez aux accès : aucun intérêt de positionner la terrasse au sud ouest si aucune porte ou baie vitrée ne permet de la desservir. L’installation d’une nouvelle terrasse en bois peut également être l’occasion de repenser les accès et la circulation dans la maison, pour jouir au mieux de cette nouvelle pièce de vie extérieure !

Terrasse en bois : quelle surface et quelles autorisations légales ?

Une fois  l’emplacement de votre terrasse défini, la question de la taille de cette dernière se pose. Si ces questions sont largement définies par la surface disponible et les caractéristiques de votre terrain, sachez qu’une surface minimum de 5 à 10 mètres carrés est conseillée pour installer une petite table avec 4 chaises (avec une largeur minimum de 2 à 3 mètres  pour pouvoir circuler autour). Si l’idée est de disposer d’un véritable espace de vie, tablez alors sur une surface minimum de 15 m².

Terrasse en bois © SILVERWOOD

Terrasse en bois © SILVERWOOD

Du côté des autorisations, les terrasses inférieures à une superficie de 20m² et 60cm de hauteur, terrasses dites “de plain-pied”, ne nécessitent aucune démarches administratives. Si votre terrasse est “surélevée” ou posée sur un support dépassant les 60 cm, vous devrez alors déposer une déclaration préalable de travaux auprès de la mairie. Enfin pour les terrasses supérieures à 20m², c’est le permis de construire qui s’imposera. A noter: ces règles peuvent varier selon les municipalités, renseignez-vous localement avant de commencer vos plans. Contracter un spécialiste près de chez soi est également une bonne option, ce dernier connaîtra les règles locales en vigueur.

Terrasse en bois : sur quel support la poser ?

La question du support de la terrasse en bois est également primordiale : elle va non seulement définir si vous devez ou non déposer une déclaration préalable de travaux  mais doit également être décidée en fonction de la nature du sol. Pour les terrains particulièrement instables, il est conseillé de faire réaliser au préalable une dalle en béton par un professionnel pour recevoir votre terrasse en bois. Autre option : la pose sur lambourde. Le sol dans ce cas n’est pas bétonné, et la terrasse est posée sur des lambourdes préalablement fixées dans des plots de béton ou des parpaings figés dans un sol parfaitement aplani. Une solution qui s’adapte aux sols argileux et friables.

Pose "classique" de terrasse bois sur lambourdes fixées dans le sol avec des plots © Terrasse-nature.com

Pose “classique” de terrasse bois sur lambourdes fixées dans le sol avec des plots © Terrasse-nature.com

Il est également possible de fixer une lambourde principale sur le mur de la maison afin de poser les autres lambourdes prêtes à recueillir la terrasse. Cette pose appelée “muralière” est idéale pour donner un bon appui à la terrasse. Quel que soit l’option choisie, la pose du support de votre terrasse doit être réalisée dans les règles de l’art pour ne pas compromettre la stabilité de votre terrasse en bois. Les professionnels et artisans spécialistes de la terrasse en bois sauront non seulement vous conseiller sur le choix du support mais également réaliser la pose de cette dernière dans les règles de l’art. Faire appel à ces derniers, au minimum pour réaliser le support de la terrasse en bois est vivement recommandé.

Terrasse en bois : quelle essence de bois?

Enfin et surtout, la question de l’essence du bois, indissociable de la question du style, doit être envisagée. Pour bien choisir votre type de bois, ne restez pas uniquement focalisé sur l’aspect esthétique. Les lames de bois de terrasse affichent un classement, comme le carrelage, indiquant leur niveau de résistance. Pour une terrasse en bois, il est recommandé de choisir de bois classé IV. Ces bois sont utilisables en extérieur et peuvent supporter un taux d’humidité supérieur à 20%. La question du choix de l’essence a aussi à voir avec l’aspect que prendra votre terrasse dans le temps, l’entretien et le budget.

Terrasse en bois exotique ©Leroy Merlin

Terrasse en bois exotique ©Leroy Merlin

Si le Pin représente par exemple une solution économique, il n’en reste pas moins que ces lames auront tendance à griser dans le temps (qui peut séduire) et nécessiteront un traitement pour garantir sa durabilité. Les bois comme le Red Cedar présentent un milieu de gamme intéressant, et une résistance importante sans aucun traitement. Pour ceux qui veulent conserver une teinte chaude au fil des ans et un entretien minimum, les bois exotiques sont recommandés (Tek, Ipé iroko). Le budget ne sera toutefois pas le même. Enfin pour des terrasses en bois zéro entretien et une durabilité à toute épreuve, les lames en bois composites peuvent être une option à envisager. Pour un tarif dans le haut de la fourchette, également.

Pour aller plus loin sur le sujet lire nos articles :

Terrasse en bois : 5 idées d’aménagement à copier !

Terrasse en bois composite : un look “effet bois” l’entretien en moins !

Poster un commentaire

Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

Champs obligatoire

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus