Accueil > Jardin > Portails > Choisir un portail : éléments à prendre en compte

Choisir un portail : éléments à prendre en compte

Le choix d’un portail doit suivre un cheminement logique. Du choix de l’ouverture, au matériau en passant pas la motorisation et les règles d’urbanisme, Travaux.com vous donne ici la voie royale pour bien choisir votre portail.

Vous avez choisi de remplacer votre vieux portail ou de sublimer une nouvelle clôture en installant un portail assorti ? Ou encore d’enfin investir dans le portail automatique dont vous rêvez depuis plusieurs années ? Pour choisir le portail idéal qui va correspondre aux spécificités de votre projet et à votre budget, il convient de vous poser les bonnes questions.

Choisir un portail : l’espace disponible

Portail en fer forgé Profils systèmes

Portail en fer forgé ©Profils systèmes

La première question à se poser et la plus importante d’entre elle pour choisir un portail est : de quel espace disposez-vous pour l’ouverture de votre portail ? En effet selon la topographie des lieux, certains modèles ne pourront pas être installés. Cela revient à se poser la question du type d’ouverture de votre portail. Si vous disposez d’un grand dégagement devant et derrière votre entrée, vous pourrez opter pour des portails à ouverture battante. A noter, si votre entrée est en pente, ce type d’ouverture ne sera pas installable, même si vous disposez d’assez d’espace. Pour les installation ne disposant que de peu d’espace ou ne pouvant déborder sur la rue, vous devrez opter pour un portail coulissant sur rail ou autoportant. Pour élucider ce problème vous devrez vous reporter au point numéro 2 de cet article, à savoir le choix du matériau. Le type d’ouverture autoportante ou sur rail à directement à voir avec cet élément car il est relatif au poids du portail (les portails coulissant autoportants ne pouvant pas supporter un charge lourde).

Choisir un portail : le matériau

Portail coulissant Napoli Lapeyre

Portail coulissant Napoli ©Lapeyre

Le matériau est le deuxième élément le plus important pour choisir un portail. Il va définir le style de votre portail mais aussi son budget. De plus si vous optez pour un portail coulissant autoportant, certains matériaux seront d’emblée exclus. C’est le cas des matériaux trop lourds (fer forgé,etc.). Pour bien choisir le matériau de votre portail, posez-vous d’emblée la question de l’entretien : êtes vous prêt à entretenir votre portail ? Si c’est le cas, vous pouvez choisir un portail en bois ou un portail en fer forgé qui nécessitent la pose d’une couche de lasure ou de peinture de tous les ans pour le bois et tous les 2 à 4 ans pour le fer. Si vous préférez un portail facile à vivre et bon marché, optez de préférence pour le PVC. Ce dernier aura toutefois moins de caractère qu’un portail en bois ou en fer forgé, bien que les derniers modèles présentent des designs en constante évolution. Enfin pour un entretien zéro, une offre décorative très importante, et une large gamme de rendu, du plus design jusqu’au plus rétro (avec les modèles en alu soudé imitant le fer forgé) choisissez les portails en alu. De tels avantages situeront toutefois le portail en alu sur la tranche haute des tarifs de portails.

Choisir un portail : la motorisation

Portail motorisé Sémaphore Somfy

Portail motorisé Sémaphore ©Somfy

Autre question essentielle dans le choix d’un portail : la motorisation ; si vous souhaitez installer un portail motorisé ou l’automatiser à terme, vous devrez évoquez ce point dès le départ. En effet le choix du moteur de motorisation doit se faire en fonction de votre type d’ouverture (qui on le rappelle fait partie des premiers éléments à définir). Ainsi pour un portail battant, la motorisation de il est possible de choisir entre 5 types de moteur (motorisation intégrée au portail, la motorisation enterrée, à bras, à roue, à bras, à vérins). Pour les portails battants, vous n’aurez plus le choix qu’entre 2 systèmes : la motorisation à rail au sol et la motorisation autoportante (en rapport avec le type d’ouverture que nous avons précédemment évoqué).

Choisir un portail : ne pas oublier la législation

Portail Dampierre © Lapeyre

Portail Dampierre © Lapeyre

Dernier point qui peut venir chambouler votre décision pour choisir un portail : la législation ! Ainsi n’oubliez pas que selon les règles d’urbanisme, la hauteur maximale d’un portail est fixée à 3.20 m pour les villes de plus de 50 000 habitants, hauteur rabaissée à 2.6m pour les autres localités. Pour l’installation d’un portail, plus besoin d’un permis de construire mais le dépôt d’une déclaration de travaux aux services municipaux reste obligatoire. Comptez un mois pour le délai d’instruction. Enfin si vous habitez à proximité d’un site classé, les matériaux, formes et couleurs de portails peuvent être strictement codifiés. Rapprochez-vous directement des services de la mairie pour consulter votre PLU et éventuellement connaître les règles locales.

Formulaire Cerfa de déclaration de travaux : (formulaire Cerfa n° 10073*01)

Poster un commentaire

Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

Champs obligatoire

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus