Accueil > Jardin > Piscines > Comment budgétiser la construction de sa piscine ?

Comment budgétiser la construction de sa piscine ?

Terrassement, installation, filtration… tant de choses nécessaires pour qu’une piscine remplisse son office ! Vous souhaitez en savoir plus pour pouvoir chiffrer votre budget piscine ? Lisez la suite…

Construction de piscine

Piscine Piscinelle

Piscine ©Piscinelle

La construction de piscine fait partie des travaux techniques qui comprennent plusieurs postes essentiels. Estimer le budget de votre piscine revient donc à connaître les différentes étapes et à les chiffrer. Retour point par point sur ce que vous retrouverez sur votre devis piscine.

Comment établir son budget piscine : son implantation

Une piscine enterrée ou semi-enterrée nécessite des travaux de terrassement. Le coût de ces travaux sera établi en fonction de l’accessibilité de votre terrain, de la surface à creuser et du volume de terre à évacuer. Si votre terrain présente des difficultés pour le terrassier, un surcoût peut vous être facturé. Pour limiter le coût, la terre peut éventuellement être réutilisée pour créer massifs ou talus ou encore être proposée à un voisin proche.

Installation de piscine ©Carré Bleu International - Carré Bleu

Installation de piscine ©Carré Bleu International – Carré Bleu

Budget terrassement : Se définit au mètre cube avec les professionnels. Comptez entre 1000 et 5000 euros en fonction de l’étendue et de la difficulté du chantier.

Estimez le prix d’une piscine avec le :  Guide des prix piscine

Comment établir son budget piscine : le bassin

Votre budget piscine va essentiellement dépendre du type de bassin installé. Entre les modèles hors sol et les piscines monocoques ou bétonnées, le choix est vaste. Les piscines les plus économiques demeurent les piscines hors-sol. Les modèles les moins durables (de type gonflables ou autoportantes souples) offrent des prix d’appel à moins de 1000 euros. La piscine monocoque présente un bon compromis entre la piscine ” en dur ” et la piscine hors-sol. Cette solution rapide à installer (comptez une semaine seulement dans le meilleur des cas) est généralement accessible à partir de 10 000 euros pour les piscines monocoques en kit (hors pose et hors frais de livraison). Attention cependant à ne pas choisir un produit trop bas de gamme qui ne serait pas équipé de poteaux raidisseurs, dont l’épaisseur serait insuffisante et dont le gel coat, assurant l’étanchéité et la solidité du bassin, ne serait pas de bonne qualité. Pour une piscine monocoque de qualité, mise en place par un pro, le budget s’élève en général entre 18 000 et 30 000 euros.

Piscine Eva Waterair

Piscine Eva © Waterair

Alternative aux coques en résine, le bassin peut également être construit ” en dur “, c’est à dire en béton coulé, béton projeté, béton armé ou coffrage. L’avantage des piscines ” en dur ” restent la longévité. Du côté des bémol, comptez la durée des travaux : de 2 semaines à 2 mois environ pour voir votre projet concrétisé. Côté budget, à prestations équivalentes, le prix des bassins maçonnés restent également plus élevé. Comptez en général au minimum entre 25 000 et 30 000 euros pour la réalisation d’une piscine béton. Le prix pourra grandement varier en fonction de la taille, de la forme et de la difficulté d’exécution du bassin. Pensez à comparer les devis pour des prestations équivalentes.

Budget bassin : A partir de 10 000 euros pour le premier prix des bassins hors-sol, environ 20 000 euros pour une solution monocoque installée par un pro, et de 25 000 à 30 000 minimum pour un piscine bétonnée.

Comment établir son budget piscine : la filtration

Pour que votre piscine soit utilisable, l’eau doit être renouvelée 3 fois en 24 heures. Équiper votre piscine d’un système de filtration est donc obligatoire et faire partie intégrante de votre budget piscine. L’installation du système de filtration, comprenant notamment une pompe de piscine à calibrer en fonction de la taille de la piscine, peut être faite dans un local technique qui servira avantageusement pour le rangement des produits d’entretien et de divers ustensiles. Cependant, il est possible d’intégrer un groupe de filtration compact à la paroi de la piscine. Vous économiserez le coût de construction du local, ainsi que des travaux de raccordement entre le filtre et le bassin. Pensez également à chiffrer le coût de l’achat d’un robot de piscine ainsi que tous les accessoires et produits nécessaires à l’hygiène de votre bassin.

Trophée d'argent ©Aquarêve L'Esprit Piscine

Trophée d’argent ©Aquarêve L’Esprit Piscine

Budget filtration : Le prix de la pompe de votre piscine dépendra de sa puissance. Comptez à partir de 100 euros pour les petits volumes (entre 5 à 10 m3/h) et jusqu’à plus de 600 euros pour les plus puissantes.

Comment établir son budget piscine : accessoires de sécurité

Une piscine n’est agréable que si on peut lézarder autour, marcher, plonger, etc. Il faut donc songer à faire figurer  la pose des margelles, d’une dalle revêtue d’un carrelage antidérapant, d’une terrasse en bois ou en bois composite dans le budget piscine. Concernant la sécurité, votre piscine doit être équipée d’au moins un de ces quatre dispositifs de sécurité : une couverture de sécurité, une barrière de 110 cm de hauteur, une alarme ou un abri de piscine. Cette dernière option peut s’avérer un bon moyen d’allier confort et sécurité et permettre un usage prolongé de votre piscine sur l’année.

Abri de piscine télescopique Nautilus-ceramicline

Abri de piscine télescopique Nautilus-ceramicline

Budget accessoires : Le prix d’une alarme de piscine est compris entre 200 et plus de 1000 euros pour des alarmes immergées sophistiquées. Pour un système avec barrière de protection, comptez entre 1 000 et 3 000 euros pour les barrières fixes ou amovibles et plus de 10 000 euros pour des modèles rétractables. Le prix d’un abri de piscine est lui compris entre 2 000 euros pour un abri de piscine bas et de 15 000 à 30 000 euros pour un abri haut de qualité.

Comment établir son budget piscine : les taxes obligatoires

Enfin n’oubliez pas que la construction de piscine implique de s’acquitter de taxes obligatoires. Ainsi, si votre piscine mesure plus de 10 m², vous devrez vous acquitter de la taxe d’aménagement payable une seule fois au moment de la construction. En outre, la valeur locative de votre bien immobilier augmentant, votre taxe foncière et taxe d’habitation seront revues à la hausse. Pensez à prendre en compte ces frais collatéraux, afin de ne pas être pris au dépourvu.

Piscine Diffazur @ Diffazur

Piscine Diffazur @ Diffazur

Sur le même sujet, consultez nos articles :

Poster un commentaire

Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

Champs obligatoire

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus