Accueil > Jardin > Piscines > Barrière ou clôture de piscine : indispensable à la sécurité, design en option

Barrière ou clôture de piscine : indispensable à la sécurité, design en option

Le législateur a imposé aux propriétaires de sécuriser leur piscine privative, sous peine d’amende. Un équipement d’un bon rapport qualité/prix est la barrière, ou clôture de piscine. Mais il est possible de transformer une contrainte réglementaire en élément de décoration du jardin.

Barrière ou clôture de piscine : indispensable à la sécurité, design en optionDepuis le début de l’année 2006, “les propriétaires de piscines enterrées non closes privatives à usage individuel ou collectif installées avant le 1er janvier 2004 doivent avoir équipé au 1er janvier 2006 leur piscine d’un dispositif de sécurité normalisé, sous réserve qu’existe à cette date un tel dispositif adaptable à leur équipement”. La loi sur la sécurité des piscines impose donc un équipement homologué sur la totalité des piscines, y compris pour les résidences secondaires non fréquentées par les enfants.

Les barrières de protection doivent être réalisées, construites ou installées de manière à empêcher le passage d’enfants de moins de cinq ans sans l’aide d’un adulte, à résister aux actions d’un enfant de moins de cinq ans, notamment en ce qui concerne le système de verrouillage de l’accès et à ne pas provoquer de blessure. Plus précisément, ces barrières doivent être conformes à la norme NF P 90-306 et être équipées d’un portillon, avec double fermeture, afin de créer un obstacle infranchissable, dite protection passive, pour les enfants de moins de 5 ans (elle permet au passage de limiter également l’accès de la piscine aux animaux domestiques). A cet effet, les barrières, d’une hauteur règlementaire de 1,10m minimum, se doivent d’être “robustes et fixées solidement au sol”. De fait, elles sont habituellement fixées à demeure sur les dalles de la plage entourant la piscine. Elles doivent enfin “présenter des gages de longévité et une très bonne tenue aux intempéries”. Enfin, les barrières doivent être fixées au minimum à un mètre minimum et trois mètres maximum du plan d’eau. Voilà pour la réglementation.

[pub]Il existe en réalité deux types de barrière, les barrières ‘démontables’ et les barrières ‘fixes’.

Les barrières démontables sont constituées de panneaux, poteaux et chevilles et ne peuvent être installées que sur un sol dur (pas sur une pelouse par exemple). Elles sont peu onéreuses et s’installent facilement. Idem pour les clôtures filet (comme leur nom l’indique), encore moins chères.

Il n’en reste pas moins que les barrières fixes sont recommandées – c’était d’ailleurs l’esprit du législateur – afin d’assurer une protection pérenne. Certes leur prix est plus élevé mais, une fois en place, elles assurent une protection maximale et ne nécessitent plus d’autre intervention humaine.

Barrière ou clôture de piscine : indispensable à la sécurité, design en optionAu-delà de sa fonction utilitaire, la barrière de piscine est aussi l’occasion, au travers de son esthétique ou de son design, d’une personnalisation de votre piscine. En témoignent les divers matériaux qui peuvent les composer : inox, aluminium, fer forgé, verre, plexiglas, bois, etc. Aussi longtemps que les normes de sécurité sont respectées, rien n’empêche de laisser libre cours à son imagination. Le prix de ces clôtures est bien sûr fonction du matériau, de la couleur, du design et peut ainsi varier de quelques dizaines d’euros le mètre linéaire à plusieurs centaines d’euros, les barrières en bois étant par exemple plus onéreuses que celles en aluminium lesquelles le sont plus encore que celles en filet.

La pose, qui n’excède en général pas une journée peut, selon les modèles, être réalisée par le particulier mais il vous est néanmoins fortement conseillé de faire appel à un professionnel (maçon, piscinier, etc.) qui vous fera l’installation dans les règles de l’art. Non seulement faut-il garder à l’esprit qu’il est question ici de sécurité mais surtout, en sollicitant un installateur professionnel, votre clôture sera garantie. D’un point de vue esthétique et du confort d’usage, il est indiqué d’inclure une partie de la plage à l’intérieur de l’espace clôturé. Il faut enfin prévoir un surcoût de maçonnerie si la fixation est réalisée par scellement dans des plots de béton. Côté entretien, certains matériaux nécessiteront une attention plus grande. C’est par exemple le cas du bois ou encore du verre. Pour le reste, un coup d’éponge suffit.

Barrière ou clôture de piscine : indispensable à la sécurité, design en optionA noter que des fabricants (Bonna Sabla notamment) propose des barrières insérées dans des socles en béton Ductal. “Ce béton fibré ultra haute performance présente des qualités de résistance, de ductilité et de longévité supérieure au béton traditionnel. Son épaisseur réduite et son poids plus léger le rendent manu-portable. Il résiste également aux chocs et au gel”, indique Michelle Catherin, chef de projet marketing communication au sein du groupe Bonna Sabla. Autre intérêt, ce dispositif de sécurité se pose facilement puisqu’il suffit de fixer le poteau sur l’étrier, fixer l’ensemble sur les bacs Ductal, coulisser la grille dans les feuillures du profil (pas de vis apparente) et verrouiller avec le chapeau sur le profil.

Afin de cacher une barrière propre à briser une ambiance savamment construite, de plus en plus d’entreprises propose en plus de la barrière proprement dite des structures rigides, faciles à mettre en oeuvre et intégrées dans la clôture, destinées à servir de tuteur pour des plantes ou végétaux, permettant ainsi d’inscrire totalement cette barrière réglementaire dans le paysage de son jardin.

Rappelons enfin qu’aucun dispositif de sécurité ne dispense les parents de leur obligation de surveillance. A ce titre, il convient de bien souligner que les dispositifs de sécurité peuvent aider à la surveillance, mais ne peuvent en aucun cas s’y substituer. La vigilance s’impose donc tant il rien ne sert d’équiper une piscine d’une barrière de protection si le portillon n’est pas correctement fermé.

Poster un commentaire

Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

Champs obligatoire

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus