Accueil > Jardin > Arrosage automatique > Arrosage automatique : guide pour bien choisir

Arrosage automatique : guide pour bien choisir

Goutte à goutte, asperseur, arrosage de surface ou système enterré. Si tout le monde est d’accord pour se simplifier la vie en s’équipant d’arrosage automatique, choisir le bon système ne coule pas forcément de source. Guide pratique pour choisir un arrosage adapté à votre jardin.

Arrosage automatique Leos paysages

Arrosage automatique ©Leos paysages

Selon un sondage réalisé cette année par l’Unep et l’Ipsos intitulé “Comment les français voient la vie en vert”, au quotidien, chaque Français applique en moyenne plus de 3 “gestes verts” dans son jardin. Parmi ces gestes écolos, 14% des foyers déclarent s’être équipés d’un système d’arrosage automatique dans l’année. L’arrosage automatique, respectueux de l’environnement et économique, doit être bien installé et bien adapté à votre terrain pour conserver ses qualités. L’importance doit donc être donnée au conseil et à l’évaluation des besoins de vos végétaux.

Qu’est ce que l’arrosage automatique ?

Arrosage Automatique

Arrosage Automatique

Il existe différents systèmes d’arrosage automatique. Pour le goutte à goutte, les tuyaux poraux ou les micro-asperseurs, on parlera d’arrosage de surface (le tuyau les alimentant étant posé directement sur le sol) par opposition à l’arrosage enterré qui se réalise à l’aide de turbine ou de tuyères alimentées par un réseau de tuyaux sous terrains.

En surface ou enterrées, ces installations se composent d’un programmateur, de vannes (dont la tâche est de contrôler la circulation de l’eau), d’arroseurs et permettent d’approvisionner votre jardin en eau de façon autonome.

Arrosage automatique de surface ou enterré ?

Arrosage goutte à goutte Gardena

Arrosage goutte à goutte ©Gardena

Le choix du système va en premier lieu être défini par la surface de votre jardin. Inutile de prévoir l’installation d’un réseau enterré à plusieurs voies, ce qui demande des travaux conséquents, si vous ne disposez que de quelques allées ou d’un coin de verdure à l’arrière de votre maison. A contrario, un petit réseau de goutte à goutte de surface sera inadapté pour une grande pelouse.

  • Goutte-à goutte

“Le goutte à goutte est sans doute le meilleur système d’arrosage existant, que ce soit en terme d’économies ou d’efficacité” déclare Nicolas Courtytera installateur chez Arro Services, société spécialisée dans l’arrosage en Seine et Marne (77). “Le goutte à goutte conviendra pour les arbustes de haie, les massifs de fleurs ou le potager”, souligne Sébastien Berne, maitre jardinier chez Botanic aux Milles (13). “En règle générale, il est adapté à toutes les plantations, excepté aux arbres anciens ayant déjà un système racinaire développé” précise Nicolas Courtytera. Avantage bien connu du goutte à goutte, son faible débit, dont l’arrosage localisé permet une meilleure croissance de la plante pour une consommation d’eau extrêmement réduite. Seul frein au développement de cette technique selon le spécialiste d’Arro Services “le nombre de tuyaux nécessaires posés en surface, qui peuvent vite devenir disgracieux ou peu discrets.”

Micro aspersion

Arrosage automatique : guide pour bien choisirAutre système d’arrosage de surface économique et à faible pression, la micro aspersion, qui dispense l’arrosage en une pluie très fine sans abîmer les plantes, est idéale pour les fleurs et les végétaux particulièrement fragiles. Avantage majeur de la micro-aspersion: elle offre une plus grande couverture d’arrosage que le goutte-à goutte. “La micro aspersion est surtout adaptée aux massifs de fleurs de dimensions importantes et pour lesquels l’installation de goutte à goutte serait compliquée ou trop voyante” explique Nicolas Courtytera. Par ailleurs, la micro aspersion nécessite moins de canalisations en surface que les systèmes de goutte à goutte. Toutefois, à l’inverse des goutteurs, les micro-asperseurs mouilleront le feuillage de vos végétaux. Ce type d’arrosage sera donc à éviter pour les plantes pouvant développer des champignons.

D’autres systèmes de surface reprenant le principe de la basse pression sont également disponibles sur le marché, tel que le tuyau poreux, qui comme sont nom l’indique, laisse filtrer l’eau au travers de sa membrane. Pour arroser, il suffit de le disposer aux pieds de vos plantes. Il ne pourra cependant être utilisé que sur une petite longueur et présentera “une mauvaise tenue aux eaux calcaires ainsi qu’une diffusion irrégulière” précise Nicolas Courtytera.

L’arrosage enterré

[pub]Selon Sébastien Berne: “Les systèmes enterrés vont convenir essentiellement pour du gazon”. L’arrosage s’opère alors à l’aide de tuyères ou de turbines. Escamotables, celles-ci peuvent totalement disparaître dans le sol une fois l’arrosage terminé et doivent être choisies selon la superficie du terrain. “Les tuyères permettent d’arroser jusqu’à 4m50, explique Sébastien Berne, les mini-turbines arrosent, elles, de 4m jusqu’à 7m, enfin les turbines permettront de couvrir jusqu’à 10m”.
Installer un système d’arrosage enterré est une opération technique délicate au cours de laquelle il va falloir creuser de petites tranchées dans votre jardin. Pour cela deux méthodes: “Soit on creuse complètement les tranchées, soit on découpe des plates bandes que l’on met sur des sacs en plastique, le temps d’installer le système d’arrosage, avant de combler le trou de découpe avec un peu de regarnissage” détaille Sébastien Berne. “Quel que soit le procédé utilisé, il faudra environ deux mois avant d’obtenir un résultat uni” avertit ce dernier.

Que faire pour installer un système d’arrosage automatique ?

Arrosage automatique

Arrosage automatique

Automatiser l’arrosage de son jardin ne s’improvise pas. Avant d’acheter goutteurs, tuyères, programmateurs ou autres accessoires indispensables à votre installation, il convient de réaliser un plan détaillé de votre jardin (superficie, type de végétaux…) et de mesurer le débit de votre eau. “Faire établir une Etude Technique sur Plan par un vrai professionnel, même si cette étude est facturée, est un gage de réussite car 90% de la qualité d’une installation réside dans cette étude”, affirme Nicolas Courtytera. Un vendeur spécialisé saura par la suite vous conseiller. Si vous désirez une prise en charge totale, de la conception à l’installation, adressez-vous à un paysagiste ou à un professionnel de l’irrigation: “Pour un système d’arrosage enterré, mieux vaut faire appel à un spécialiste de l’arrosage, poursuit ce dernier. Pour un système d’arrosage de surface, beaucoup de personnes savent plus ou moins répondre aux demandes: paysagistes, grandes surfaces de bricolage, jardineries…” En revanche, faire appel à un plombier sera contre indiqué, car si ce dernier installera les tuyaux sans difficultés, sa méconnaissance des végétaux ne lui permettra pas d’adapter le réseau d’arrosage en fonction de leur demande en eau.

Arrosage automatique : Prix et conseils

Arrosage automatique Gardena

Arrosage automatique ©Gardena

Selon Nicolas Courtytera: “Il n’y a pas de fourchette de prix juste. Le coût d’une installation d’arrosage automatique dépend non pas de la surface, mais de la configuration du terrain. Il est plus simple d’arroser un grand rectangle de 2500m², qu’un petit jardin biscornu de 250m²!”
En goutte à goutte le prix d’achat se situe “entre 100 et 120 euros par voie de goutte à goutte pour un raccord professionnel, 80 euros pour un raccord au nez de robinet”, chiffre Sébastien Berne. A savoir que le prix de votre installation dépendra essentiellement du choix des produits, et du niveau de qualité et de performance recherché. Par exemple, le prix de certains programmateurs pour installation enterrée pourra varier entre 50 et 2.500 euros.
Une fois vos produits choisis et votre arrosage automatique installé, dernière astuce pour vérifier la performance de votre système enterré:
“Posez un bol à n’importe quel endroit du jardin. Il devra toujours être rempli de la même façon pour un temps donné. Un arroseur devant toujours mouiller le pied de son voisin, c’est souvent la personne qui met le plus d’arroseurs qui est dans le vrai” confit Sébastien Berne.

Poster un commentaire

Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

Champs obligatoire

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus