Accueil > Déco > Peinture > Problème de peinture: toutes nos solutions au cas par cas

Problème de peinture: toutes nos solutions au cas par cas

La peinture de votre maison est vieillissante : peinture qui cloque, s’écaille, se décolle…Découvrez nos solutions pour refaire sa peinture. Chaque solution est adaptée à l’état actuel du mur, à vos envies et à votre budget. Suivez le guide.

Peinture intérieur ©CMP

Peinture intérieur ©CMP

La peinture est un revêtement mural plébiscité. En effet, elle est abordable et se décline en plusieurs couleurs. Vous pouvez ainsi changer rapidement l’ambiance d’une pièce. Malheureusement, vous pouvez être confronté à différents défauts apparaissant parfois, dès les premiers coups de pinceaux : problème de peinture craquelée, problème de peinture cloquée, peinture qui se décolle etc.

Vous trouverez des astuces pour faire face aux principales difficultés rencontrées, lors de travaux de peinture grâce aux réponses apportées aux questions suivantes :

  • Pourquoi la peinture cloque ?
  • Pourquoi la peinture craquèle ?
  • Pourquoi la peinture fait des bulles ?
  • Pourquoi la peinture ne sèche pas ?
  • Pourquoi la peinture n’accroche pas ?
  • Pourquoi la peinture affiche des tâches d’eau ?

Pour vous accompagner, chaque solution pour refaire sa peinture est chiffrée :

 

Solution
Budget
Égrenage d’ancien fond écaillé, graineux, cloqué ou salpêtré entre 7 et 8 € le m² HT
Égrenage sur plâtre neuf entre 1,70 et 2,00€/m² HT
Lessivage pour repeindre sur peinture entre 3,50 et 5,00 € le m²HT
Lavage haute pression vapeur des murs environ 13 € le m² HT
Ponçage du mur avec papier abrasif entre 4 et 5 € le m² HT
Rebouchage d’enduit entre 6,50 et 7 € le m²

Peinture qui craquèle : que faire  ?

En présence d’un problème de peinture craquelée, il est indispensable de comprendre l’origine du problème.

La peinture peut avoir été appliquée en couche trop épaisse sur un support poreux insuffisamment préparé. Une surface poreuse est une surface absorbant trop rapidement le liquide. Pour savoir si un mur est poreux, mettez quelques gouttes d’eau sur le mur. Si elles sont absorbées en moins d’une minute, la surface est considérée comme poreuse.

L’autre origine possible d’un problème de peinture craquelée est une peinture de mauvaise qualité, qui, est insuffisamment couvrante ou d’application difficile.

Pour remettre en l’état le revêtement mural, il faut commencer par retirer la zone craquelée en la grattant puis en la ponçant. Une sous-couche est ensuite appliquée, avant de repeindre le mur ou le plafond. Le rôle de la sous-couche est de faciliter l’accroche de la nouvelle peinture.

Régler un problème de peinture craquelée est facile mais demande un travail minutieux de nettoyage et de préparation. L’idéal est de confier ce travail à un professionnel, pour un rendu impeccable. Comptez entre 7 et 8 € le m² HT, pour l’égrenage d’un ancien fond écaillé.

Peinture qui craquèle

La cause : support poreux insuffisamment préparé ou peinture de mauvaise qualité.

La solution : retirer la peinture craquelée, appliquer une sous-couche, peindre avec une peinture de qualité.

La solution : entre 7 et 8 € HT le m² pour un égrenage professionnel.

Peinture qui n’accroche pas

Rénovation peinture

Rénovation peinture

Vous êtes confronté à une peinture qui se décolle, dès l’application.

Le support a peut-être été mal préparé. Par ailleurs, avec une peinture monocouche, le problème est fréquent. En effet, cette peinture séchant très vite doit s’appliquer rapidement et sans reprise, pour faire corps avec le support.

La solution pour remédier à un problème de peinture qui se décolle consiste à retirer la peinture et a consacré du temps à une bonne préparation de la surface à peindre. Il convient, tout d’abord, de nettoyer le mur avec une lessive dégraissante et une éponge. De même, si vous aviez auparavant un papier peint, il ne doit rester aucune colle. Avant d’appliquer l’enduit, la sous-couche et la peinture, le mur doit être parfaitement sec.

Un nettoyage par une entreprise spécialisée permet de venir à bout des taches les plus récalcitrantes. Le coût va être compris entre 3,50 et 5 € HT, le m². Pour un lavage à haute pression à la vapeur des murs, une technique utilisée sur du crépi, le tarif est plus élevé, environ 13 € le m² HT.

Peinture qui n’accroche pas

La cause : mauvaise application d’une peinture monocouche ou support mal préparé.

La solution : retirer la peinture qui se décolle et procéder à un nettoyage du support.

La solution : entre 3,50 et 5 € pour un lavage simple et environ 13 € le m² pour un lavage haute pression.

Peinture qui cloque à la pose

Le problème de peinture qui cloque concerne principalement les peintures riches en résine, c’est-à-dire les peintures glycéros, brillantes ou satinées.

Le plus souvent, la cause d’une peinture qui cloque est l’humidité ou une fissure mal rebouchée. Mais, cela peut-être également la conséquence d’une peinture à eau appliquée sur une première couche pas assez sèche ou sur un support pas assez chaud (température inférieure à 15 degrés).

Malheureusement, vous allez devoir recommencer vos travaux de peinture. Mais pour éviter d’avoir une peinture qui cloque, une seconde fois, certaines précautions sont à prendre. Il est nécessaire, tout d’abord, de faire tomber les cloques à l’aide d’une spatule. Puis, vous allez poncer pour récupérer un support sans aspérité. Si celui-ci est trop abîmé, il va falloir mettre un enduit de lissage à laisser sécher 15 jours. Avant de passer la première couche de peinture, vous devrez effectuer un nettoyage minutieux.

Si le support reste farineux, une sous-couche spécialement conçue pour ce type de support est indispensable.

Faire appel à un peintre est la meilleure solution, pour connaitre la cause exacte d’une peinture qui cloque. Il va, notamment, se charger du rebouchage d’enduit, entre 6,50 et 7 € le m² et du ponçage mécanique ou manuel du mur.

Peinture qui cloque ou fait des bulles à la pose

La cause : un support humide, des fissures mal rebouchées, une peinture à eau sur un support trop froid.

La solution : retirer la peinture cloquée, appliquer un enduit, laisser sécher.

La solution : 6,50 à 7 € le m² pour un rebouchage d’enduit.

Peinture qui ne sèche pas

Peinture plafond

Peinture plafond DR

Les problèmes de peinture ne séchant pas concernent principalement les peintures glycéros à l’eau et les peintures naturelles.

Ces peintures sont, en effet, très longues à sécher. Respectez donc bien le temps de séchage entre chaque couche.

Si malgré vos précautions, vous êtes confronté à un problème de peinture ne séchant pas, vous pouvez appliquer un liant thermodurcissable, vernis alkyde émulsion ou polyuréthane.

Plus rarement, vous pouvez être confronté à ce problème avec une peinture acrylique, lorsque le support contient des plastifiants. La solution pour refaire sa peinture sur une matière plastique consiste à poncer légèrement le support puis à appliquer une sous-couche spéciale plastique.

Dans tous les cas, confier ses travaux de peinture à un artisan garantit un résultat impeccable. Le coût moyen d’un peintre est de 28 € TTC, le m².

Peinture qui ne sèche pas

La cause : plusieurs couches de peinture appliquées sans respecter le temps de séchage entre chaque couche.

La solution : pose d’un liant thermodurcissable.

La solution : coût moyen au m² d’un peintre, 28 € TTC.

Peinture avec des coulures ou saletés

Les coulures sont le résultat d’un surplus de peinture. Avant séchage, un lissage à l’aide d’une spatule les fait disparaitre. En revanche, si la peinture est sèche, la seule solution est de recommencer : gratter les coulures, poncer, retirer les saletés à l’aide d’une brosse et repeindre.

Si des petites saletés se sont incrustées dans la peinture, vous devez poncer légèrement puis bien essuyer avec une éponge. Après séchage, il sera possible de passer une nouvelle couche de peinture.

Poncer avec un papier abrasif est une opération fastidieuse et minutieuse. La confier à un professionnel revient entre 4 et 5 € HT le m².

Peinture avec des coulures ou saleté

La cause : un excès de peinture ou des petites saletés incrustées.

La solution : poncer, nettoyer, repeindre.

La solution : 4 à 5 € le m² pour un ponçage manuel.

Peinture pas assez couvrante

Même si vous utilisez une peinture monocouche, vous aurez sans doute à passer plusieurs couches de peinture. Toutefois, au-delà de 3 couches, des mesures sont à prendre pour régler le problème de mauvaise couvrance de la peinture.

Vous avez peut-être un support très absorbant, telle la fibre de verre. Il faut attendre 48 à 72 heures, entre chaque couche pour un séchage optimal. Pour la sous-couche, le temps d’attente est plus élevé, 7 jours de séchage.

Votre matériel et votre technique sont également peut-être en cause. En effet, le rouleau doit être adapté au type de peinture. De plus, une peinture à l’eau doit être appliquée en quantité suffisante. Il faut un réel coup de main pour ne pas trop la tirer et la croiser.

Si vos talents de bricoleur sont limités, la solution pour refaire sa peinture avec un résultat impeccable est de faire appel à un professionnel. Celui-ci va commencer par préparer le support. Moins celui-ci aura été travaillé, moins l’opération sera onéreuse. Ainsi, un égrenage sur plâtre neuf revient entre 1,70 et 2 € le m² HT.

Peinture pas assez couvrante

La cause : temps de séchage insuffisant.

La solution : laisser les différentes couches bien sécher.

La solution : entre 1,70 et 2 € pour un égrenage sur support neuf.

Sur le sujet lire aussi nos articles :

Comment trouver un peintre ?

Peinture et TVA

Poster un commentaire

Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

Champs obligatoire

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus