Accueil > Déco > Peinture > Peindre un plafond comme un pro

Peindre un plafond comme un pro

Comment peindre un plafond sans faire de trace et dans les règles de l’art ? Travaux.com vous livre les étapes essentielles pour ne pas faire d’erreur et peindre un plafond comme un pro

Peindre un plafond Leroy Merlin

Peindre un plafond ©Leroy Merlin

Peindre un plafond est une opération qui peut sembler banale et facile à réaliser. Pourtant, les professionnels vous diront que de nombreuses précautions doivent être prises pour protéger le sol et les murs, pour préparer la surface avant la mise en peinture ou encore pour éviter d’avoir à passer 3 ou 4 couches. Voici les étapes clés à respecter pour peindre un plafond comme un pro.

Peindre un plafond : matériel nécessaire

Matériel pour peindre un plafond  Bicoleurpro

Matériel pour peindre un plafond ©Bicoleurpro

Les travaux de peinture au plafond nécessitent un matériel bien précis et plus technique que pour peindre une paroi verticale. Il convient de se munir d’accessoires de protection comme une bâche pour le sol et du papier cache pour éviter de déborder sur les murs, d’accessoires pour peindre efficacement dont un bac à peinture, un pinceau à rechampir, un rouleau anti-gouttes, un manche télescopique, un pot d’apprêt et un ou plusieurs pots de peinture spéciale plafonds et éventuellement un solvant. Sachez que les professionnels utilisent le plus souvent une station de peinture pour plus de rapidité, de facilité et un résultat sans traces.

Si vous optez pour un escabeau ou une échelle,  prenez garde autant au risque de chute qu’à celui de torticolis et autres tendinites. Cette position de travail est pour le moins peu naturelle !

Estimez le prix des travaux de peinture avec le : Guide des prix peinture

Peindre un plafond : étape par étape

Pour peindre un plafond comme un pro, comme pour tous les autres travaux de peinture, il est important de procéder étape par étape pour ne pas devoir recommencer le travail et pour ne pas abîmer ou tâcher votre mobilier.

Préparation à la peinture

Peinture plafond

Peinture plafond DR

La peinture d’un plafond débute toujours par un dépoussiérage et un nettoyage de la surface à peindre. Ici, il vous faudra utiliser un chiffon humide ou même un nettoyant multi-usage si la surface comporte des tâches.

Ensuite, il faut protéger les sols et les murs. Étalez soigneusement une bâche sur le sol et fixez-la sur les plinthes grâce à du papier adhésif. Protégez ensuite les parties des murs juxtaposés au plafond avec du papier cache de bonne largeur. Attention à ne pas glisser de l’escabeau durant cette opération qui vous fait vous déplacer souvent.

 

L’apprêt

Faux plafond ©Beissier

Peindre un plafond ©Beissier

L’étape suivante consiste à passer l’apprêt de façon soigneuse à l’aide d’un rouleau lisse de taille moyenne. Il est ensuite temps de rechampir à l’aide d’un pinceau spécial à rechampir. La peinture doit être remuée durant plusieurs minutes pour un aspect uniforme. Il est important de bien charger le rouleau anti-gouttes avant de le passer en réalisant des bandes sur une largeur restreinte et en repassant toujours sur le bord de la bande précédente. Le temps de séchage entre chaque couche indiqué par le fabricant sur le pot de peinture, doit absolument être respecté.

 

Notez qu’il est conseillé de ne pas travailler avec une aération trop grande, sans quoi la peinture séchera trop vite et ne vous laissera pas suffisamment de temps pour bien l’étaler. Aussi, il est important de réaliser chaque couche en une seule fois. Si vous vous arrêtez en cours de route, pour faire une pause déjeuner par exemple, il y a un gros risque de créer des marques au moment de reprendre.

Application de la peinture

Enfin, appliquez la peinture de la couleur choisie de la même manière, en commençant par dégager les angles et les bords.

Pour éviter les traces, le premier conseil est de passer votre rouleau en le dirigeant vers la plus grande fenêtre et non vers le côté le plus sombre. La deuxième couche, si elle est nécessaire, doit être posée de la même façon en commençant par rechampir puis en passant le rouleau anti-gouttes. Vous devez obtenir une surface lisse dénuée de traces. Il existe des peintures garanties sans traces mais elles sont en général plus chères.

Enfin, pour peindre un mur dans un coloris foncé, choisissez des outils et une peinture de très grande qualité pour ne pas être déçu du résultat, et n’oubliez pas de bien laver vos outils pour éviter de devoir en racheter pour vos prochains travaux.

Peindre un plafond : à quel prix ?

Peinture plafond bleu moulures

Peinture plafond bleu moulures ©Ninbra.tumblr

Les prix des peintures et des outils nécessaires varient grandement.

  • Une peinture classique blanche pour plafond en pot de 10 litres et en version monocouche coûte rarement plus de 50 euros TTC.
  • Un manche télescopique de qualité peut valoir entre 20 et 50 euros TTC.

Notez qu’il peut être avantageux pour vous de passer par un professionnel : le matériel coûte plutôt cher et la technique de pose au plafond est assez complexe. En prime, vous pourrez bénéficier de la TVA à 10 %, tant pour le matériel que pour les produits et la main d’œuvre.

Sur le même sujet, consultez nos articles :

Peinture d’intérieur : 7 couleurs pour égayer sa déco !
Comment bien choisir une peinture d’intérieur ?

 

Poster un commentaire

Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

Champs obligatoire

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus