Accueil > Travaux > Fenêtres et vitrages > 5 idées pour faire entrer la lumière naturelle

5 idées pour faire entrer la lumière naturelle

Faire entrer la lumière naturelle dans la maison rend les espaces intérieurs plus chaleureux, accueillants et peut même augmenter la sensation d’espace. Création de fenêtres, puits de lumière, verrières d’atelier, peinture… Voici 5 conseils pour y voir plus clair!

Faire entrer la lumière naturelle : agrandir les ouvertures

Fenêtres en aluminium Leroymerlin

Fenêtres en aluminium ©Leroymerlin

Faire entrer la lumière naturelle dans un habitat permet non seulement d’en améliorer le confort mais aussi de réaliser des économies d’énergie toute l’année. Les solutions innovantes prennent en compte les contraintes du bâti existant et les obligations liées aux nouvelles lois sur la limitation des dépenses énergétiques. Il ne s’agit pas uniquement d’ajouter des fenêtres mais plutôt de combiner différentes méthodes techniques et décoratives. Agrandir les ouvertures existantes augmente instantanément l’apport d’éclairage direct. Il s’agit donc d’un excellent moyen de faire entrer la lumière naturelle. Toutefois, certaines règles doivent être respectées pour mener à bien ces travaux. Toute modification de façade doit faire l’objet d’une déclaration de travaux en mairie et amène à réaliser certaines démarches administratives.

Il peut s’agir de demandes d’autorisation à faire suivre aux services de l’urbanisme de la commune ou d’une demande de permis de construire en bonne et due forme si l’on change la destination du bâtiment.

Il est par ailleurs nécessaire de faire vérifier la faisabilité du projet par un professionnel aguerri ou un architecte dès lors que l’on touche au bâti donnant sur l’extérieur.

Pour en savoir plus lire : Remplacement de fenêtres : devis prix et aides financières
Estimez le prix des fenêtres avec le : Guide des prix fenêtre

Faire entrer la lumière naturelle : des fenêtres dans les pièces aveugles

Faire entrer la lumière Martha stewart

Faire entrer la lumière © Martha stewart

Créer des fenêtres dans une pièce aveugle est également une solution qui permet de faire entrer la lumière naturelle et de réduire l’éclairage artificiel (permettant en plus de réaliser des économies). Une fois de plus, il faut connaître certaines règles avant de se lancer dans ces travaux : si l’ouverture se situe sur un mur porteur, maintes précautions devront être prises par l’artisan expert. Une attestation de faisabilité est indispensable : l’architecte examine la faisabilité du projet en fonction du bâti et des règles d’urbanisme. Des autorisations sont demandées au syndicat en cas de copropriété. Un permis de construire peut être nécessaire dans certains cas particuliers comme la création d’un vis à vis sur une maison voisine.

Faire entrer la lumière naturelle : les fenêtres de toit

Fenêtre de toit ouverture à projection © Velux

Fenêtre de toit ouverture à projection © Velux

Faire poser des fenêtres de toit pour toit plat ou en pente est une solution optimale pour faire entrer la lumière naturelle en cas d’aménagement de combles. La création d’ouvertures dans le toit apporte une luminosité immédiate et une véritable plus-value esthétique aux nouvelles pièces créées.

Attention toutefois au choix des fenêtres, différentes normes (norme CE, norme NF, certification AEV, certification Qualibat, etc.) permettent d’être sûres des qualité thermiques et acoustiques de vos ouvertures.

Pour ce type de travaux, la législation en vigueur oblige de déposer une déclaration de travaux en mairie. Si le site dans lequel se situe le logement est classé, un permis de construire sera demandé et si le mur est mitoyen, l’accord du voisin est requis. Si vous habitez une copropriété, le syndicat doit donner son avis.

Pour en savoir plus lire : Fenêtres de toit : quelques idées lumineuses

Faire entrer la lumière naturelle : installer des puits de lumière

Sun Tunnel puits de lumière Velux

Sun Tunnel puits de lumière ©Velux

Autre solution intéressante pour faire entrer la lumière naturelle dans des espaces un peu sombres tels que les couloirs ou pièces aveugles : le puits de lumière. Privilégier l’installation de puits de lumière est évident lorsque la hauteur de plafond et le bâti le permettent. Le puits de lumière éclaire naturellement en isolant du froid et de la chaleur.

Parfaitement étanche s’il est installé dans les règles de l’art, il est équipé d’un diffuseur, d’un tube réfléchissant et d’un dôme de cristal ou d’une plaque élaborée dans un matériau de qualité, résistant aux chocs et transparent.

Les formes et les dimensions des puits de lumière sont nombreuses et son installation est rapide. La plupart des fabricants installateurs posent les différents éléments en moins d’une journée.

Ces sources de luminosité sont aussi performantes que les fenêtres double et triple vitrage, fenêtres basiques et fenêtres de toit.

Pour en savoir plus lire : Puits de lumière: pour un éclairage gratuit et naturel

Faire entrer la lumière naturelle : poser des verrières d’atelier

Verrière intérieure Silice-cambium

Verrière intérieure ©Silice-cambium

Poser des verrières d’atelier, cloisons qui séparent les pièces en laissant passer la lumière naturelle, aide à optimiser l’espace et à agencer rationnellement son intérieur. Les fines ossatures métalliques utilisées pour tenir le verre n’occultent pas la lumière.

Disponibles en de nombreuses dimensions, elles se fixent aisément au centre des cloisons non porteuses. Déco, fonctionnelles, isolantes et diffuseuses de lumière, les verrières d’atelier ont tout pour séduire.

Une pose minutieuse est recommandée pour une meilleure durabilité dans le temps et une utilisation sûre.

Pour en savoir plus lire : Verrière intérieure : la nouvelle tendance déco

Faire entrer la lumière naturelle : changer ses peintures

"Aquarelle"© Benjamin Moore

“Aquarelle”© Benjamin Moore

Le choix de la peinture peut également aider à faire entrer la lumière naturelle. Ainsi opter pour une peinture et des couleurs qui favorisent la luminosité apporte un rendu moderne à la décoration et donne l’impression que l’espace a été agrandi. Pour faire le choix d’une peinture qui améliorera la captation de la lumière naturelle, choisissez la peinture en fonction de sa réflectance. Cette réflectance (ou degré de réflexion de la lumière) de la peinture est évaluée selon sa proportion de blanc.

Le blanc et de manière générale les couleurs claires qui renvoient la lumière, celles dont la luminance est élevée (jaune, vert pâle), aident à consommer moins d’énergie en utilisant moins la lumière artificielle. Quant aux finitions, mieux vaut opter pour une peinture au rendu brillant ou satiné. Pour être sûr de son choix, il convient de lire attentivement les indications sur le pot. De nombreuses techniques existent aujourd’hui pour rendre une peinture lumineuse.

Pour en savoir plus lire : Peinture d’intérieur : Comment choisir ses couleurs ?

Estimez le prix des travaux de peinture avec  : le guide des prix peinture

Poster un commentaire

Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

Champs obligatoire

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus