Accueil > Déco > Cuisine > Aménager une cuisine fermée

Aménager une cuisine fermée

La grande mode est aux cuisines ouvertes sur les pièces de vie, mais si vous vivez dans un appartement ou une maison ancienne, vous aurez peut-être à composer votre aménagement dans une cuisine fermée. Ne soyez pas déçu car celle-ci propose de nombreuses solutions d’aménagement et peut s’avérer tout aussi pratique que le modèle ouvert. Petits conseils d’aménagement.

Aménager une cuisine ferméeDepuis la fin des années 90, il n’est plus question d’autre choses que de cuisines ouvertes. Dans un premier temps simplement planquées derrière un comptoir américain, les cuisines contemporaines ont, ces dernières années, explosé toutes les cloisons pour évoluer vers la cuisine-ilôt. Toutfois, dans des surfaces réduites, en appartement et dans certaines maisons, pas question de cela, votre cuisine est bien cloisonnée et parfois ne comporte même pas d’ouvertures vers l’extérieur. Il existe pourtant des règles d’aménagement pour une cuisine fermée agréable à vivre

Règle n°1 : Se poser les bonnes questions.

Aménager une cuisine fermée doit se faire en plusieurs étapes. En dehors du choix des équipements éléctroménagers, des meubles de cuisines et autres lavabos et plan de travail, il convient d’abord de choisir l’organisation des ces éléments. Dans le cadre d’une cuisine fermée, cette organisation influera énormément sur votre utilisation de la cuisine et votre confort de vie. Il est donc important de bien étudier en amont les caractéristiques de votre pièce. Combien de mètres carrés? La porte s’ouvre-t-elle vers l’intérieur ou vers l’extérieur? Cette pièce posséde-t-elle une fenêtre? Une aération naturelle? Toutt cela vise à définir quelles sont les surfaces exploitables et ce sont autant de questions essentielles à se poser.

Règle N°2 : Cuisine en I, U, ou L?

Aménager une cuisine ferméeUne fois que vous aurez bien les caractéristiques de votre pièce en tête, vous devrez choisir entre différents type d’agencement. Ces agencement correspondent à l’occupation des murs de votre cuisine fermée.
La cuisine en I ou double I Avec la cuisine en I tous vos meubles et équipement viennent se fixer en un seul linéaire sur un mur. C’est l’agencement idéal pour les pièces de petites tailles et peu larges et qui ne possèdent pas d’ouvertures. Les agencement en I sont des solutions très pratiques si vous disposez bien votre évier au centre. De plus ce type de cuisine concentre les zones d’activité, limite les va et vient et permet l’installation d’un coin repas sur le mur libre.
[pub]La cuisine en double I : est plus indiquée si vous possédez plus d’espace dans la largeur, (comptez au moins deux mètres de largeur pour votre pièce). La cuisine en double I permet de stocker le maximum de rangements dans le minimum d’espace. Attention toutefois à bien postionner votre “triangle d’activité” (composé de la zone de lavage,la zone de cuisson et de la zone de stockage): ne disposez jamais côte à côte l’évier, le frigo et les plaques de cuissons.
La cuisine en L : Aménagement le plus classique, car bien souvent le plus pratique, la cuisine en L permet de concentrer les zones d’activité et s’adapte à tous types de cuisine fermées, des plus étroites aux plus spacieuses. Attention à ne pas postionner l’évier ou les plaques de cuisson dans son angle.
Cuisine en U :La cuisine en U est à réserver aux cuisines fermées plutôt grandes et de proportion carrées. Ce type d’aménagement est très pratique car il limite les déplacements. Ce plan de cuisine est tout à fait adapté aux cuisines fermée toutefois, comme il se déploit sur trois pan de mur, il convient de vérifier que vous disposez d’assez d’espace linéaire disponible.

Règle N°3 : laisser respirer les volumes étroits. Aménager une cuisine fermée

Dans une cuisine fermée, l’espace est vite “écrasé”. Pour les plus petites cuisines (certaines font seulement 2m²) misez en premier lieu sur sur les meubles de rangement bas et de préférence surélevés. Cela augmentera la sensation d’espace. Limitez le plus possible l’utilisation de meubles hauts, pour ceux-là optez pour des formats compacts. Pour la déco, des meubles de cuisine aux couleurs claires sont plus indiquées, surtout si votre pièce ne possède pas d’éclairage naturel.

Règle N°4: Tirez profit des avantages de la cuisine fermée…

La cuisine fermée, même si elle n’est plus très en vogue possède de réels avantage. Le premier est celui de ne pas répandre les odeurs de cuisson. Pour ventiler votre pièce, vous n’aurez pas besoin d’une hotte maxi puissance comme c’est le cas pour les cuisine-ilôt ouvertes. De quoi faire quelques économies. D’autre part si votre cuisine fermée est de petite taille, vous pourrez vous lâcher sur la déco sans vous ruiner: un carrelage ultra chic sur le sol ou la crédence par exemple.

Règle N°5: … et contrez ses inconvénients!

Aménager une cuisine ferméeDans l’aménagement d’une cuisine fermée, il faut savoir contrer certains inconvénients, comme par exemple le manque de lumière si votre cuisine n’a pas d’ouverture ( et même si elle en possède une, elle sera toujours moins lumineuse qu’une cuisine ouverte). Ne négligez pas les éclairages sur les plans de travail, au dessus de l’évier et dans les placards. Enfin, attention à l’humidité, aux odeurs et aux dépôt de graisse: pensez à installer une VMC efficace pour ventiler.

Poster un commentaire

Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

Champs obligatoire

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus