Accueil > Déco > Cuisine > Aménagement de cuisine: les nouvelles tendances

Aménagement de cuisine: les nouvelles tendances

Le modèle de la cuisine américaine en matériaux synthétiques est résolument démodé. La cuisine se veut maintenant totalement ouverte, confortable et authentique. Designer et constructeurs imposent des matériaux plus nobles comme le bois et les notions d’ergonomie et d’accessibilité comme de nouveaux standards. Tour d’horizon de ces dernières tendances.

Aménagement de cuisine: les nouvelles tendancesÉtudes, articles de presse spécialisés et plaquettes de communication des grandes marques le répètent d’une même voix: la cuisine a connu une évolution importante au sein de la maison des français, et avec, les envies des consommateurs. Cette transformation, influencée par les modes de vie et des questions importantes de société telles que l’accessibilité, et le développement durable voient de nouveaux standards s’imposer: la cuisine de demain se veut toujours plus conviviale, confortable et ergonomique et a un petit penchant pour l’aspect traditionnel du bois.

Une cuisine conviviale et ouverte

Après le comptoir voici venu le temps de l’îlot central. “La cuisine actuelle est très différente de la cuisine américaine des années 80/90, explique Arlette Harles, designer pour Schmidt. Ce n’est plus un espace séparé par un bar mais totalement ouvert sur le salon. Maintenant, il n’y a pas de problème si les convives sont au milieu de la cuisine, pas de soucis si la cuisine fait partie du décor”. Bruno Chirac, chef de produit chez Cuisinella, marque spécialisée dans le jeune habitat, ajoute: “Une enquête de Institut de Promotion et d’Etudes de l’Ameublement (IPEA) montre que 5 personnes sur 10 préfèrent à l’heure actuelle des modèles de cuisines ouvertes.” Plus d’ouverture pour partager, mais aussi plus de chaleur. Aménagement de cuisine: les nouvelles tendances“Les consommateurs en ont marre de la cuisine laboratoire, froide et impersonnelle” tranche Jean-Michel Durant, chef de produit chez Schmidt. “Il y a eu le ‘cocooning’, maintenant, nous sommes dans le ‘hiving’, l’idée de la maison ruche avec un espace central ouvert sur la cuisine et le salon, et des pièces indépendantes pour l’intimité de chacun. On a besoin d’une pièce chaleureuse pour se retrouver.” C’est le rôle de la nouvelle cuisine, avec ses îlots centraux et ses grandes tables à manger qui s’invitent dans l’espace de préparation. Toutefois, si l’îlot continue de séduire, il peut engager dans certains cas des des travaux supplémentaires pour le raccordement. Les modèle en “L” de cuisine restent donc toujours d’actualité pour des raisons pratiques.

Ergonomie et confort

Aménagement de cuisine: les nouvelles tendancesAutre tendance: l’ergonomie: de plus en plus de modèles s’intéressent au problème du handicap et de l’accessibilité même si les fabricants, stratégie marketing oblige, préfèrent parler de “bien-être”. Arlette Harles, designer, a élaboré le modèle “confort” de Schmidt, adapté pour les personnes à mobilité réduite. “La cuisine a été pensée dans la continuité des nouvelles réglementations d’accessibilité qui sont assez draconiennes explique-t-elle. Tout a été étudié au niveau des normes de base. Les meubles ne s’étalent plus du sol au plafond, dans l’aménagement, les rangements coulissants ont remplacé les ouvrants pour faciliter l’ouverture, les espaces de déplacement sont plus larges et on a ajouté de la lumière au fond de l’évier grâce à un système de LEDs pour une meilleure visibilité”. Une ergonomie qui ne s’adresse pas uniquement à une clientèle vieillissante ou handicapée: l’idée est bien de rendre les meubles plus fonctionnels pour tous. Pour cela, Schmidt a même revu l’ensemble des normes de ses modèles.”En 30 ans, l’être humain a une taille qui a augmenté d’entre 6 et 10 cm, détaille Jean-Michel Durant. Aménagement de cuisine: les nouvelles tendancesOn a donc modifié la taille de nos meubles de 6 cm. L’idée est d’obtenir plus de fonctionnalité, de confort et d’ergonomie. Il ne s’agit pas tellement de tendance, mais plutôt d’adaptation à la taille des personnes.” Une vague de confort qui influence l’esthétique et le style de la cuisine. Ainsi les meubles de rangement se positionnent maintenant plus vers le bas, tandis que les meubles de la partie supérieure sont moins hauts et plus larges, dans un effet 16/9e très moderne. D’un point de vue design, les fabricants veillent en général à obtenir des rendus universaux et modernes.”L’intérêt de travailler avec des designers est bien d’obtenir quelque chose qui soit agréable visuellement tout en composant avec toutes ces contraintes. L’objectif est d’éviter de stigmatiser les personnes à qui le mobilier est initialement dédié” souligne Bruno Chirac chez Cuisinella.

Le grand retour du bois

Aménagement de cuisine: les nouvelles tendancesEn marge de ces grandes questions d’usage se développe la tendance la plus notable en ce qui concerne les cuisines: le grand retour du bois. Exit les matériaux froids tels que l’inox, la résine ou le verre, la tendance est résolument aux matériaux naturels et bruts. “C’est un mouvement général que l’on ne retrouve pas que dans la cuisine mais aussi dans la construction et le chauffage analyse Bruno Chirac. Le consommateur est à la recherche d’authenticité. c’est plus une lame de fond liée à la tendance de développement durable”. Mais choisir le matériau bois est-il réellement un choix écolo? Les fabricants répondent à cela par trois lettres: PCF. Cuisinella et Schmidt qui ont mis le bois à l’honneur de leur dernière collection, affichent cette certification garantissant que les panneaux utilisés pour fabriquer leur cuisine sont issus de forêts gérées durablement. Une autre norme EPFS, garantit également que le niveau de colle utilisé est le plus bas sur le marché du meuble. Aménagement de cuisine: les nouvelles tendancesEnfin d’un point de vue purement décoratif, il n’est pas nécessaire d’investir dans du chêne pour obtenir le rendu d’une cuisine en bois naturelle. Les gammes de mélaminées proposées par les fabricants offrent une plus grande variété de coloris pour des prix jusqu’à 30% moins cher qu’une cuisine en bois massif. Dans le cas du “vrai” bois pas de crainte à avoir du point de vue de la durabilité. Si la cuisine est très exposée on pourra assister à un léger éclaircissement de la couleur, mais pas de problème majeur d’entretien. Les cuisines en bois sont prévues pour durer. Une raison de plus qui justifie la tendance.

Poster un commentaire

Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

Champs obligatoire

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus