Accueil > Déco > Carrelage > Sol transparent : installez un carrelage en verre !

Sol transparent : installez un carrelage en verre !

Vous rêvez d’un revêtement d’exception, contemporain et donnant une touche de graphisme à votre intérieur ? Le sol en verre transparent est la solution pour les amoureux de déco originale à poser au dessus des espaces peu lumineux. Seul inconvénient: sa mise en oeuvre est très complexe et exige une maîtrise complète de cet art. Explication :

Longtemps réservé aux bâtiments tertiaires, bureaux, musées et hôpitaux, le carrelage en verre a su s’imposer dans l’habitat des particuliers. Garde corps, escaliers et maintenant dalles de sol confèrent une touche de modernité aux intérieurs les plus cossus. Les dalles de sol en verre permettent des associations audacieuses avec d’autres matériaux comme le bois et offrent un raffinement certain.

 

  Prix
Pose de carrelage en verre au sol Entre 600 et jusqu’à plus de 1 000 € / m² TTC
Pose d’un mur en brique en verre Entre 200 et 1000 € / m²
Carrelage mosaïque en verre (fourniture) à partir de 3€/ m² TTC et jusqu’à plus de 60 € / m² TTC

 

Sol en verre : design et pratique !

Sol en verre Saint Gobain

Sol en verre ©Saint Gobain

Les carrelages de sol en verre apportent un petit côté atypique mais ce n’est pas leur seule qualité. “On utilise généralement les dalles en verre en rénovation pour amener de la lumière dans une pièce par exemple sous des mezzanines, sous un escalier.” explique Christian Fournié, installateur et gérant de l’Atelier Verre et Sable près de Bézier (34). En effet, quelle que soit la finition choisie, les dalles de sol en verre laissent la lumière naturelle filtrer. Différents types de verre sont à disposition pour offrir des rendus différents, plus ou moins brillants. “Un carrelage en verre standard très épais va avoir un rendu très foncé, de coloris vert. Un carrelage en verre extra-blanc paraîtra extrêmement transparent. La surface du carrelage en pâte de verre peut également être dépolie grâce à une partie sablée qui tout en empêchant de voir au travers laisse passer la lumière”, détaille Christian Fournié.

Ceux qui sont sujets aux vertiges n’auront peut-être pas vraiment envie de se balader sur un plancher de verre transparent mais il est dans ce cas possible d’opter pour un simple puits de lumière, particulièrement tendance et qui ne nécessite que la pose d’une ou deux dalles de carrelage en verre transparent.


Carrelage en verre : une installation complexe à confier à un pro

Sol en verre Escaliers Décors

Sol en verre ©Escaliers Décors

Quelle que soit l’installation choisie, simple dalle de sol en verre ou carrelage vitré, vous devrez impérativement faire intervenir un professionnel expérimenté pour limiter le risque de casse et être sûr de respecter les normes draconiennes relatives à ce type de pose. “Pour l’installation, les dalles de verre doivent toujours être prises dans un cadre métallique. Les dalles pèsent assez lourd autour de 60/70 kilos au m² pour un “carreau” de 30 mm d’épaisseur. Donc, si vous habitez à une grande hauteur, ce n’est pas recommandé car au plus on se trouve haut et au plus les normes imposent des épaisseurs toujours plus grandes pour répondre aux risques de chute.” poursuit le spécialiste. Excepté dans le cas d’un sol situé à grande hauteur, les dalles de carrelage en verre transparent pourront s’installer partout, en neuf comme en rénovation, sur des planchers bois comme sur des planchers en béton.

L’autre avantage à faire appel à un professionnel répertorié au registre des métiers est l’obtention d’un taux de TVA réduit à 10 % pour l’ensemble des travaux, fournitures et main d’œuvre comprises. Ce taux s’applique pour toute rénovation dans un logement datant de plus de deux ans.


Carrelage en verre : un matériau résistant

Sol en verre Carlos Pujol

Sol en verre ©Carlos Pujol

Autre crainte généralement évoquée par ceux qui aimeraient embellir leur intérieur avec un carrelage en verre pour cuisine ou un carrelage en verre pour salle de bain : sa résistance. Ils n’ont pourtant rien à craindre de ce côté-là. Le carrelage de sol en verre est fabriqué de façon à être extrêmement résistant aux chocs comme aux rayures. Une fois de plus, une pose correctement effectuée est la condition sine qua non pour un revêtement résistant.

Il n’y aura aucun problème si c’est bien posé”, souligne Christian Fournié. “Il faut pour cela que ce soit posé d’aplomb et que cela repose sur les 4 côtés. S’il n’y a pas de porte-à-faux, il n’y aura pas de casse. Et tant bien même la vitre se briserait, on ne passerait jamais au travers, les dalles sont composées de 2 ou 4 feuilles de verre qui ne se brisent pas dans le même sens, ce qui empêche de passer au travers dans tous les cas.”

La première action à réaliser, avant d’envisager la pose d’un plafond ou d’un plancher en carrelage de verre pour mettre en valeur votre jardin d’hiver ou votre cave voûtée, est la réalisation d’une étude de faisabilité. Le technicien définit si la structure de votre habitat peut supporter le poids conséquent du matériau : jusqu’à 75 kg du m² pour une dalle de sol en verre de 30 mm d’épaisseur. Les dalles choisies peuvent être de dimensions standard ou conçues sur-mesure par un miroitier ou un vitrier.

 

Carrelage en verre : carrelage mural et carrelage mosaïque

Carrelage mosaique

Carrelage mosaique

Aussi raffiné et lumineux que le carrelage de sol en verre, le carrelage en verre mural augmente visuellement l’espace s’il est de couleur claire et très transparent. Idéal dans les pièces humides, le matériau préserve une atmosphère saine durant plusieurs dizaines d’années grâce à un entretien basique.

Le carrelage en verre de salle de bain est composé d’une partie en émail de couleur à placer contre le mur et d’une partie transparente qui ajoute de la profondeur. Appelé brique de verre, ce carrelage en verre mural crée aussi des cloisons de séparation attrayantes entre les WC et la douche par exemple.

Le coût d’une telle installation peut être assez élevé. Certains préféreront alors poser le carrelage en verre mural par touches et à certains endroits précis. Une simple frise de carrelage en verre transparent peut apporter une belle originalité au décor. Les textures et formes proposées favorisent la créativité. Travaillé à l’ancienne ou avec d’autres matériaux, le carrelage en verre pour cuisine ou salle de bain casse avec le style de la pièce ou au contraire se fond joliment dans le décor.

Les briques en verre coûtent au minimum 200 € TTC du m² posé. Le carrelage mosaïque en verre revient à 45 € TTC en moyenne avec un prix plancher de 3 € TTC la plaque de 32 × 32 cm en grande surface de bricolage et un prix plafond de 60 € le m².

Le coût varie, comme pour le carrelage de sol en verre, en fonction de la qualité et des dimensions à couvrir. Les tarifs de l’artisan sont également à prendre en compte. Le devis vous renseigne sur les tarifs horaires et sur les frais occasionnés par le transport du carrelage en verre. Ce matériau étant assez lourd, une marge supplémentaire peut être appliquée.

Carrelage en verre : quelques idées pour enrichir votre intérieur

Les fabricants rivalisent d’ingéniosité pour ajouter de l’élégance ou de l’originalité à leurs créations. La frise-listel en carrelage pâte de verre peut imiter la pierre et donner du relief à vos murs. La mosaïque de verre et de pierre, de verre et de marbre ou de verre et de galets de bord de mer, s’installe dans la cuisine telle une crédence et dans la salle de bain pour ajouter une note glamour et sophistiquée. Colorée, sur tons bleus, beiges, gris ou rouges, cette décoration donne une autre idée du luxe.

Dans le salon, optez pour un carrelage en verre au blanc pur et associez-le à un béton ciré gris clair pour une modernité incomparable. Si vous disposez d’une pièce tout en longueur, pourquoi ne pas créer un couloir en carrelage de verre élégant et tape-à-l’œil ?

Les idées créatives avec un carrelage de sol en verre ou un carrelage en verre mural ne manquent pas ! Les professionnels aident à concrétiser toutes ses envies en se référant aux normes existantes et en cherchant toujours plus loin pour améliorer le rendu final. Les nouveautés sont proposées sur catalogues ou sur un site internet. Certains modèles de dalles de sol en verre sont même personnalisables selon ses goûts et son décor intérieur.

 

Mezzanine en métal et verre ©Verre et Sable

Mezzanine en métal et verre ©Verre et Sable

Carrelage en verre : budget et astuces pour trouver le bon pro

La question qui se pose ici concerne plus les aspects techniques et qualitatifs lors de la mise en place d’un sol en verre transparent : comment trouver un spécialiste capable de construire la structure métallique indispensable pour encadrer et poser les carreaux de verre ? Faut-il se tourner vers des entreprises spécialisées ou des grands fabricants ?

Le gérant de Verre et Sable nous livre une astuce : “Ce que je conseille aux gens qui voudraient un sol en dalle de verre, c’est de trouver un bon serrurier ou un ferronnier, un artisan qui travaille le métal pour créer la structure du plancher. Parce que le problème c’est surtout de créer le cadre, c’est ce qu’il y a de plus complexe. Après ces gens-là pourront vous mettre en contact avec des miroitiers qui peuvent finir l’installation en posant les dalles de verre.”

Avant de vous lancer à la recherche du bon professionnel, pensez à calculer le budget nécessaire à une telle opération : les dalles de carrelage en pâte de verre restent un produit haut de gamme. Bien sûr, votre budget variera en fonction de la dimension et de la qualité du verre posé. Sachez enfin, qu’il vous faudra compter entre 600 et jusqu’à plus de 1 000 euros pour un mètre carré de carrelage en verre posé selon la complexité de votre installation.

 

Commentaires

1


  • mimip Publié le

    Bonjour. Super intéressant. Je vous expose un projet assez spécial pour voir si c’est possible: imaginons que dans un hangar de 280m2, à peu près 7m de large et donc 40 M de long, je voudrais créer un “étage”. En bas, atelier de restauration voitures, et en haut, mon appartement. Je suis passionné de voitures anciennes et j’aimerais avoir toujours un oeil sur les différents parties de l’atelier et, surtout, sur les voitures, un peu comme une salle d’exposition sous mes pieds, dans la partie “cuisine – pièce de vie”. Pas toute la cuisine évidement puisqu’il y a l’arrivée et les évacuations d’eau à prévoir. Vaut peut être mieux du béton, non? A moins que dans la structure métallique cela puisse se faire (question posée). Je voudrais donc un avis d’expert en la matière, est ce réalisable en 2018? Merci. Mickael.

  • Poster un commentaire

    Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

    Champs obligatoire

    Vous êtes un professionnel

    Opportunités de chantiers à saisir !

    Être rappelé pour en profiter

    Articles récents


    Newsletter

    Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

    Professionnels du bâtiment

    Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

    Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

    En savoir plus