Accueil > Déco > Carrelage > Comment poser du carrelage mural ?

Comment poser du carrelage mural ?

La pose de carrelage mural ou de faïence correspond à une série d’étapes précises et très méticuleuses. Plan de pose, préparation du mur, pose des carreaux et découpes, réalisation des joints… les différentes opérations demandent des connaissances et une certaine habileté manuelle.

Le carrelage mural

Carrelage mural Leroy Merlin

Carrelage mural ©Leroy Merlin

Le carrelage mural se pose aussi bien dans la cuisine que dans la salle de bain ou dans toute pièce humide nécessitant un revêtement étanche. Pour poser du carrelage mural, la technique est toujours la même. Pour autant, elle réclame un savoir-faire certain et une bonne dose de patience. Si vous comptez poser votre carrelage mural vous-même, sans passer par un professionnel, sachez toutefois que vous ne pourrez obtenir le taux de TVA à taux réduit sur l’achat de vos matériaux.

Poser du carrelage mural : préparer le mur

Carrelage béton et miroirs hexagonaux Daniel Ogassian

Carrelage béton et miroirs hexagonaux ©Daniel Ogassian

Dégager son espace de travail et protéger le sol permet de débuter le chantier dans de bonnes conditions. Pour poser du carrelage mural, la préparation du mur demande certaines vérifications : existe t-il des fissures ou des trous à reboucher ? L’humidité a t-elle engendré de la moisissure ou des champignons ? Un nettoyage préalable est recommandé dans tous les cas pour enlever la poussière et les tâches éventuelles, et pensez surtout à faire examiner votre mur par un professionnel si celui-ci montre des traces d’humidité importantes, car cela peut être le signe de problèmes plus importants pour votre maison.

Poser du carrelage mural : préparer le mortier-colle

Pose mortier collePour poser du carrelage mural, vous devez garder à portée de main les éléments essentiels à votre travail comme le mortier-colle réalisé avec de la poudre et de l’eau en suivant les indications du fabricant ou encore les croisillons, indispensables pour garder le bon écartement entre chaque carreau de carrelage.

De même, il convient de laisser à proximité les outils de travail : la truelle bien sûr, mais surtout la machine à découper le carrelage : carrelette, coupe-carreaux électrique ou meuleuse d’angle. Si vous n’en avez pas, vous devrez la louer ou l’acheter. Si votre chantier de pose de carrelage mural se limite à quelques mètres carrés, mieux vaut appeler un professionnel déjà équipé, cela vous coûtera certainement moins cher.

Estimez le prix de la pose de carrelage avec le : Guide des prix carrelage

Poser du carrelage mural : bien encoller le mur avec le mortier-colle

Patchwork de carreaux de ciment pour crédence Leroy merlin

Patchwork de carreaux de ciment pour crédence ©Leroy Merlin

Avant de poser du carrelage mural, vous devrez encoller le mur avec du mortier colle. Cette étape est cruciale pour la tenue future de votre carrelage. Vous devez prendre une bonne quantité de colle sur votre truelle puis l’étaler régulièrement en formant des cercles sur une surface de 1 à 1,2 m² environ. Vous devez ensuite dessiner des sillons réguliers à la verticale et à l’horizontale pour une bonne accroche.

Poser du carrelage mural : poser les carreaux

Carreaux en marbre gris Mandarin Stone

Carreaux en marbre gris ©Mandarin Stone

Pour cela, vous devez vous référer à votre plan ou calepinage. Les cartons contenant les carreaux de carrelage doivent être positionnés dans l’ordre de mise en place. Attention, ces cartons sont lourds et leur transport peut vous provoquer un bon mal de dos dont vous vous rappellerez longtemps. Les artisans, eux, se munissent généralement d’un chariot ou d’un diable pour une manipulation plus aisée.

Soyez vigilant au moment de poser du carrelage mural : si vous ne placez pas votre premier carreau au bon endroit, vous risquez de devoir tout recommencer en étant peut-être obligé de casser l’ouvrage déjà réalisé. Si vous avez fait dessiner votre plan par un artisan qualifié, vous devriez vous repérer plus facilement. Pour fixer ce premier carreau, vous pouvez utiliser un maillet en caoutchouc. Attention toutefois à ne pas le décaler !

À noter, pour poser du carrelage mural on commence toujours par poser les carreaux du bas avant de remonter progressivement en prenant soin d’ajouter des croisillons entre chaque carreau et en s’appuyant sur un tasseau fixé au mur parfaitement plan et droit.

Estimez le prix de votre carrelage avec le Guide des prix carrelage

Poser du carrelage mural : contrôler le niveau des carreaux

Carrelage mural Cenento Castorama

Carrelage mural Cenento ©Castorama

Après avoir posé vos premiers carreaux, vérifiez la régularité de pose du carrelage. Cette phase nécessite l’utilisation d’un niveau à bulles. La bulle doit être bien au centre, que vous positionniez votre niveau à l’horizontale ou à la verticale. Vous pouvez à nouveau utiliser le maillet pour enfoncer ou bouger légèrement un carreau qui ne serait pas dans l’axe. Les carreaux coupés à la machine sont ensuite positionnés méticuleusement.

Poser du carrelage mural : réaliser les joints

Carrelage mur et sol Kanya Castorama

Carrelage mur et sol Kanya ©Castorama

Les croisillons doivent être enlevés avant que le mortier soit complètement sec. L’espacement ainsi créé va aider à réaliser des joints de qualité parfaitement étanches et réguliers, donc esthétiques.

Il existe des pâtes à joints toutes prêtes en sac, déclinées dans différentes teintes pour s’harmoniser parfaitement aux coloris du carrelage et offrir un résultat soigné et contemporain. Il ne faut procéder à la réalisation des joints que lorsque le mortier colle est bien sec et que les carreaux ne risquent plus de glisser. Une fois les croisillons retirés, passez le mortier spécial “joint carrelage mural” à l’aide d’une truelle. Appliquez le mortier en une couche généreuse pour éviter les manques. Retirer ensuite le surplus de mortier à l’aide d’une raclette en caoutchouc et “lissez” avec une éponge humide.

Laissez sécher 24h avant d’appliquer un éventuel produit spécialisé pour enlever les traces laissées par le mortier (traitement anti-“voile de ciment”). N’oubliez pas que l’étape de réalisation des joints est primordiale pour la stabilité et l’étanchéité de votre carrelage mural.

Si vous avez des hésitations ou ne vous sentez pas tout à fait à l’aise avec ce type de travaux, en particulier dans les pièces humides telles que la salle de bains, confiez-les de préférences à un pro. Faire poser du carrelage mural par un artisan ne représente généralement pas une opération très onéreuse et est le gage d’un travail soigné et pérenne, en plus de vous faire bénéficier d’un taux de TVA réduit à 10 %.

Sur le même sujet, lire nos articles :

Comment choisir son carrelage de salle de bains ?
Carrelage intérieur: les nouvelles tendances

Poster un commentaire

Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous:

Champs obligatoire

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Newsletter

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte.

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus