Prix des travaux nécessaire à l’installation d’une véranda

Prix des travaux nécessaire à l’installation d’une véranda
14 votes (2.93)

L’installation de véranda ne comprend pas que le simple achat du matériel. Dans l’élaboration de votre budget vous devrez prendre en compte les travaux annexes, nécessaires à l’installation de votre véranda.

Installer une véranda représente pour de nombreux propriétaires un moyen simple d’ajouter une pièce supplémentaire à leur résidence. Cependant, il ne suffit pas de monter ou de faire monter sa véranda en kit, en préfabriqué ou sur-mesure. Si d’après les données de Travaux.com, le coût moyen d’une véranda (fourniture seule) atteint un coût légèrement inférieur à 20 000 euros*, il convient de prendre en compte d’autres opérations pour chiffrer votre véranda. Certains travaux préparatoires d’aménagement sont indispensables préalablement et leur nature dépend de l’usage de cette extension de la maison : sas d’entrée, cuisine, salon, bureau, jardin d’hiver, etc. Les coûts de ces travaux préparatoires sont à ajouter au prix d’achat de la véranda et de la main-d’œuvre. Pour vous faire une idée du budget global, nous vous indiquons la fourchette de prix des travaux nécessaires à l’installation d’une véranda.

Prix des travaux d’installation d’une véranda : poser une dalle

Véranda EPURE Véranda Rideau

Véranda EPURE ©Véranda Rideau

Dans le cadre d’une création complète, installer une véranda, nécessite souvent de couler une dalle. Les fondations de cette dernière doivent être solides et laisser écouler les eaux de pluie. Dans le cas contraire, la dalle risque de s’affaisser. La dalle en béton se coule sur 10 à 20 cm d’épaisseur, selon la nature du sol. Un joint de dilatation se pose entre la véranda et la maison, pour éviter l’apparition de fissures sur la façade. La dalle doit être bien sèche avant d’entamer l’édification de la véranda. Vu l’importance de ces travaux préparatoires, l’intervention d’un maçon est recommandée.

Le prix de la réalisation d’une telle dalle est généralement compris entre 130 euros et 220 euros le mètre carré, main-d’œuvre comprise.

Dans certaines configurations, il peut être prévu d’installer une véranda sur une terrasse. Il n’est alors pas nécessaire de prévoir de nouvelles fondations. En revanche, ces fondations peuvent nécessiter d’être consolidées, éventuellement à l’aide d’une machine nommée plaque vibrante de compactage.

Un muret, sans être obligatoire, est fortement conseillé. Cet élément va supporter la structure de la véranda. Il évite les ponts thermiques avec la dalle et facilite la pose d’éventuels radiateurs. En outre, il protège les parois des chocs avec le mobilier et des salissures dues à l’herbe et à l’humidité.

Le prix de la réalisation de murets en parpaings est généralement compris entre 50 et 60 euros TTC par mètre carré. La réalisation d’un muret en briques est comprise entre 70 et 140 euros TTC.

Prix des travaux d’installation d’une véranda : second œuvre

Les prix des travaux de second œuvre dans une véranda varient selon le type de matériaux choisis. Ainsi, pour le sol de la véranda, un large choix s’offre à vous. Le parquet et le carrelage, du fait de leur résistance, conviennent parfaitement à une pièce de vie telle que la véranda. Mais ce sont aussi les matériaux les plus chers. Un sol en vinyle reste plus abordable et facile à entretenir. Le sol en béton ciré, à la mode, propose des alternatives économiques. Les prix des travaux pour installer une véranda dépendent également de sa surface, de la qualité des matériaux utilisés et de l’artisan intervenant sur le chantier. Comparer trois devis permet de faire des économies.

À titre d’exemple, pour l’installation d’une véranda de 10 m² équipée avec des matériaux simples d’entrée de gamme, il faut compter un budget de 2 500 euros à 3 000 euros. Ce budget s’ajoute au prix de la véranda elle-même et à l’éventuel coût de la main-d’œuvre pour assurer sa pose.

Comme toute pièce à vivre, la véranda a besoin d’être ventilée. En effet, la ventilation permet de réguler la température, d’éviter la condensation et une humidité excessive. La ventilation mécanique contrôlée (VMC) consiste à prévoir une circulation de l’air en circuit fermé sans passer par la maison. Pour l‘installation d’une VMC double flux, comptez entre 1 500  et 4 000  TTC

À noter que la ventilation peut être également naturelle. Il faut alors des flux d’air en partie basse pour faire entrer l’air et des ouvrants en hauteur, pour évacuer l’air chaud. Ces aménagements sont souvent prévus par le fabricant de la véranda.

Le raccordement à l’eau, souvent utile, devient indispensable en cas d’installation d’une cuisine dans la véranda. Certains propriétaires de maisons individuelles vont plus loin et profitent de la construction d’une véranda pour s’équiper d’une piscine avec un spa. Le budget travaux peut alors devenir conséquent.

Prix des travaux d’installation d’une véranda : travaux complémentaires

Les travaux complémentaires dépendent de l’usage de la véranda. Un jardin d’hiver ne nécessitera que peu d’aménagements. En revanche, si la véranda devient une pièce à vivre ou si le mur de séparation avec la maison a été démoli, il est indispensable de prévoir un chauffage.

La solution la plus simple consiste à installer un radiateur et à le relier à la chaudière de l’habitation si la puissance de la chaudière suffit. Un chauffagiste pourra vérifier ce point. Dans le cas où la véranda ne peut pas être chauffée, le confort thermique de l’ensemble de la maison n’est plus assuré.

Dans les régions aux températures clémentes, même en hiver, ou dans une résidence secondaire peu habitée, l’installation d’un chauffage électrique représente la solution la plus économique à l’achat. Les prix d’appel d’un radiateur électrique performant (inertie, chaleur douce) sont compris entre 40 et 350 euros.

Mettre un poêle ou une cheminée apporte un véritable cachet à l’extension, mais cette solution n’est envisageable que si un conduit de cheminée peut être installé. Comptez 5 500 euros en moyenne pour un poêle à double combustion.

Installer des stores peut également être un bon moyen de garantir le confort thermique dans votre véranda. Pour l’installation de stores spécifiques à ce type de pièce, comptez entre 25 et 85 euros par mètres carré de store posé.

Prix des travaux d’installation d’une véranda : le coût

Pour une véranda confortable et bien aménagée, il faut compter un budget supplémentaire de 2 500 euros à 3 000 euros pour son installation. Bien entendu, tout dépend de l’étendue des aménagements. Se contenter de l’aération naturelle prévue dans la véranda permet d’économiser sur le prix d’installation de la VMC soit à partir de 400 et jusqu’à plusieurs milliers d’euros*.

Le prix augmente également pour tout aménagement spécifique. Ainsi, selon les données de travaux.com, installer une cuisine complète revient en moyenne à 5 879 euros TTC. Des contraintes particulières s’imposent en cas d’installation d’une cuisine dans une véranda : obligation d’utiliser des meubles bas pour ne pas bloquer le rayonnement lumineux, impossibilité d’accrocher des meubles sur les parois latérales en verre, système d’évacuation performant des fumées pour éviter la salissure des vitres, etc. Si vous voulez seulement un lavabo pour vous laver les mains après avoir jardiné, le prix d’appel se situe autour de 120 euros TTC* pour un matériau d’entrée de gamme.

Au montant de ces travaux, il faut parfois ajouter le coût de l’intervention d’un architecte. Pour une véranda de moins de 20 m², une simple déclaration de travaux suffit. Au-delà, il est nécessaire de déposer un permis de construire en mairie. L’intervention d’un architecte n’est indispensable que si la nouvelle surface habitable de la maison, véranda comprise, dépasse les 150 m². Cependant, l’architecte apporte une aide précieuse pour constituer le dossier, notamment pour la fourniture des plans masse. D’ailleurs, pour une véranda sur-mesure avec des aménagements sophistiqués demandant l’intervention de plusieurs entreprises, la présence d’un architecte devient fortement conseillée. Ce dernier sera votre unique interlocuteur et pourra s’assurer de la bonne réalisation du chantier d’extension de votre maison de la phase préparatoire à la réception du chantier. L’architecte vous conseille sur la configuration, la taille et l’emplacement de la véranda. Les honoraires de l’architecte s’élèvent en général à un montant représentant de 10 à 15 % du coût des travaux.

* Ces chiffres et moyennes ont été obtenus à partir des données fournies volontairement par des utilisateurs de Travaux.com. Ils correspondent aux devis demandés par l’intermédiaire de nos formulaires de demande de devis et établis par des professionnels partenaires.

Sommaire

Voir aussi


Commentaires

1


  • niasoleb Publié le

    Bonjour

    Nous avons un projet de véranda sur une dalle de terrasse existante qui n’a pas été isolée à sa construction il y a 12 ans (faite par nous même). Elle est en béton armé d’au moins 20 cm, saine, sans fissure. Est ce que le projet est viable car on me dit qu’il faut casser la terrasse et la refaire pour l’isoler….
    d’avance merci pour votre aide

  • Poster un commentaire

    Javascript doit être activé dans votre navigateur pour pouvoir ajouter des commentaires.

    Vous êtes un professionnel

    Opportunités de chantiers à saisir !

    Être rappelé pour en profiter

    Articles récents


    Demandez un crédit travaux
    Les champs avec un * sont obligatoires.

    Inscription Newsletter

    Professionnels du bâtiment

    Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

    Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

    En savoir plus

    scroll