Prix de la réparation d’un climatiseur

Noter cet article

Rien n’est plus stressant qu’une panne de climatiseur en plein milieu d’un été particulièrement chaud. Si vous réalisez un entretien régulier de votre climatiseur, vous serez en mesure de prolonger sa durée de vie. Certaines réparations comme le remplacement de l’évaporateur, du condenseur, du compresseur ou le rechargement du fluide frigorigène seront toutefois inévitables. Prévoyez de 100 € (réparations d’entretien) à 300 € (réparations en cas de panne sérieuse) hors pièces. La réparation d’un climatiseur vous reviendra en moyenne entre 70 € et 200 € par an. Vous trouverez dans cet article de précieuses informations pour vous permettre de faire réparer rapidement votre climatiseur de façon professionnelle et économique.

Prix de la réparation d’un climatiseur : réparations courantes de climatiseur et les coûts associés

Réparation climatiseur

Réparation climatiseur

Voici ci-dessous une liste des problèmes de maintenance de climatiseur les plus courants et leurs coûts* :

  • Réparation d’une fuite de fluide frigorigène : 300 € – 1200 €
  • Renouvellement du fluide frigorigène : 80 € – 350 €
  • Remplacement de la carte électronique : 100 € – 450 €
  • Changement des fusibles, disjoncteurs ou des relais électriques : 10 € – 350 €
  • Remplacement du thermostat : 25 € – 250 €
  • Réparation du condensateur de démarrage : 55 € – 200 €
  • Changement du condenseur ou du contacteur : 50 € – 300 €
  • Remplacement du compresseur d’air : 600 € – 1500 € selon la taille et la modèle
  • Remplacement du serpentin d’évaporateur : 500 € – 1000 €
  • Remplacement du moteur de ventilation du condenseur : 50 € – 200 €
  • Remplacement de la pompe de relevage de condensats : 60 € – 200 €

* Ces tarifs sont issus de moyennes de prix pour les pièces de rechange de divers sites internet d’aménagement intérieur et ne prennent pas en compte les coûts horaires de main-d’œuvre.

Selon l’éloignement du lieu d’intervention et la période de l’année, le coût de réparation d’un climatiseur vous sera facturé aux alentours de 60 € à 70 € de l’heure (hors déplacement) pour un diagnostic.

Le coût moyen d’un contrat d’entretien réalisé par un technicien CVC pour votre climatiseur s’élève à 70 – 200 € à l’année et vous assure une tranquillité d’esprit. Vous réaliserez également des économies substantielles en frais de dépannage en anticipant les pannes principales liées à l’usure des pièces. Si vous désirez vendre votre logement, vous serez ainsi en mesure de présenter des factures régulières d’entretien attestant du bon entretien de votre climatiseur.

Si la puissance frigorifique nominale utile de votre installation est supérieure à 12 kilowatts, vous devez la faire inspecter par un professionnel qualifié au minimum tous les deux ans. Pour en savoir plus sur ce sujet, consultez notre article : http://www.travaux.com/guide-des-prix/climatisation/reglementation-climatisation

Prix de la réparation d’un climatiseur : sept signes indicateurs de la nécessité de réaliser un entretien

1) Votre climatiseur ne fonctionne plus. Avant de contacter un dépanneur, vous pouvez contrôler vous-même un certain nombre d’éléments. Vérifiez tout d’abord que le thermostat soit bien positionné sur le circuit de refroidissement de la température ambiante et à une température inférieure à celle de la température ambiante. Si tout semble en ordre, vérifiez le panneau électrique afin de vous assurer du bon état des fusibles ou des disjoncteurs. Si encore une fois tout vous semble en ordre, contactez un professionnel pour réaliser un diagnostic de votre installation.

2) L’appareil fonctionne mais ne fait circuler que peu ou pas d’air frais. Si le thermostat est réglé sur une température raisonnable, mais que le climatiseur peine à rafraîchir votre intérieur, le fonctionnement de votre installation n’est pas optimal.

3) Votre climatiseur fait des bruits étranges. Vous devez être relativement familier avec les bruits de fonctionnement habituels de votre installation. Si vous résidez dans une région chaude, le bruit de fonctionnement de votre climatiseur fait partie des bruits ambiants du quotidien. Si des bruits inhabituels apparaissent, cela n’est probablement pas de bon augure. Votre climatiseur est un appareil sophistiqué et il est préférable (et plus économique) de contacter un professionnel afin d’anticiper une éventuelle panne.

4) Votre climatiseur diffuse une mauvaise odeur. L’apparition de mauvaises odeurs indique le développement de moisissures et de saletés au sein de l’appareil, entraînant la circulation d’air contaminé dans votre intérieur. Il ne s’agit pas seulement d’une simple nuisance mais bel et bien d’un problème sanitaire pour votre famille.

5) Votre climatiseur fonctionne par cycles courts. Il est tout à fait normal que votre climatiseur effectue des cycles courts afin de maintenir une température ambiante appropriée. Toutefois si vous remarquez que les cycles sont plus courts que la normale alors que la température extérieure n’est pas particulièrement élevée, il se peut que votre installation rencontre quelques problèmes. Des cycles courts sollicitent votre climatiseur plus que nécessaire, ce qui est susceptible de mener à une panne totale si vous ne réagissez pas à temps.

6) Présence d’eau sur ou autour de l’appareil. Il est tout à fait normal de détecter des traces de condensation sur votre installation. Toutefois la présence d’un surplus eau n’est jamais un bon signe. S’agissant d’une installation électrique, les composants doivent impérativement être isolés de l’eau. Pour des raisons de sécurité évidentes, nous vous conseillons vivement de faire appel aux compétences d’un professionnel.

7) Présence de gel ou de givre sur votre installation. Tout comme la présence d’un surplus d’eau est anormale, l’apparition de glace ou de givre est problématique. Une mauvaise circulation de l’air dans la tuyauterie peut favoriser la formation de glace.

Si vous remarquez que votre installation ne fonctionne pas correctement, faites venir un professionnel afin qu’il puisse diagnostiquer l’origine du problème.

Est-il possible d’attendre ?

Votre climatiseur sera peut-être en mesure de fonctionner un certain temps en dépit de l’apparition des signes mentionnés ci-dessus. Mais vous vous exposez à court terme à des réparations qui peuvent s’avérer relativement coûteuses. Non seulement un climatiseur défaillant ne remplira plus son rôle de façon optimale, mais cela aura pour conséquence d’augmenter vos factures d’électricité de façon significative. Votre installation sera sollicitée outre mesure, augmentant les risques de surchauffe et donc de panne sérieuse. Par conséquent, nous vous recommandons vivement d’effectuer les réparations nécessaires dans les meilleurs délais. Cela vous épargnera bien des soucis par la suite.

Prix de la réparation d’un climatiseur : critères de sélection d’un service de réparation

Tout d’abord, nous vous conseillons de vous tourner vers un professionnel spécialisé dans l’entretien et la réparation de climatiseurs ou des systèmes de chauffage, ventilation et climatisation. Les réparations de ce genre d’appareils peuvent s’avérer relativement coûteuses, mieux vaut faire appel à un spécialiste. Nous vous recommandons autant que possible de signer un contrat d’entretien avant l’installation de votre climatiseur. Vous serez ainsi en mesure de bénéficier de tarifs plus avantageux.

1) Renseignez-vous un minimum. Faites une recherche afin d’identifier les entreprises les plus compétentes à proximité de chez vous. Préférez les entreprises ayant pignon sur rue. Pour contacter un professionnel dans votre région, faites une recherche dans notre annuaire : http://www.travaux.com/entreprises

Ce genre d’installation sophistiquée présentant un certain coût, vous ne souhaitez pas que la situation empire si vous faites appel à une personne ne possédant pas les compétences nécessaires. Pour information, le remplacement d’un climatiseur coûte entre 700 € et 1.500 €.

2) Dressez une liste des points à vérifier. Avant de contacter un réparateur, assurez-vous de connaître le modèle ainsi que l’historique de l’entretien de votre installation. Vérifiez si l’appareil est encore sous garantie et sous quelles conditions. Assurez-vous d’être en mesure de pouvoir décrire en détail les problèmes rencontrés.

3) Comparer les tarifs et les forfaits proposés. Essayez autant que possible de demander un minimum de trois devis afin de pouvoir prendre un choix éclairé. Assurez-vous que les devis soient détaillés et précisent quels services et/ou pièces sont inclus.

4) Demandez des avis. Consultez des membres de votre famille et des amis pour savoir s’ils ont déjà eu l’occasion de faire appel à des professionnels CVC. Le cas échéant, vous pouvez toujours consulter les avis de clients sur le forum de Travaux.com.

D’autres éléments tels que la présentation, la politesse et l’état des véhicules de la société sont autant de signes indicateurs de la qualité de service à laquelle vous pouvez vous attendre.

Les questions à poser

  • Le professionnel possède-t-il une assurance ?
  • Quelles garanties propose-t-il ?
  • Si votre appareil est encore sous garantie (généralement de 1 à 3 ans), le technicien CVC est-il habilité pour réaliser les réparations requises ?
  • Depuis combien d’annéee la société existe-t-elle ?
  • Pouvez-vous contacter d’anciens clients pour leur demander leur avis concernant la qualité des services proposés ?
  • Le diagnostic inclut-il une inspection des conduits et de l’installation dans son ensemble ?
  • La société facture-t-elle le déplacement ?
  • La société propose-t-elle des forfaits ?
  • Est-il possible d’échelonner les paiements ?
  • La société dispose-t-elle d’un numéro d’urgence en cas de panne le soir ou le week-end ?

Prix de la réparation d’un climatiseur : certifications

Depuis 2009, tous les professionnels amenés à manipuler des fluides frigorigènes doivent être en possession d’une attestation d’aptitude. Il s’agit d’un agrément permettant d’encadrer la manipulation de ces fluides (mise en service, entretien, réparation, contrôle d’étanchéité et démantèlement d’équipements, manipulation, récupération et charge des fluides). N’hésitez pas à demander cette attestation à l’expert du froid et de la climatisation que vous aurez sélectionné. Il s’agit d’un gage de savoir-faire, d’expérience et d’expertise dans la manipulation de ce genre d’installations sophistiquées.

Pour votre climatiseur, établissez un contrat d’entretien annuel avec un professionnel CVC. Le professionnel expérimenté sera en mesure de détecter la plupart des problèmes de votre climatiseur avant qu’ils ne prennent trop d’ampleur. Vous bénéficierez également d’un délai de réparation plus rapide en cas de problème. Lors de son inspection annuelle, le professionnel effectue une vérification du fonctionnement général de l’installation et accorde un soin particulier à l’état des circuits frigorifiques. Il contrôle la pression, vérifie le circuit de liquides à la recherche d’éventuelles fuites, nettoie l’appareil et les filtres et renouvelle le fluide frigorigène. Prévoir 70 € à 200 € pour un contrat annuel d’entretien.

Certaines entreprises répondent aux qualifications métiers QUALIPAC, PG professionnel du gaz, RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Sachez que l’installation d’un climatiseur réversible classique n’est pas éligible aux aides de l’État. Certaines pompes à chaleur air-eau et les pompes à chaleur géothermiques peuvent vous permettre de bénéficier d’aides (en savoir plus sur : http://www.travaux.com/guide-des-prix/climatisation/climatisation-aides-et-credits-dimpot).

Conseil pratique : si le réparateur affirme qu’il est temps de changer une pièce, demandez systématiquement un second devis auprès d’un autre professionnel. Prenez également le temps d’étudier la question et de savoir s’il est pertinent d’engager des réparations.

Pour de plus amples informations, consultez notre article : http://www.travaux.com/guide-des-prix/climatisation/prix-de-lentretien-dune-climatisation

Prix de la réparation d’un climatiseur : conclusion

Si vous habitez dans une région où il est justifié de posséder un climatiseur, vous savez qu’en cas de panne le confort apporté par cette installation vous fera grandement défaut. Il est donc préférable d’opter pour un entretien régulier de votre climatiseur afin d’anticiper au maximum toute panne et maintenir un bon niveau de performance. Il est judicieux d’établir un contrat d’entretien annuel avec une entreprise spécialisée afin de prolonger la durée de vie de votre installation. Vous pourrez ainsi profiter d’un système de refroidissement optimal durant de nombreux étés longs et chauds.

Sommaire

Vous aimerez aussi


Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Demandez un crédit travaux
Les champs avec un * sont obligatoires.

Inscription Newsletter

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus

scroll