Combien coûte une chaudière neuve ?

Combien coûte une chaudière neuve ?
41 votes (3.22)

Les prix d’une chaudière neuve varient selon de nombreux critères parmi lesquels la taille du modèle, sa puissance, le type de technologie de la chaudière, ainsi que l’énergie utilisée.

Installer une chaudière neuve peut être une opération isolée ou faire partie d’un projet bien plus vaste incluant isolation et autres travaux relatifs aux économies de chauffage. D’occasion, une chaudière peut présenter divers défauts, disposer d’une technologie désuète et devenir trop gourmande en énergie. Poser une nouvelle chaudière possède diverses qualités intéressantes pour le consommateur. Ces travaux d’amélioration peuvent même, sous conditions, être en partie financés par les aides de l’État. Cet article revient sur les prix d’une chaudière neuve, de la plus classique à la plus perfectionnée, et vous donne des éléments pour bien la choisir.

Coût des chaudières neuves

Localité : National

Coût moyen

4030 €

Fourchette de dépenses moyennes

970 € - 7090 €

Coût minimum

800 €

Coût maximum

20000 €

Prix des chaudières neuves : les éléments à distinguer

Les technologies évoluent et certaines plus pointues font grimper les prix des chaudières. Entre les petits modèles de chaudières fioul, électrique ou gaz et les modèles de chaudières plus perfectionnés comme les chaudières basse température, les chaudières à condensation, cogénération ou les chaudières à énergie renouvelable (bois, solaire), la fourchette de prix est extrêmement large. Les premiers prix pouvant être multipliés par 10 pour des modèles extrêmement sophistiqués, donner un prix moyen pour une chaudière n’aurait pas de sens. Il faut savoir distinguer chaque type de chaudière et différencier le type de pose : au sol ou murale. Parce que le fabricant a ses spécificités et ses propres techniques de conception, il peut aussi devoir supporter certains coûts qu’il devra reporter sur le prix de ses appareils.

Prix d’une chaudière neuve : trois tranches de tarifs

Les prix des chaudières neuves varient selon divers critères. En plus de la technologie et de l’énergie employée, il faudra tenir compte de la puissance de l’appareil, de sa taille et de sa facilité d’intégration dans l’espace imparti, du modèle choisi et de la marque, française ou étrangère. Les prix des chaudières neuves se situeront donc autour de ces trois tranches :

  • Des petits modèles de chaudières gaz ou chaudières fioul seront disponibles à partir de 1200 euros à 1500 euros HT*.
  • Un budget médian tournera autour des 2500 à 3000 euros HT* pour des chaudières à condensation (Gaz, fioul).
  • Le coût pourra atteindre 6000 euros à 10000 euros HT* pour des chaudières à bois très perfectionnées.

Prix d’une chaudière neuve : les données des organismes officiels

Les organismes officiels, chargés de surveiller les dépenses énergétiques et d’aider les ménages à s’équiper, apportent des données chiffrées fiables et des statistiques établies avec sérieux et rigueur. L’Agence nationale d’amélioration de l’habitat (Anah) révèle les habitudes de consommation des Français et favorise le confort et les économies d’énergie en délivrant des aides ciblées en fonction des revenus. Pour compléter ces données, elle détermine précisément un cadre de recherche : un type d’appareil, un volume à chauffer, un style d’habitation, etc.

Selon l’Anah, le remplacement d’une vieille chaudière de plus de 15 ans par un modèle de chaudière neuf à condensation gaz ou fioul dans une maison de 100 mètres carrés de plain-pied, située à Paris, coûtera entre 4000 et 8000 € TTC, pose et fourniture incluses**.

Prix d’une chaudière neuve : les avis des professionnels

Un devis peut aider à faire le point sur les besoins réels. Les professionnels détaillent les différentes prestations et donnent un prix précis pour l’appareil en lui-même, pour les fournitures et accessoires ainsi que pour la main d’œuvre dont le coût horaire et le montant global. Les solutions proposées sont généralement issues d’une réflexion approfondie sur la nature du logement, sa superficie, sa configuration, sa capacité d’isolation, etc. Une étude de faisabilité fiable permet à l’artisan de conseiller non seulement sur l’énergie à privilégier, mais aussi sur la technologie la mieux adaptée pour votre chaudière neuve. Votre choix se portera ensuite plus facilement sur le meilleur appareil en fonction de votre budget.

Bon à savoir : seuls les artisans qualifiés RGE (Reconnus Garants de l’Environnement) ont la possibilité de vous faire obtenir les aides de l’État telles que le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE) et l’éco prêt à taux zéro.

Coût d’une chaudière neuve : à savoir avant d’acheter

Concernant les normes et réglementations, les points à vérifier concernent tant le fonctionnement et le réglage de l’appareil que la technique de pose. Les installations de chaudières gaz sont particulièrement surveillées et doivent être approuvées par un organisme indépendant. Ces coûts se rajoutent au prix de la chaudière neuve et doivent être pris en compte dans le devis. De même, les professionnels doivent obligatoirement respecter les nouvelles directives européennes lors de la pose d’une chaudière fioul. Le règlement « Eco Conception » fixe les limites pour les chaudières individuelles et collectives de moins de 400 kW produisant du chauffage seul ou du chauffage et de l’eau chaude sanitaire. Les exigences concernant les rendements et limitations de CO2 devraient en plus être renforcées à partir de septembre 2018.

À noter, des aides de l’État, des fournisseurs d’énergie ou de l’Anah, peuvent être obtenues pour l’installation d’une chaudière neuve et performante. Cette dernière doit cependant respecter plusieurs critères, dont la puissance et le rendement, mais surtout le combustible et la technologie.

* Selon les moyennes issues de catalogues des prix de divers fabricants de chaudières de différentes gammes, hiver 2012. Les prix d’achat du matériel, cités ici, sont entendus hors pose et hors taxe. Les prix des travaux exprimés en TTC (pose et matériel compris) peuvent varier d’un chantier à l’autre en fonction de ses particularités, les fourchettes de prix mentionnées sont une synthèse des prix observés dans le deuxième quartile des données collectées par BIIS, soit une fourchette raisonnable dans la partie inférieure des prix.

** Ces chiffres ont été relevés par l’institut d’études spécialisé BIIS au moyen d’enquêtes par sondage, réalisées auprès de plusieurs milliers de ménages ayant effectué des travaux sur l’ensemble du territoire au cours de l’année 2009.

Sommaire

Voir aussi


Poster un commentaire

Javascript doit être activé dans votre navigateur pour pouvoir ajouter des commentaires.

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Demandez un crédit travaux
Les champs avec un * sont obligatoires.

Inscription Newsletter

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus

scroll