Accueil > Travaux > Volets > Poser des stores intérieurs: La meilleure façon de se faire une place à l’ombre

Poser des stores intérieurs: La meilleure façon de se faire une place à l’ombre

Chaque année, le beau temps venu, vous vous promettiez d’installer des stores pour profiter pleinement de votre terrasse ou votre balcon. Cette fois, la décision est prise, vous allez vous équiper. Comment concrétiser votre désir d’ombre ? Comment choisir les stores adéquats et où les acheter ? Qui les installe ? Et combien coûte la “Rolls des bannes” ? Réponses.

Poser des stores intérieurs: La meilleure façon de se faire une place à l’ombreL’installation de stores intérieurs (stores vénitiens, stores à bandes, stores “bateau, à enroulement”, stores plissés) ne posent pas trop de problèmes, tous ces modèles pouvant se recouper facilement en cas d’erreur dans la prise des dimensions et être installés sans gros problème par un bon bricoleur disposant d’un minimum d’outillage. Il n’en est pas de même avec les stores extérieurs (stores bannes et stores extérieurs pour vérandas), manoeuvrables manuellement ou électriquement, qui réclament, surtout pour les bannes, une attention particulière dans le choix du modèle et quelques connaissances en électricité, voire en domotique pour les plus sophistiqués.

Le choix du modèle de store est donc primordial et acheter un modèle sans prendre le conseil d’un spécialiste risque de vous attirer quelques déconvenues. En effet, peu de professionnels acceptent de poser des produits dont ils ignorent la provenance, à l’instar de Yann Lelann, patron de l’entreprise Stores Lelann située à Sanary sur mer (83). “Je ne monte que mes produits afin d’être certain de leur qualité”, dit-il. Même réticence chez Jean-Maurice Peskens, fabricant installateur à Beuvry (62) qui se refuse à poser un store qu’il n’a pas fabriqué : “cela engagerait ma responsabilité tant au niveau de la pose que du store”, explique-t-il. Gérard Pérez, un storiste basé à Bordères sur l’Echez, près de Tarbes (65), se montre à peine plus conciliant : “il m’arrive, très rarement, après en avoir vérifié la qualité, de poser des bannes achetées par le client”, dit-il ; une prestation qu’il facture en ce cas autour de 300 euros.

Inutile donc d’acheter vos stores avant de solliciter l’intervention d’un spécialiste, il n’y a rien à y gagner selon le storiste varois. “Il faut bien faire la différence entre le store fourni par un storiste et celui d’une grande surface de bricolage. A qualité égale, dans ces magasins, les prix sont donnés pour des produits aux dimensions standardisées, hors pose. Dès que l’on demande du sur mesure (ce qui est systématique chez un storiste), nous sommes au même niveau de prix, toujours sans la pose”, assure Yann Lelann. Il serait également dommage, à budget égal, de se priver de la garantie offerte par le professionnel (généralement 5 ans pour la motorisation et certaines toiles).

Poser des stores intérieurs: La meilleure façon de se faire une place à l’ombreTous les hommes de l’art contactés procèdent de la même façon : visite des lieux où le store doit être installé, interview du propriétaire lui permettant de déterminer le modèle adapté à son budget et à l’usage qu’il compte en faire. S’agit-il par exemple d’une habitation régulièrement occupée ou simplement pendant les week-ends ou aux vacances d’été ? En effet, la texture et la qualité de la voile seront différentes selon l’intensité de l’usage. Souhaitez-vous encore ombrer partiellement ou complètement votre terrasse ou balcon ? Sans oublier que l’orientation des lieux sera aussi déterminante pour choisir le modèle adéquat, une terrasse exposée plein sud nécessitant un modèle différent qu’une autre exposée à l’ouest. De plus, si le vent souffle régulièrement ou que votre balcon se trouve sur la rue, il est conseillé d’installer des joues (pièces de tissu accrochées sur le mur et sur le store) pour créer une barrière latérale, au bruit et au vent et une préservation de votre intimité. Sans même parler des différences géographiques : on n’installe pas les mêmes stores à Marseille et à Strasbourg. Bref, le conseil d’un professionnel est irremplaçable.

Poser des stores intérieurs: La meilleure façon de se faire une place à l’ombrePensez ensuite à vous assurer que votre habitation ne se trouve pas dans un site protégé – il faudra alors se rapprocher des Monuments Historiques pour connaître les éventuelles obligations auxquelles sont soumises ce type d’installation (couleurs, dimensions) – et que les règles édictées par la copropriété dont fait partie votre appartement n’imposent pas quelques restrictions de couleurs ou de matériau pour les stores. Sinon, hormis ces deux cas de figure, il n’existe pas de réglementation précise pour les habitations de particuliers, ni à la ville, ni à la campagne.

Fort de toutes les informations, le spécialiste (qui peut être un storiste faisant partie d’un réseau, formé et habitué à poser un type de matériel, un menuisier, un fenêtrier ou un installateur de véranda) installera alors, en 2 jours maximum, un store banne qui, en votre absence, pourra être protégé (pour le tube d’enroulement et la toile) dans une cassette, ou, mieux dans un coffre abritant l’ensemble (système d’enroulement, toile et bras porteurs).

Attention, ces deux jours ne constituent que la durée effective du chantier, à laquelle il faut ajouter le délai de livraison qui, pendant la saison du store (de mars à fin juillet), peut varier de 3 à 8 semaines suivant les régions. Conseil unanime des spécialistes : “anticipez votre achat de stores dès septembre pour en profiter dès les premiers beaux jours”.

Pour faire de votre terrasse ou balcon, d’une surface moyenne de 20m², un nouvel espace à vivre agréable et confortable, vous devrez acquitter une facture comprise entre 1.200 et plus de 10.000 euros, selon les modèles, la qualité des toiles utilisées et les équipements disponibles sur toute la France.

Poser des stores intérieurs: La meilleure façon de se faire une place à l’ombreLes premiers prix concernent un équipement de base avec un store manuel. Du côté de Beuvry où les tarifs peuvent monter jusqu’à 4.000 euros, “on renforce volontiers les bras des bannes quand on augmente le développé du store pour mieux résister aux forts vents du Nord”. A Bordères sur l’Echez, les factures s’échelonnent entre 1.200 et 2.500 euros, toujours selon l’équipement (store traditionnel en cassette, coffre) le type de motorisation et de commande (filaire avec un interrupteur ou radio (avec une télécommande)).

C’est sur les bords de la Méditerranée que l’on vend le plus souvent la “Rolls des bannes” dont le prix peut dépasser les 10.000 euros. “Grands stores de 6 mètres avec des avancées de 4 mètres en une seule portée, équipés de capteurs qui mesurent l’ensoleillement et descendent automatiquement la banne dès que le soleil se lèvent et commandent également la fermeture lorsque l’intensité des rayons diminue au coucher du soleil. D’autres capteurs, couplés à un anémomètre, commandent la fermeture rapide du store quand le vent se lève. Même manœuvre automatique aux premières gouttes de pluie”, détaille avec gourmandise Yann Lelann. “Il s’agit de techniques sophistiquées et de réglages fins qui rendent difficile l’installation de tels stores par un particulier ne possédant pas de solides connaissances. Sinon, bonjour la galère !”, conclut-il en riant.

Poster un commentaire

Javascript doit être activé dans votre navigateur pour pouvoir ajouter des commentaires.

Articles récents


Demandez un crédit travaux

Professionnels du bâtiment

Boostez vos affaires !

Avec nos solutions Boost Box, développez efficacement votre présence sur Internet pour accélérer votre activité commerciale et signer de nouveaux chantiers.

En savoir plus

scroll