Accueil > Jardin > Portails > Le portail, la première entrée de la maison

Le portail, la première entrée de la maison

Destinés à la fois à protéger tout en conservant un aspect décoratif, les portails, quels que soient les matériaux utilisés, offrent de nombreuses possibilités de conception. Traditionnel ou contemporain, sobre ou jouant sur la couleur, le portail est la première ‘image’ de la maison perçue de l’extérieur. Un choix pas ausi simple qu’il n’y paraît. Explications.

Le portail, la première entrée de la maisonTout comme les clôtures qui permettent de délimiter et protéger votre terrain et votre habitation (pour plus de précisions, consultez notre article Les règles à respecter avant d’ériger une clôture), un portail sert certes à protéger solidement, efficacement et durablement l’entrée de votre propriété, mais aussi à ‘décorer’ votre maison et votre terrain. En effet, le portail est souvent le premier élément de décoration visible de l’extérieur et conditionne parfois la première impression des visiteurs.

Si sa nécessité l’impose, le choix du type de portail et son matériau restent le plus souvent du ressort du goût et des couleurs qui ne peuvent être codifiés. Différentes formes, différentes couleurs et au moins quatre matériaux – le bois, le fer forgé, l’aluminium et le PVC -, offrent une infinité de combinaisons possibles. Il faut prendre en compte également que le portail envoie un ‘message’ vers l’extérieur et qu’il doit correspondre à l’usage que l’on en attend. Par exemple, on ne choisi pas le même portail selon que les habitants de la maison entrent et sortent constamment en recevant beaucoup ou selon que l’on attende de lui qu’il protège l’intimité de la famille. Il n’existe donc pas un seul portail fait d’un seul élément particulier.

Un portail peut être de forme rectangulaire, courbée ou ondulée, type chapeau de gendarme à l’endroit ou inversé. De même qu’il peut être plein ou ajouré par des lattes ou du ‘barreaudage’. Quant à la hauteur, celle-ci peut également varier. Elle peut être très basse, 1,20 mètres, voire très haute, dépassant les quatre mètres.

Le portail, la première entrée de la maison«Tout dépend de vos besoins», explique Claude Jouen, spécialiste du portail bois dans le Morbihan (56). «Soit vous voulez seulement avoir une ouverture donnant sur l’extérieur et dans ce cas un portail d’1,20 mètres barreaudé suffit, soit vous souhaitez vous protéger de tout et alors un portail plein et imposant s’impose». Suivant vos choix, le spécialiste de la pose pourra cependant vous apporter conseils et précisions pour intégrer au mieux le portail à l’ensemble constitué par votre propriété, notamment par rapport aux deux colonnes qui devront soutenir le portail et à la clôture.

Le portail, la première entrée de la maisonToujours selon vos choix et le matériau adopté, vous aurez un portail dont le principe est de durer. Bien entretenu, la longévité d’un portail peut atteindre trente ans, voire un siècle pour les portails en fer forgé. En revanche les prix sont quant à eux très variables, en fonction de vos desiderata, mais aussi de la qualité choisie. Les premiers prix, pour des modèles courants, vont de 200 à 1.200 euros selon le matériau choisi. Ces prix sont bien entendu indicatifs ; si vous souhaitez un portail en fer forgé de style Art Déco de grande dimension réalisé par un artisan ou un portail plein en bois exotique richement décoré par un menuisier, un budget adéquat sera requis. La plupart des artisans ou constructeurs spécialisés réalisent des portails sur-mesure et là encore, le délai de fabrication sera plus ou moins long selon vos choix. Et si ces professionnels auront des formes et dessins conventionnels à vous proposer, rien ne vous interdit d’en faire vous-même l’esquisse. A noter que dans le cadre d’une pose, le taux de TVA à 5,5% s’applique lorsqu’il s’agit de travaux de remplacement d’un portail existant dans une maison de plus de deux ans.

Si beaucoup de ces éléments de choix sont subjectifs, un aspect du portail reste bien concret ; outre le prix, c’est le matériau avec lequel il est construit. Qu’il s’agisse du PVC, du bois, du fer ou de l’aluminium, chaque matériau à des qualités et inconvénients qui lui sont propres. Ainsi, le PVC, léger, a l’avantage de ne pas présenter, une fois installé, l’inconvénient d’un entretien particulier puisqu’il suffit simplement de le nettoyer à l’eau savonneuse de temps en temps. Revers de la médaille, il n’est disponible qu’en blanc, ce qui lui donne parfois un aspect ‘plastique’. A noter cependant que les fabricants de PVC font de gros efforts à ce sujet et que dans un proche avenir des portails en PVC d’une autre couleur, ou teinte, devraient apparaître sur le marché. Par ailleurs, suivant la qualité initiale, il peut s’avérer relativement fragile à l’usage, quoique ce défaut soit désormais progressivement corrigé par un encadrement du PVC par de l’inox ou de l’aluminium.

Le portail, la première entrée de la maisonL’aluminium justement peut être considéré comme une solution intermédiaire dans le choix d’un portail. En premier lieu, tout comme le PVC, l’aluminium est léger et ne nécessite que peu d’entretien. «Aujourd’hui les gens ne veulent plus passer leurs journées de congés à nettoyer leur portail», explique en riant une spécialiste de la vente et pose de portail dans l’Indre (36). Par rapport au PVC, il offre l’avantage cependant de se décliner en une large gammes de couleurs, voire même d’imiter l’aspect bois ou métal.

Pourquoi privilégier toutefois la copie à l’original? Aujourd’hui, «le bois revient à la mode», assure Claude Jouen. Artisan spécialisé dans le métal, Guy Brefort, basé en Seine-Maritime, en dit autant. Le retour aux matériaux traditionnels trouve donc également son application avec les portails. Si les deux types de portails doivent être régulièrement entretenus – le fer est sujet à la corrosion par exemple – les deux professionnels ont chacun des arguments à faire valoir.

Ainsi le bois, lorsqu’il est issu d’une forêt bien gérée, participe au développement durable et à la démarche environnementale. De même, «son mode de fabrication est beaucoup moins polluant que l’aluminium et le PVC», explique Claude Jouen. Cet aspect n’est pas négligeable car, traditionnellement, la construction de portail utilisait des bois exotiques capables de résister aux intempéries. Aujourd’hui, de plus en plus, grâce à l’amélioration des peinture et produits d’entretien, il est possible d’utiliser des essences locales. Par ailleurs, Claude Jouen, assure que la tendance «est à la sobriété».

L’approche est différente pour le portail en fer forgé. «Les gens aiment avoir une décoration, type rosace, des fers de lance ou encore des piques hérissées», explique Guy Brefort. De fait, les possibilités esthétiques du portail en fer forgé, issu d’une longue tradition de ferronnerie qui en avait fait un objet haut de gamme, sont (presque) infinies. A noter enfin que si la sobriété le dispute parfois à la décoration, l’esthétique contemporaine du portail en fer forgé joue sur la couleur. «Aujourd’hui, on peut faire des portails rouges-briques, verts ou bleu-nuit», explique Guy Brefort. «Cela donne un aspect à la fois moderne et chatoyant». Bref, un portail accueillant que l’on souhaite ouvrir des deux mains.

Voir notre album photo : Des portails fermés à l’uniformité

Christophe Leray

Poster un commentaire

Javascript doit être activé dans votre navigateur pour pouvoir ajouter des commentaires.

Articles récents


Demandez un crédit travaux

Professionnels du bâtiment

Boostez vos affaires !

Avec nos solutions Boost Box, développez efficacement votre présence sur Internet pour accélérer votre activité commerciale et signer de nouveaux chantiers.

En savoir plus

scroll