Accueil > Déco > Peinture > Peinture mate, satinée, brillante ou laquée ?

Peinture mate, satinée, brillante ou laquée ?

Pour ce qui concerne le choix de la finition des peintures, on entre dans le domaine du subjectif, c’est donc à chacun de faire selon ses goûts et l’usage souhaité de sa peinture. Cependant, chaque finition possède en propre ses avantages et ses inconvénients.

Peinture mate, satinée, brillante ou laquée ?«Au final, la peinture mate ressemble à celle sur la carrosserie de votre voiture», explique avec malice Alain Chaput, chef d’une entreprise générale de peinture dans l’Aube. D’autres parlent d’aspect ‘velouté’ ou ‘crayeux’. Au-delà de l’aspect, l’un des avantages des peintures mates est qu’elles permettent de masquer au maximum les imperfections de la surface. C’est-à-dire que sur un mur qui n’est pas totalement plan, une peinture mate va en gommer les irrégularités. A cet égard, elle est idéale pour les plafonds par exemple.

«Les peintures satinées permettront d’obtenir un aspect poché, à l’extrême les traces de pinceau seront perceptibles», explique Alain Chaput. De fait elles offrent une sensation de matière laquelle est adoucie par la luminosité de la peinture. Ce sont donc les peintures les plus utilisées dans les pièces de vie et, grâce à leur facilité d’entretien, des peintures adéquates pour les pièces à fort passage, comme les entrées et les couloirs.

Les peintures brillantes ensuite sont surtout utilisées pour les pièces utilitaires, comme la cuisine, la salle de bain et les sanitaires car elles apportent une luminosité qui, par un effet ‘miroir’, tend à rendre les pièces plus grandes. De plus, une peinture brillante va rendre les couleurs éclatantes et ainsi propres à valoriser des éléments d’architecture. Elles tendent également à être plus résistantes, ce qui en fait la peinture de choix pour la cuisine notamment.

Peinture mate, satinée, brillante ou laquée ?Les peintures laquées enfin offrent une finition où la brillance et l’effet ‘miroir’ ont été largement développés. Elles créent ainsi encore plus de profondeur et de luminosité qu’une simple peinture brillante. Par contre, elles doivent s’appliquer sur des supports sans aucun défaut. En effet, la luminosité de la peinture va créer une ombre dès la moindre irrégularité dans le plan. Ne doit donc être utilisée qu’après un travail rigoureux de préparation du support.

Cela dit, nombre de fabricants ont d’ores et déjà étendu leurs gammes avec des peintures semi-brillantes ou des peintures-laques satinées ou mates, en peinture à l’huile ou acrylique. Le nombre de combinaisons est incommensurable puisqu’il existe en France plus de 14.000 références.

Par exemple, une peinture mate peut être : pochée, alkyde, alkyde spécial murs et plafonds, en phase aqueuse garnissant, à haute stabilité voire isolante, etc. Sans compter qu’une même gamme de peinture peut se décliner en mate, satinée, brillante et laquée.

Bref, l’embarras du choix.

Christophe Leray

Poster un commentaire

Javascript doit être activé dans votre navigateur pour pouvoir ajouter des commentaires.

Articles récents


Demandez un crédit travaux
Les champs avec un * sont obligatoires.

Inscription Newsletter

Professionnels du bâtiment

Boostez vos affaires !

Avec nos solutions Boost Box, développez efficacement votre présence sur Internet pour accélérer votre activité commerciale et signer de nouveaux chantiers.

En savoir plus

scroll