Accueil > Travaux > Parquet > Le parquet vieilli, avec les avantages du parquet neuf, est à la mode

Le parquet vieilli, avec les avantages du parquet neuf, est à la mode

Grâce à une bonne image auprès du grand public, le marché français du parquet se développe, en témoignent les chiffres affichés par les fabricants. Lesquels doivent s’adapter aux nouvelles exigences des particuliers concernant l’esthétique du produit. Tendances.

Le parquet vieilli, avec les avantages du parquet neuf, est à la modeAujourd’hui, “la tendance est au parquet vieilli”. Président de l’Union française des fabricants et entreprises de parquet (UFFEP), regroupement des principaux fabricants de parquets, Louis Borg constate que les goûts des particuliers en matière de revêtement de sol en bois ont évolué. En effet, s’ils veulent une parure de sol durable, les clients souhaitent également désormais ajouter un cachet tout en apportant une valeur supplémentaire à leur logement. Et cela passe par une esthétique ‘traditionnelle’. De fait, non seulement le parquet vieilli a la cote, mais les clients “recherchent maintenant des bois noueux, voire du bois ouvert pour que le parquet ressemble véritablement à un parquet vieux de 200 ans”, assure Louis Borg. Une nouvelle exigence qui montre la maturité et l’ouverture du marché puisque, il y a peu, seul le bois bien lisse et ‘moderne’ avait la faveur du public, au point que les professionnels avaient toutes les difficultés à écouler des lames fabriquées dans du bois noueux.

Sauf que nous sommes au XXIème siècle et que parquet vieilli ne veut plus dire ‘vieux’ parquet. Au contraire, puisque ce revêtement doit rester aussi ‘neuf’ que possible. Les fabricants ont résolu ce paradoxe en mettant au point des machines qui ‘tapent’ sur les lames pour les ‘vieillir’ et leur donner ainsi un aspect artisanal, l’effet étant ensuite complété par la teinte. De plus, le parquet a gagné en résistance et sa pose en rapidité grâce notamment à la pose flottante. “La qualité des parquets d’aujourd’hui est supérieure à celle de ceux fabriqués auparavant : par exemple, les vernis ont une densité supérieure à ceux appliqués il y a seulement 2-3 ans”, affirme le président de l’UFFEP. “De plus, le bois ne se tâche plus aussi facilement. Aujourd’hui, un pot de confiture peut tomber dessus et 30 secondes plus tard, c’est oublié”. En clair, un ‘vieux’ parquet mais doté des avantages d’un parquet ‘neuf’.

Le parquet vieilli, avec les avantages du parquet neuf, est à la modeCes évolutions techniques contribuent à donner une image positive du parquet, déjà pourtant bien perçu pour ses qualités environnementale, sanitaire et esthétique. D’autant que les fabricants, selon Louis Borg, s’associent de plus en plus à la gestion raisonnée de forêts pour répondre aux attentes de plus en plus fortes de la société en ce qui concerne le développement durable. Ainsi, “la plupart des usines [de production] de parquet recyclent les copeaux de bois en énergie de chauffage”, assure-t-il en précisant que, petite pique adressée à ses concurrents poseurs de moquette, sur le plan de la santé, “le bois ne provoque pas d’allergies”. Ce qui est toujours appréciable en effet.

De fait, cette bonne opinion se ressent sur les résultats de la filière. Depuis 1997, la production a augmenté de près de 3 millions de m² et les fabricants n’entendent pas s’arrêter en si bon chemin. “Nous avons encore énormément à faire”, prévient Louis Borg. En effet, si le marché du parquet, concentré à 80% dans la rénovation, se développe, il n’arrive qu’en cinquième place en terme de production, avec 15,8 millions de m² produits en 2003, derrière les sols textiles (74,7 millions), les carrelages (69,3 millions), les revêtements plastiques (49 millions) et les sols stratifiés (37 millions).

Dans le détail, le parquet contrecollé est le plus populaire avec 41% de la production vendue, devant les lames massives feuillues à rainures/languettes supérieures ou égale à 14mm (6%), les autres lames à chants droits de 6 à 14mm (4%) et le parquet mosaïque (3%).

Parmi les essences, le chêne se taille la part du lion puisqu’il représente 42% de la production française. De son côté, “le hêtre chute énormément depuis 2-3 ans”, selon Louis Borg, tombant à 4%. Par ailleurs, “la production de parquet à partir de bois exotiques a été multipliée par deux en l’espace de trois ans, car les clients veulent de plus en plus des bois plus sombres et plus rouges”, souligne-t-il. Aujourd’hui, les bois tropicaux représentent 8% de la production de parquets en France.

Conséquence de ce boom, du côté des poseurs, l’offre ne se limite plus au seul corps des parqueteurs, même si celui-ci est toujours considéré comme ‘le’ spécialiste du parquet. En effet, l’évolution des méthodes de pose, largement simplifiées notamment par le biais de la pose flottante, a permis aux menuisiers, aux carreleurs, aux peintres et autres ‘soliers’ de mettre le pied sur le marché.

Le parquet vieilli, avec les avantages du parquet neuf, est à la modeReste que si des artisans non spécialisés se sont lancés dans cette activité auparavant réservée, c’est bien parce qu’il y a un vide à combler. “On forme 130 professionnels de la pose par an ce qui est totalement insuffisant”, s’exclame Louis Borg, président de l’UFFEP. “Il faudrait que nous passions au triple voire au quadruple pour subvenir aux besoins”.

En clair, une fois que vous avez choisi le type de parquet que vous souhaitez, il vous faudra être très attentif vis-à-vis de l’entreprise de pose. Un parquet peut durer des décades sans beaucoup d’entretien. Encore faut-il qu’il soit bien posé dès le départ.

Christophe Leray

Pour plus de renseignements sur le parquet, vous pouvez consulter notre dossier parquet en cliquant ici.

Poster un commentaire

Javascript doit être activé dans votre navigateur pour pouvoir ajouter des commentaires.

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Demandez un crédit travaux
Les champs avec un * sont obligatoires.

Inscription Newsletter

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus

scroll