Suivez-nous sur :

Haie de bambous: une idée de plus en plus séduisante

Haie de bambous: une idée de plus en plus séduisante 4 votes (3.75/5)

Une belle haie homogène, dense, originale, facile d’entretien, solide et quasi autoréparable, obtenue en un an ? Ce n’est possible qu’avec le bambou qui est en passe de devenir le chouchou des paysagistes. Une plante exotique qui s’adapte parfaitement à nos climats et dont on n’a pas encore fini de comprendre toutes les qualités. A condition de bien choisir celle qui convient.

Haie de bambous: une idée de plus en plus séduisantePas la patience d’attendre 10 ans que la haie de thuyas ait enfin atteint sa maturité pour préserver l’intimité de votre jardin ? Essayez le bambou, dont la croissance peut se révéler particulièrement spectaculaire, de un à deux mètres par an, voire 50cm en une journée ! Des performances légendaires qu’il convient néanmoins de relativiser. Il existe en effet plus de 80 genres et 1 300 espèces de bambous. Néanmoins, il reste vrai qu’une belle haie de bambous peut être obtenue en un an.

Selon Régis Pourprix, fondateur de ‘Bambou-design’, les bambous ne sont ni des arbres ni des arbustes mais des herbes, étroitement apparentées aux plantes qui constituent notre gazon. Ils peuvent pourtant avoir l’aspect d’un arbre, d’un buisson ou… d’une herbe : ils peuvent ramper, pendre, s’enrouler autour des arbres à la manière de beaucoup d’espèces tropicales.

Le bambou est une plante quasi miraculeuse puisque l’on peut en faire des meubles, des ouvrages d’art (ponts, passerelles, etc.), du parquet, des vêtements, des objets de décoration, des échafaudages. Et le bambou se mange, tandis qu’est désormais étudié très sérieusement aujourd’hui ses formidables capacités de traitement des eaux usées. Et bien sûr, le bambou peut être utilisé dans le jardin où, là encore, ses usages sont multiples puisque, au-delà de la note exotique qu’il apporte au jardin, il permet ‘d’habiller’ élégamment des coins un peu tristes en hiver, peut être utilisé en tant que fixe-sol pour les talus, les berges, servir de brise-vent… tandis que les tiges coupées servent à la réalisation de palissades, pergolas, tuteurs, etc.

Haie de bambous: une idée de plus en plus séduisanteSans même parler des haies qui nous occupent ici, pour lesquelles le bambou est une bénédiction puisqu’il pousse vite, que ses feuilles sont persistantes, qu’il garantit une parfaite homogénéité, qu’il est solide et qu’il offre une étonnante variété de tons et de styles. De plus, en cas de dommage, une haie de bambous va rapidement se reconstituer toute seule. Enfin, contrairement à ce que l’on pense habituellement, certaines espèces de bambous résistent très bien au froid (jusqu’à -25°C) et à la chaleur, puisqu’on en trouve à la latitude de l’Equateur.

Haie de bambous: une idée de plus en plus séduisanteSi le bambou est d’une facilité d’entretien remarquable (une fois taillé, il ne bouge plus), c’est justement à cause de toutes ces qualités qu’il est d’un achat délicat. “On n’achète pas un bambou comme un géranium”, explique Régis Pourprix. En effet, deux paramètres sont important avant d’acheter votre haie express : l’endroit où vous vivez et l’usage que vous voulez en faire.

Haie de bambous: une idée de plus en plus séduisanteL’endroit d’abord : une même espèce de bambou peut s’adapter du nord au sud du pays mais sa pousse sera déterminée – c’est-à-dire plus ou moins rapide – selon l’espèce, le climat, la qualité des sols.

L’usage ensuite : quel type de haie souhaitez-vous ? Une haie décorative ? Une haie destinée à protéger votre intimité ? Une haie destinée à couper le vent du nord ? Une simple bordure ? Un massif ? Il convient, en fonction de ces paramètres, d’étudier avec un spécialiste en pépinière le ou les bambous adaptés à votre situation particulière. Ne serait-ce par exemple pour ne pas vous retrouver en quelques années avec des ‘arbres’ de plus de 20 mètres de haut qui empêchent le soleil de pénétrer dans votre maison… ou celle du voisin. Pour simplifier, on distingue habituellement :

Quatre ‘tailles’ de bambous :

  • les bambous ‘nains’, jusqu’à 50cm environ ;
  • les ‘petits’ bambous qui montent à 1,50m ;
  • les bambous ‘moyens’ qui atteignent environ 3m ;
  • les bambous ‘géants’ qui peuvent culminer à plus de 25m et dont les tiges (ou cannes) peuvent atteindre 15cm de diamètre.

Trois ‘styles’ de bambous :

  • le bambou pleureur, bambou à canne fine qui ploie sous le poids de son feuillage et qui s’utilise surtout en massif ;
  • une autre variété, dite rigide composée d’une tige sur laquelle, à chaque noeud, pousse trois petites branches, se révèle parfaite pour faire des haies protégeant l’intimité d’un jardin ;
  • enfin, une variété dite ‘verticale’, composée d’une tige surmontée d’un bouquet de feuilles.

Selon l’aspect que vous souhaitez donner à votre haie – tirée au cordeau et taillée ou d’aspect sauvage – vous pourrez ainsi sélectionner le bambou qui vous convient. A noter que Régis Pourprix recommande de ne pas trop serrer les plantations. “Trop serrés, les plants auront tendance à s’étouffer ; il vaut mieux attendre un an de plus et obtenir ainsi une densité naturelle”, dit-il. En tout état de cause, il faut donc se renseigner et prendre conseil auprès d’un pépiniériste spécialisé.

Haie de bambous: une idée de plus en plus séduisanteEnfin, un aspect doit être impérativement pris en compte avant de planter. La plupart des bambous sont ‘rampants’ ou ‘traçants’, c’est-à-dire qu’ils se développent à partir d’un rhizome, une tige souterraine qui tient lieu de racine. Or, ce rhizome peut avancer de 10 mètres sous terre avant de ressortir sous forme de plante. Il ne s’agit donc pas simplement de planter du bambou si c’est pour ensuite le voir pousser dans le terrain du voisin. D’autant plus qu’une fois en terre, il est extrêmement ardu d’éradiquer un bambou devenu envahissant. La haie doit alors être plantée dans une bâche qui empêche les rhizomes de se propager. Il existe des espèces de bambou non envahissant (dit bambou cespiteux), sauf qu’elles s’adaptent mal au jardin.

Haie de bambous: une idée de plus en plus séduisantePour finir, que se passe-t-il en cas de floraison ? Selon la légende, tenace, toutes les tiges d’une espèce fleurissent en même temps et… meurent, sans que l’on puisse prévoir la floraison. Si ce risque – rare – existe, la réalité reste cependant que des tiges peuvent fleurir sans que l’ensemble fleurisse au même moment. Cependant, pour éviter tout risque de perdre d’un coup toute sa haie, il suffit de mélanger deux espèces ou variétés différentes. Ainsi, si l’une vient à disparaître, la haie elle, sera toujours là.

Christophe Leray

Vous aimerez aussi


Commentaires

1

  • stephane80 Publié le

    Bjr j aimerai faire une haie 5m d un côté et 20m de l autre en bambou avec du fargesia murielae jumbo ou rufa du nitida black pearl et du jirzhaigou red panda j aimerai donc avoir votre avis sachant qu ils seront exposés les 3/4 du temps au soleil j hab dans la somme (80) et mon sol est plutôt argileux j aimerai une hauteur de moins de 3m que je voudrais tailler et biensur non traçant j aimerai avoir vos conseils merci d avance
    cordialement stephane

  • Poster un commentaire

    Javascript doit être activé dans votre navigateur pour pouvoir ajouter des commentaires.

    Sites Partenaires

    Guide des prix

    Demandez un crédit travaux

    Isolation


    Articles récents


      © Copyright 2014 - Travaux.com. All Rights Reserved.