Accueil > Jardin > Aménager son jardin > Un jardin japonais à la portée de tous

Un jardin japonais à la portée de tous

Les jardins japonais peuvent, souvent à moindres frais, apporter une touche d’exotisme à votre jardin, votre balcon, voire votre appartement. Si l’attention aux détails doit être soignée, il nécessite souvent peu d’entretien.

Les jardins japonais sont à la mode, notamment parce que quelques m² suffisent et qu’ils peuvent être créés sur un balcon, une terrasse voire à l’intérieur avec le ‘Bonkei’, jardin miniature ou ‘alcôve de beauté’. De plus, c’est l’inspiration qui est déterminante ; il peut donc être réalisé avec des essences végétales parfaitement adaptées à votre région et… à votre budget.

Un lieu purifié

Un jardin japonais à la portée de tousC’est au début du VIII ème siècle qu’apparaît le mot de ‘niwa’ pour désigner un lieu “purifié pour la vénération des dieux”, symptomatique de la relation particulière qu’entretient l’homme avec la nature. Dans le jardin japonais, il ne s’agit donc pas de copier la nature mais de l’interpréter en lui empruntant des images. L’accent est mis sur la simplicité, l’harmonie et la tranquillité. Ainsi, un jardin réussi doit donner l’impression d’une création de la nature.

Le jardin japonais permet d’exprimer des concepts philosophiques tel le respect du Yin et du Yang, élément fondamental puisqu’il permet de trouver un équilibre entre la force négative et passive (le Yin) et la force positive et active (le Yang). Il utilise également les cinq éléments du Taoïsme (le feu, la terre, l’eau, le bois et le métal), qui doivent montrer “le grand dans le petit et le petit dans le grand”, faisant apparaître “le plein dans le vide et le vide dans le plein”.

Ces notions symboliques sont suffisamment vagues pour permettre à chacun de s’exprimer de façon très personnelle lors de la création de son jardin. Elles permettent aussi au visiteur, éventuellement, de le décrypter, de le lire.

Par exemple, une lanterne de pierre sert à éclairer le jardin la nuit mais permet aussi de souligner, en symbolisant le phare, le thème de l’eau souvent omniprésent. Autre exemple, le pin est symbole de virilité et de longue vie. Chacun est donc libre d’interpréter ces notions symboliques selon sa propre sensibilité.

Des éléments symboliques

Un jardin japonais à la portée de tousIl n’en demeure pas moins des éléments symboliques constants dans l’élaboration d’un jardin Japonais. Le premier est la présence de l’eau qui évoque la vie. Ainsi, une source symbolise la naissance, un ruisseau l’enfance, un bassin ou une cascade l’adolescence et un étang la vieillesse. Idéalement, l’eau coule de l’est vers le sud puis s’écoule vers l’ouest, la courbe ainsi dessinée devenant le ventre du dragon dans lequel il ne faut rien construire.

Un autre aspect symbolique important est la présence des végétaux qui doivent marquer le passage des saisons, un cycle essentiel qui lui-même symbolise la vie. Les végétaux d’un jardin japonais doivent donc représenter le printemps (qui correspond à la naissance et la jeunesse) avec des arbustes à floraison printanière, l’été (la vie adulte) avec des feuillus non persistant, l’automne (la vieillesse) représentée par les couleurs automnales des feuillus non persistants et enfin, l’hiver, avec des arbustes ou arbres persistants, symboles de l’immortalité avant la réincarnation.

A noter qu’un jardin japonais se décompose habituellement en cinq parties, l’automne, la période la plus importante, comptant pour 2/5ème. Enfin, traditionnellement, on plante à l’est de la maison les arbres à fleurs et à l’ouest les arbres sans fleur.

Le symbolisme poussé à l’extrême a suscité le développement de jardins secs, sans plantes et sans eau, composé uniquement de rochers, pierres, galet, sable et gravier, soigneusement choisis et arrangés.

Quatre types de jardins

Un jardin japonais à la portée de tousPour simplifier, on trouve quatre types de jardins :

  • le jardin de rochers (ou jardin sec), où l’eau est remplacée par le gravier et le sable ;
  • le jardin d’eau avec rochers et arbres ;
  • le jardin ‘des lettrés’, minuscule et simple ;
  • le jardin de thé. Ce dernier, plus codifié que les autres, est composé d’une allée, d’un abri, d’un puits, d’un bassin de pierre et d’une lanterne. Le jardin de thé ne contient ni arbres, ni buissons, ni fleurs, ni pierres, ni sables, ni graviers ni aucune “source de distraction”.

Un jardin japonais à la portée de tousEnfin, le ‘foyer’ ou coeur du jardin japonais est décentré non seulement par rapport à l’axe du bâtiment mais aussi par rapport au centre géométrique du jardin. En effet, le jardin japonais répugne à la symétrie, aux grandes perspectives et aux espaces dégagés. Il doit offrir, au premier coup d’oeil, une complexité de détails et une profusion d’ombre.

Un jardin japonais à la portée de tousOn peut utiliser toutes sortes de végétaux parfaitement adaptés à nos climats pour créer un jardin japonais car ce n’est pas tant les matériaux utilisés que leur arrangement en fonction de leurs vertus symboliques qui importent. On peut donc, avec succès, choisir entre azalées, bambous, cerisiers, chrysanthèmes, cyprès, érables, fougères, glycines, orchidées, pins, saules, etc.

Il faut cependant faire attention dans le choix de ces végétaux. Par exemple, l’érable, un arbre souvent essentiel au jardin japonais, doit se planter dans de la terre de bruyère. On peut également utiliser roches, pierres, dalles, gravier en pierre de votre région.

Christophe Leray

A voir : Le parc oriental de Maulévrier (49), le plus grand d’Europe et le Jardin Japonais de Monaco.

A lire : Jardins Zen, de Tachibana No ; L’art du jardin au Japon, de Keane Ohashi

Poster un commentaire

Javascript doit être activé dans votre navigateur pour pouvoir ajouter des commentaires.

Articles récents


Demandez un crédit travaux
Les champs avec un * sont obligatoires.

Inscription Newsletter

Professionnels du bâtiment

Boostez vos affaires !

Avec nos solutions Boost Box, développez efficacement votre présence sur Internet pour accélérer votre activité commerciale et signer de nouveaux chantiers.

En savoir plus

scroll