Accueil > Travaux > Isolation > L’isolation par l’extérieur

L’isolation par l’extérieur

Plutôt développée dans les pays du nord de l’Europe, l’isolation par l’extérieur apparaît comme la meilleure solution pour isoler complètement une maison. Reste qu’il s’agit d’une solution difficile à mettre en place dans le bâti ancien d’autant qu’elle est particulièrement onéreuse.

Isolation extérieur ©Aquapanel

Isolation extérieur ©Aquapanel

Nos voisins européens, l’Allemagne notamment, ont adopté la solution d’isolation des murs par l’extérieur sans regret. En France par contre, c’est l’isolation par l’intérieur qui prédomine largement. Pourtant, le premier système démontre davantage de qualités pour assurer le confort thermique du logement que le second.

Ainsi, selon l’Agence pour le développement et la maîtrise de l’énergie (ADEME), l’isolation par l’extérieur permet de mieux réguler les ponts thermiques à l’intérieur de la maison – l’isolant recouvrant alors l’ensemble du logement -, et protège parfaitement des variations climatiques. Surtout, ce système permet de ne pas rogner sur la surface habitable, ce qui est toujours appréciable quand on manque un peu de place.

Sur le plan technique, l’isolation par l’extérieur ne se limite pas à une seule solution puisqu’on distingue trois grandes familles de techniques.

La première technique concerne les enduits minces ou hydrauliques. Les enduits minces sont composés généralement de polystyrène expansé complété par un enduit armé d’un tissu de fibres de verre et d’un enduit de finition. Le polystyrène est soit collé à la paroi, soit fixé de manière mécanique quand l’hypothèse précédente ne peut être appliquée. L’enduit hydraulique diffère peu de l’opération décrite ci-dessus sinon qu’il est projeté sur la paroi. Toujours selon l’ADEME, cette technique est meilleure à l’entretien et plus aisée à mettre en place dans les zones urbanisées.

La seconde possibilité d’isolation par l’extérieur consiste à poser des bardages rapportés ou des ossatures recouvertes de parement extérieur. L’isolant – polystyrène, laine de roche, laine de verre ou autre – est fixé au support puis accueille un parement (pierre mince, bois, ardoises, bardeaux, PVC, etc.) ou ces deux parties sont déjà pré-montées en usine et il ne reste alors plus qu’à les fixer aux parois. Dans ce dernier cas, l’aspect esthétique final de la façade est à prendre en compte en amont. Enfin, ce système permet d’assurer, en une seule opération, l’isolation et l’étanchéité.

L’isolation par l’extérieurLa dernière solution enfin est plus anecdotique. Il s’agit de mortiers renforcés par des particules de produits isolants (billes de polystyrène expansé, vermiculite…), appliqués en trois couches. Ce seul mortier n’est pas suffisant et n’a pas les mêmes capacités d’isolation thermique que les deux hypothèses précédentes. C’est pourquoi il est utilisé la plupart du temps en complément d’une isolation intérieure. Si vous possédez donc déjà une habitation isolée, vous pouvez la renforcer en utilisant ce type de mortier.

Qu’elle que soit la solution qui a votre préférence, sachez qu’il s’agit de systèmes relativement simples à la pose mais, revers de la médaille, un peu plus onéreux : les prix varient en moyenne entre 50 et 75 euros/m², alors que les prix de l’isolation intérieure sont généralement compris entre 20 et 40 euros/m². Par ailleurs, ces chiffres ne prennent pas en compte les possibles travaux de ravalement de façade qui peuvent s’avérer nécessaires.

Pour plus de précision, voir notre dossier et les différents articles concernant la Façade

L’isolation par l’extérieurEn effet, l’isolation par l’extérieur modifie complètement l’aspect extérieur du bâtiment, difficile à appliquer donc en rénovation sur du bâti particulièrement ancien, sans compter les exigences de cohérence exigées par les documents d’urbanisme, Plan d’Occupation des Sols (POS) et Plan Local d’Urbanisme (PLU) dans les communes. Les isolants en bardage permettent de remédier en partie au problème. Mais si vous possédez une maison ancienne avec des pierres traditionnelles apparentes, il est souvent difficile de retrouver la même esthétique.

Enfin, si la question de l’isolation est réglée, vous devrez faire attention à l’entretien et à la bonne tenue des parois. L’isolation par l’extérieur a la réputation d’être particulièrement sensibles aux chocs. Attention, fragile.

Commentaires

2


  • sandrine Publié le

    L’isolation des maisons est un bon moyen de maintenir son intérieur chaud et de payer moins chère l’électricite.

  • desrou Publié le

    bonjour,
    je suis propriétaire d’une maison construite en 1993 isolée avec du polystirène par l’intérieur selon les normes en vigueur à cette date.
    si je me décide à isoler par l’extérieur l’isolation intérieure doit elle être maintenue ou supprimée?
    quels avantages ou inconvénients à la garder ou la supprimer?

  • Poster un commentaire

    Javascript doit être activé dans votre navigateur pour pouvoir ajouter des commentaires.

    Articles récents


    Demandez un crédit travaux
    Les champs avec un * sont obligatoires.

    Inscription Newsletter

    Professionnels du bâtiment

    Boostez vos affaires !

    Avec nos solutions Boost Box, développez efficacement votre présence sur Internet pour accélérer votre activité commerciale et signer de nouveaux chantiers.

    En savoir plus

    scroll