Les infiltrations de façades

Les infiltrations sont inévitables quand la façade est mal entretenue. Légalement une façade doit être ravalée tous les dix ans et son étanchéité est donc garantie durant cette période. Au-delà, toute façade deviendra peu à peu poreuse. Des solutions provisoires existent mais, quitte à échafauder, autant ravaler.

Le problème

Les infiltrations de façadesCe type d’infiltrations résulte le plus souvent d’une usure habituelle, tel un enduit de façade défaillant par exemple. les infiltrations apparaissent généralement sur les façades ouest (orientation de la majorité des pluies) ou, plus rarement, sur les façades sud (pluies d’été). Elles relèvent parfois d’un choix esthétique quand, par exemple, comme c’est la tendance aujourd’hui, de la pierre naturelle est exposée en façade (au lieu de la recouvrir d’enduit) et que cette pierre se révèle poreuse. Ce qui est souvent le cas puisque toutes les pierres, hormis le granit peut-être, sont poreuses à divers degrés. Enfin, il peut s’agir aussi d’un joint mal réalisé ou détérioré entre ces pierres.

Les façades extérieures subissent le vent, la pluie et les variations de température qui sont des sources de dégradation. Au fil du temps l’enduit qui les protège se dégrade naturellement et permet aux eaux pluviales de s’infiltrer. Ces infiltrations, au début, sont invisibles à l’oeil nu. Ce n’est bien souvent que lorsque des taches apparaissent à l’intérieur, notamment par temps de pluie, ou qu’une peinture commence à cloquer sans qu’un phénomène de condensation soit en cause, que l’on se rend compte du problème. Autre indice : de la mousse peut apparaître à l’extérieur mais attention, ce n’est pas toujours le cas ou cette mousse peut être le fait de remontées capillaires. Bref, difficile de découvrir le problème en amont pour s’éviter de gros travaux.

Les solutions

Les infiltrations de façadesUne des solutions réside dans l’application d’une lasure hydrofuge qui, tout en protégeant la façade des agressions (après un nettoyage et un démoussage approfondis), permet aux matériaux poreux de respirer (ce qui est indispensable au bon échange de vapeur d’eau entre l’extérieur et l’intérieur) et assure par l’air contenu dans les matériaux son rôle d’isolant. De plus, ce type de revêtement est également excellent pour la prévention des pollutions atmosphériques, l’amélioration de l’isolation thermique et la limitation de l’apparition des moisissures. Un revêtement d’imperméabilisation liquide peut également être envisagé.

Ces solutions n’ont toutefois pas une très grande durabilité, quelques années au plus. De plus, pour les mettre en oeuvre, il faut échafauder (installer des échafaudages). Or, quitte à échafauder, autant opter pour un véritable ravalement de façade qui pourra garantir une étanchéité de plusieurs décennies. (lire à ce sujet nos articles consacrés aux Façades).

A qui s’adresser

Pour le ravalement, l’homme de l’art est le façadier. Mais il peut s’agir d’une entreprise générale du bâtiment ou d’un simple artisan ou d’une entreprise spécialisée dans la réparation et le traitement des problèmes d’humidité. En tout état de cause, il s’agit là de travaux lourds et le choix du professionnel doit être mûrement réfléchi d’autant que s’impose à lui un devoir de conseil.

Lire à ce sujet nos articles :

Choix des professionnels du ravalement.

Choix des professionnels de l’humidité.

Christophe Leray

Poster un commentaire

Javascript doit être activé dans votre navigateur pour pouvoir ajouter des commentaires.

Articles récents


Demandez un crédit travaux

Professionnels du bâtiment

Boostez vos affaires !

Avec nos solutions Boost Box, développez efficacement votre présence sur Internet pour accélérer votre activité commerciale et signer de nouveaux chantiers.

En savoir plus

scroll