Accueil > Travaux > Climatisation > Climatisation : préservez votre environnement

Climatisation : préservez votre environnement

Malgré les gros efforts des fabricants, la climatisation n’est pas encore totalement ‘écologiquement correcte’ ni tout à fait sans danger pour la santé. Le point sur les chocs thermiques, les gaz à effet de serre et autres réjouissances.

Climatisation : préservez votre environnementUne enquête menée par la Sofres (1) à l’occasion du salon Interclima de février 2004 montre que la préoccupation environnementale fait désormais partie intégrante des exigences des Français. Si 92% des Français interrogés se déclarent satisfaits de leur système de chauffage, quel que soit d’ailleurs le système utilisé, ils sont également de “plus en plus nombreux à s’intéresser à la climatisation, effet canicule oblige, mais aussi aux énergies renouvelables, notamment le solaire”, indique cette enquête.

Surtout, dernier aspect de l’enquête, huit personnes sur dix jugent important que les lieux publics et les lieux de travail soient en priorité climatisés. En outre, de plus en plus de particuliers (surtout des femmes) sont tentés par la climatisation de leur logement, principalement les propriétaires de résidence principale et les familles qui ont des enfants de moins de 15 ans. Si l’enquête ne détaille pas quel type de climatisation est souhaité, si l’on en juge par l’effort réalisé par les fabricants et industriels présents lors de ce salon, la climatisation ‘écologique’ semble avoir le vent en poupe.

Mais associer climatisation, écologie et santé n’est pas une mince affaire. Ainsi, une enquête de l’Observatoire de la qualité de l’air intérieur, concernant une étude pilote réalisée en 2001 sur 90 logements et 9 écoles et rendue publique en 2002, montre que les nouvelles techniques de construction ont permis d’importants gains en matière d’isolation thermique. Cette évolution a permis notamment de réduire la consommation d’énergie mais a également eu pour effet néfaste de limiter les mouvements d’air entre l’intérieur et l’extérieur : en d’autres termes l’air contenu dans un bâtiment se renouvelle de moins en moins. Et cet effet est accentué par l’utilisation d’un système de climatisation qui brasse jour après jour le même air. Il est donc fortement conseillé de prévoir un système de recyclage de l’air ambiant par ventilation.

Par ailleurs, l’air circulant en vase clos, il est indispensable de maintenir les filtres du système de climatisation en excellent état d’entretien. En cas de mauvais entretien, de nombreuses maladies graves peuvent être véhiculées. N’hésitez pas à souscrire un contrat de maintenance pour vous assurer un nettoyage régulier des filtres à air.

Climatisation : préservez votre environnementCertes, au niveau de la protection de l’environnement, certains réfrigérants comme les CFC ont été interdits en raison de leur effet néfaste sur la couche d’ozone. Ils ont été remplacés par les FC dont l’utilisation, strictement réglementée, devrait évoluer vers des solutions de remplacements moins nocives connues sous le nom de ‘fluides verts’. Certes, les fabricants, ayant pris note du désir de la part de leurs clients de produits ‘écologiquement corrects’, font de gros efforts tant dans le domaine de l’économie d’énergie que dans la protection de l’environnement.

Climatisation : préservez votre environnementPourtant l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) rappelle que l’usage de la climatisation entraîne des rejets de fluides frigorigènes (fuites ou interventions sur le circuit) évalués à 10 à 25g/km. Ces fluides sont très actifs dans l’effet de serre, 1g de fluide rejeté dans l’atmosphère équivalant à 1.300g de CO2. De plus, les appareils sont encore rarement recyclés, même s’ils sont de plus en plus ‘recyclables’. Enfin, ils sont de gros consommateurs d’énergie : lors d’un été ‘normal’ la facture d’électricité est augmentée de 20 à 25% pour une petite surface de 45m². La demande d’électricité supplémentaire induit en elle-même d’autres nuisances. Ainsi des experts estiment qu’une vingtaine de réacteurs nucléaires (30GW) seraient nécessaires si la moitié des habitations s’équipait d’une petite climatisation de 3kW. Or, avec seulement 10% des habitations françaises climatisées aujourd’hui, les ‘pics’ d’électricité étaient déjà un véritable sujet d’inquiétude lors de la canicule de l’été 2003.

Climatisation : préservez votre environnementIl n’est donc pas simple de concilier bonne volonté environnementale et confort accru lors des grosses chaleurs. Dans le cadre d’une construction neuve, des pistes peuvent cependant être explorées. Par exemple, l’ingénieur qui dimensionne une installation de climatisation peut proposer à l’architecte des dispositifs permettant de réduire les besoins de froid (protections solaires, inertie thermique et ventilation nocturne etc.). Ces dispositifs sont en général moins onéreux qu’une climatisation surdimensionnée et le coût de fonctionnement est réduit : cela confirme l’adage “mieux vaut prévenir que guérir”.

Enfin, des innovations se font jour pour lutter contre le choc thermique. Le choc thermique correspond à la brutalité avec laquelle le corps humain passe du froid au chaud et inversement plusieurs fois dans la journée. Ces chocs ont parfois une amplitude de plus de 10°C et soumettent à rude épreuve hommes, femmes et enfants. C’est la raison pour laquelle des fabricants proposent désormais des climatiseurs capables de maintenir un différentiel constant entre les températures extérieure et intérieure afin d’atténuer ces chocs thermiques préjudiciables à la santé.

Christophe Leray

(1) Enquête réalisée en décembre 2003 auprès de 844 individus âgés de 25 ans et plus, issus d’un échantillon national de 1.000 individus représentatifs de la population française. Les 2/3 de ces personnes habitent une maison et deux personnes sur trois sont propriétaires de leur logement.

Poster un commentaire

Javascript doit être activé dans votre navigateur pour pouvoir ajouter des commentaires.

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Demandez un crédit travaux
Les champs avec un * sont obligatoires.

Inscription Newsletter

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus

scroll