Accueil > Travaux > Chauffage > Les radiateurs se font voir

Les radiateurs se font voir

Les radiateurs ne se cachent plus. Venus d’Outre-Manche, des designs contemporains, plus proches de l’oeuvre d’art que de l’appareil de chauffage, sont en train de transformer le marché. Foison des matériaux, des formes et des innovations, une véritable révolution en marche. Découverte.

Les radiateurs deviennent des éléments de décoration

Sèche serviette Varela design

Sèche serviette ©Varela design

Un radiateur a une forme compacte, il sert à chauffer une pièce et doit se montrer le plus discret possible. Jusque là, rien de nouveau. Sauf que depuis quelques années, une tendance inverse semble se dessiner. En effet, designers et industriels rivalisent désormais pour proposer des radiateurs ‘chic et choc’ qui, loin de se cacher, s’affichent au milieu des murs ; une tendance qui a débuté d’ailleurs avec les sèche-serviettes new look.

De fait les radiateurs sont désormais méconnaissables. Formes variées, ondulées et cubiques, nouveaux matériaux, lignes modernes et contemporaines, ces radiateurs sont faits pour accrocher l’oeil et deviennent ainsi des éléments de décoration à part entière. Témoignage de l’intérêt grandissant pour ces produits : l’entreprise française Finimétal a lancé au début de l’année 2004 dans son catalogue, en parallèle à sa collection de radiateurs plus “classiques”, une nouvelle gamme de radiateurs chromés épousant des designs qui sortent assurément des sentiers battus.

“Depuis deux-trois ans, les particuliers souhaitent intégrer des éléments décoratifs de ce type dans leur habitation”, explique Arnaud Laugier, directeur du marketing chez Finimétal. “Les personnes ne veulent plus se contenter de l’aspect fonctionnel du radiateur. Ils veulent également que ces nouvelles formes sortent de la salle de bain”. De la salle de bain où ils sont nés, ces radiateurs envahissent petit à petit toutes les pièces de la maison – salons, cuisine, chambres et couloirs -, notamment en mélangeant les fonctions et les destinations. Ainsi, le modèle ‘Bliss’ proposé par Finimétal est en fait un miroir dont le radiateur proprement dit forme l’écrin.

Sur le même sujet, lire aussi : Les radiateurs allient performance et design

Radiateurs design : une tendance venue d’Angleterre.

Radiateur acier Mikado Scirocco H

Radiateur acier Mikado ©Scirocco H

“Nous avons en fait repris une série conçue par des designers et réalisée par une entreprise britannique, filiale du groupe Rettig, dont nous sommes nous même membres”, avoue Arnaud Laugier, qui précise que dans le Royaume-Uni, les radiateurs design occupent d’ores et déjà 50% du marché contre seulement 5% en France qui ne fait que les découvrir.

“Effectivement, nous sommes plutôt en retard dans ce domaine”, estime Nathalie Varéla, responsable de l’agence Varéla-Design, spécialiste et importatrice de produits de robinetterie et chauffage qui sortent de l’ordinaire. “Les gens n’ont pas encore l’habitude de considérer le chauffage comme un élément de décoration et le nombre de fabricants en France reste faible. De plus, les grossistes sont réticents à stocker ces produits”.

De fait, les industriels français sont encore timides et c’est la raison pour laquelle Varéla-Design ne propose aujourd’hui que des marques étrangères. Et les designs affichés sont aussi provocants les uns que les autres. Ainsi, en est-il des radiateurs ‘hot spring’, longilignes en forme de spirale, ou ‘B-square’, une plaque trouée de petits carrés, ou encore le modèle baptisé ‘zanzibar’, dont l’aspect évoque un jeu d’enfant fait de bois croisés. Des formes encore plus surprenantes apparaissent déjà, comme ce radiateur en forme de plante ou des décorations murales, plus proches de l’oeuvre d’art que du radiateur, représentant animaux ou instruments de musique.

Estimez le prix des différents type de chauffage avec le : Guide des prix chauffage

Des radiateurs source d’inspiration

Radiateur Varela design

Radiateur ©Varela design

Dans ce dernier cas, il s’agit en effet “d’oeuvres réalisées sur-mesure par des artistes”, explique Nathalie Varéla. Des designs encore plus stylisés sont même disponibles sur commande, “avec un délai d’attente compris entre deux et trois semaines”, explique Gérard Landry, directeur des produits dans l’entreprise Steka Design, fabricant de radiateur design situé dans le département de l’Indre (36). Toutefois, la grande majorité des radiateurs design sont réalisés en série sous différentes dimensions prédéfinies. “Il y en assez pour faire un choix et trouver chaussure à son pied”, précise Nathalie Varéla.

Ces radiateurs ne nécessitent pas non plus d’aménagement particulier pour leur installation. Que l’habitation utilise un chauffage central à eau chaude, à gaz, mixte ou électrique, les systèmes s’adaptent sans contrainte. De plus, le type d’habitation, ancienne, neuve en construction ou selon sa superficie ne rentre pas en ligne de compte, même si, précise le responsable de Finimétal, “ces radiateurs s’associent plus facilement à des constructions architecturales modernes”. Ils sont très prisés lors de travaux de rénovation notamment.

Les radiateurs jouent avec les matériaux

Côté matériaux utilisés pour la conception, il existe aussi plusieurs possibilités, même si elles sont moins nombreuses que les formes des produits finis. L’aluminium est l’un d’eux, “depuis la création des premiers sèche-serviettes”, précise Gérard Landry. Finimétal utilise pour deux de ses modèles du laiton, lequel “permet de mieux travailler les formes et d’avoir un rendu plus percutant”, assure Arnaud Laugier. Toutefois, en règle générale, l’acier reste prédominant. Ce qui peut constituer à l’avenir un problème, vu l’augmentation du cours du matériau, qui peut avoir des répercussions sur les prix pratiqués.

Radiateur sèche serviette

A noter également l’arrivée sur le marché de radiateurs en verre, en pierre voire en matériau composite. Une foison d’innovations qui démontre s’il en est encore besoin que les radiateurs sont en train de vivre une véritable révolution. “Nous sommes tous les jours surpris par les nouveautés qui surgissent”, explique Nathalie Varéla qui est par ailleurs persuadée que ces designs se “vulgariseront à l’avenir”.

En attendant, les tarifs montrent cependant que, si le marché se développe, “il reste encore très haut de gamme : de 500 à plus de 1.000 euros”, estime Nathalie Varéla. Voire plus, puisque la gamme de Finimétal s’échelonne entre 500 et 2.000 euros. A noter quand même que le chromage retient la chaleur et réduit de “15%”, selon Nathalie Varéla, la performance calorifique par rapport aux appareils de chauffage plus classiques. Un écueil que la responsable de l’agence Varela-Design, balaie rapidement : “les gens qui vont dépenser 800 euros pour un radiateur veulent apporter une harmonie et une cohérence dans l’espace où ils vivent. Ils veulent rêver”.

Bref, le rêve n’a pas de prix.

Pour découvrir les nouveaux designs des radiateurs cliquez ici

Christophe Leray

Poster un commentaire

Javascript doit être activé dans votre navigateur pour pouvoir ajouter des commentaires.

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Demandez un crédit travaux
Les champs avec un * sont obligatoires.

Inscription Newsletter

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus

scroll