Le chauffage invisible par rayonnement

Dans un souci d’aménagement de l’espace, l’intérêt d’un chauffage intégré au bâti et non encombrant est évident. En effet, dans un appartement ou une maison, surtout si la surface habitable est petite, qui n’a jamais pesté contre un radiateur ou un convecteur positionné au milieu d’un mur où on souhaiterait positionner une table ou un canapé ?

Le chauffage invisible par rayonnementAu-delà de l’aspect spatial et esthétique, le chauffage invisible par rayonnement offre un confort inégalé par rapport aux autres techniques de chauffage car, à l’instar de la chaleur prodiguée par le soleil, la chaleur produite par le PRE (Plancher Rayonnant Electrique) et le PRP (Plafond Rayonnant Plâtre) est parfaitement homogène et uniforme dans chaque pièce. C’est-à-dire qu’il ne fait pas plus chaud sous le plafond qu’au niveau du plancher, ni de plus en plus frais au fur et à mesure que l’on s’éloigne de la source.

Puisqu’il n’induit aucun brassage d’air, ce type de chauffage ne produit aucune odeur, aucun bruit, n’entraîne aucun déplacement de poussière et ne dessèche pas l’air ambiant. Parce qu’il est électrique, il offre également une vraie souplesse d’utilisation puisqu’il qu’il peut être adapté dans chaque pièce du logement à l’usage souhaité. Enfin, comme sa mise en oeuvre implique la pose d’une couche d’isolant supplémentaire, il renforce l’isolation acoustique du logement, notamment en logement collectif. Une fois installé, ce chauffage ne requiert absolument aucun entretien spécifique.

Quelques mots sur le principe du rayonnement.

On sait aujourd’hui que c’est le rayonnement du soleil qui chauffe la terre. Or, cela n’a rien à voir avec la température de l’air puisqu’il peut faire 35° au sol et -30° en haute altitude au même moment. En réalité la chaleur est créée lorsque la terre restitue les ondes du soleil qui la frappe : c’est le rayonnement et c’est ce qui explique qu’il fasse plus chaud au sol qu’en altitude. Un autre phénomène est à l’oeuvre dont chacun peut d’ailleurs faire l’expérience : entre deux corps de différentes températures, le corps froid attire la chaleur du corps chaud.

Partant de ce constat, des ingénieurs américains ont montré que la sensation de confort pour l’être humain était supérieure dans une pièce où l’air était à 15°, ce qui est frais, avec des murs à 20° plutôt que dans une pièce où l’air était à 30° avec des murs à 10°. Ainsi la température de l’enveloppe, si on peut dire, est primordiale pour la notion de confort en termes de température. Le chauffage par rayonnement est donc une technique qui permet de chauffer l’enveloppe de la pièce qui va rayonner de la chaleur sans avoir besoin d’une température d’air très élevée.

Le chauffage invisible par rayonnementAlors qu’un système classique requiert une température de l’air à 20 ou 21°, on obtient la même sensation de confort en chauffage rayonnant avec de l’air à 18 ou 19°. A confort égal on réalise ainsi de substantielles économies d’énergie.

Cela dit, il faut néanmoins garder à l’esprit que l’investissement de départ (le coût d’installation) est plus élevé lors de l’installation d’un chauffage par rayonnement que pour celle d’un chauffage classique par convecteurs. Il appartient donc à chacun de se déterminer en fonction de ses propres désirs en termes de coût d’investissement et de confort.

Christophe Leray

Poster un commentaire

Javascript doit être activé dans votre navigateur pour pouvoir ajouter des commentaires.

Articles récents


Demandez un crédit travaux

Professionnels du bâtiment

Boostez vos affaires !

Avec nos solutions Boost Box, développez efficacement votre présence sur Internet pour accélérer votre activité commerciale et signer de nouveaux chantiers.

En savoir plus

scroll