Accueil > Travaux > Isolation > Isolation par l’extérieur : guide des idées reçues

Isolation par l’extérieur : guide des idées reçues

Trop chère, engageant trop de travaux, difficilement adaptable aux vieilles façades… les idées reçues sur l’isolation par l’extérieur sont nombreuses, et souvent injustifiées. Petit guide pour se débarrasser des clichés sur l’isolation par l’extérieur.

Isolation extérieur ©Aquapanel

Isolation extérieur ©Aquapanel

En 2011, les Français ont pris conscience que l’isolation était l’un des postes de travaux les plus importants de la maison. C’est ce que révèle une partie de l’étude effectuée par la TNS Sofres pour mesurer l’impact de la politique menée par l’agence de l’environnement (ADEME). Selon ce sondage réalisé tous les ans auprès de 10.000 ménages, la recherche d’une meilleure isolation se hisse pour cette année à la deuxième place des principales raisons de travaux (28%)  avant la recherche d’un plus grand confort (26%). Toutefois, si l’on se penche sur les types de travaux réalisés en 2011, le poste de l’isolation thermique par l’intérieur totalise 8% des travaux réalisés contre 2% seulement pour l’isolation thermique par l’extérieur. Cette technique d’isolation, bien que largement plébiscitée par les professionnels et les organismes de conseil indépendants tels que l’ADEME les Espaces Info Énergie pour ses résultats d’isolation incomparables, , reste encore une pratique mineure.  Un désintéressement dû sans doute à quelques idées reçues : le vrai du faux en 5 affirmations.

L’isolation par l’extérieur n’est pas adaptée aux vieilles façades

Isolation extérieur ©Weber

Isolation extérieur ©Weber

FAUX : L’une des idées reçues qui revient le plus souvent concernant l’isolation par l’extérieur est celle qui consiste à dire que les panneaux isolants qui vont venir renforcer l’isolation ne pourront pas s’adapter correctement aux vieilles façades. Une affirmation fausse, car non seulement l’isolation par l’extérieur offre de nombreux aspects, contemporains comme modernes, pouvant s’adapter aussi bien aux façades modernes qu’anciennes, mais de plus, ce type d’isolation permet de réaliser deux opérations dans le même temps : l’isolation et le ravalement. Elle est de ce fait particulièrement indiquée pour les vieilles façades et pour les maisons anciennes nécessitant un petit ”rafraichissement” avant d’être isolées.

L’isolation par l’extérieur engage des travaux très contraignants

Isolation extérieur ©Maison confort

Isolation extérieur ©Maison confort

FAUX : Autre idée fausse attribuée à l’isolation par l’extérieur : cette dernière engagerait des travaux très contraignants et difficile à vivre au quotidien. Il est vrai que l’isolation par l’intérieur se doit d’être mise en œuvre par des professionnels spécialisés et nécessite la mise en place d’échafaudages et l’utilisation de votre espace extérieur par les artisans. Toutefois, fait non-négligeable , aucun des travaux n’a lieu dans votre maison, contrairement aux travaux d’isolation par l’intérieur. Vous pouvez donc rester  confortablement chez vous durant la durée des travaux. Petit plus encore, la surface d’isolant étant posée à l’extérieur, vous ne perdez aucun mètre carré de surface habitable.

L’isolation par l’extérieur est plus chère que les autres techniques

VRAI ET FAUX : Il est vrai que l’isolation thermique par l’extérieur présente un investissement de départ plus important que les autres techniques d’isolation (environ 30% plus chère selon l’Ademe). Toutefois ces chiffres doivent être remis en perspective par rapport à la globalité des travaux que comprend cette technique ainsi que par rapport au retour sur investissement. En effet, l’isolation thermique par l’extérieur permet de réformer l’isolation mais comprend aussi des travaux de rénovation de façade et de protection des murs. D’autre part, ce type d’isolation, très performant, permet de réduire considérablement les déperditions thermiques de la maison et donc de réaliser des économies de chauffage. Selon une étude menée par L’agence nationale de l’habitat (ANAH), les travaux d’isolation thermique par l’extérieur permettrait une une réduction de 25% des consommations conventionnelles , ainsi qu’une économie annuelle  de 443 euros en cas de chauffage au gaz, 656 euros en cas de chauffage au fioul, et 596 euros pour du chauffage électrique. Toujours selon l’ANAH, le temps d’amortissement sans subvention de l’organisme serait de 24 ans pour le gaz, 18 ans pour le fioul et 16 ans pour l’électricité. *

L’isolation  par l’extérieur n’est utile que pour isoler du froid

Precadresmetal ©Groupe DEYA

Precadresmetal ©Groupe DEYA

FAUX : L’isolation par l’extérieur est efficace pour un confort thermique optimal, été comme hiver. Il s’agit même de la solution la plus pertinente pour le confort d’été. En effet, la mise en place de ”murs-manteaux” par l’extérieur permet ainsi de respecter l’inertie thermique des façades et de supprimer les points de moindre  résistances thermiques du bâtiment (ponts thermiques).

L’isolation par l’extérieur est rendue obligatoire par la RT 2012

Isolation extérieur ©Weber

Isolation extérieur ©Weber

FAUX : La nouvelle règlementation thermique, (ensemble de règles et d’obligations régissant la construction) nommée RT 2012 oblige que toute les constructions neuves présentent en moyenne, une consommation d’énergie primaire (avant transformation et transport) inférieure à 50 kWh/m²/an. De tels niveaux d’exigence mettent bien entendu les questions d’isolation au cœur de la réflexion de construction. Fort est à parier que l’isolation par l’extérieur, solution qui répond parfaitement aux exigences de la RT 2012,  connaisse un regain d’intérêt dans les années à venir. Pour autant, aucune obligation n’est spécifiée dans la RT 2012.

 

*Ces calculs ont été réalisés pour un logement type à savoir : une maison ancienne de 100 m2 de surface habitable de plain pied avec 15 m2 de surface vitrée, (soit 8 à 9 fenêtres)  située en région parisienne et équipée d’un système de chauffage de plus de 15 ans.

 

Commentaires

3


  • desert Publié le

    bien dommage que le gouvernement ne fasse pas d’efforts aussi bien en ce qui concerne la réduction d’impôts que pour les primes accordées pour ce genre de travaux. Cela n’incite pas beaucoup les français à des économies d’énergie et donc à la protection de la planète…

  • zani Publié le

    A mon sens, l’isolation reste une adéquation spécifique à chaque construction selon la qualité des divers matériaux et équipements dont dispose l’habitation. Aussi, l’étude de l’inertie thermique du logement selon la qualité des composants de sa construction conditionne les aménagements à réaliser.
    Les solutions miracles existent mais il n’y en a pas une qui prévale sur la cohérence de l’ensemble du bâti.

  • gere Publié le

    j’ai fait une isolation par l’exterieur , installé une clim air/ air et un chauffe eau thermodynamique résultat 30% de consomation en moins depuis 3 ans en KW mais avec les toutes les augmentations de tarif et cette année la TVA je paye toujours la même somme par an (1000 € pour 100m2 tout compris chauffage eau chaude, cuisine et lavage )

  • Poster un commentaire

    Javascript doit être activé dans votre navigateur pour pouvoir ajouter des commentaires.

    Articles récents


    Demandez un crédit travaux
    Les champs avec un * sont obligatoires.

    Inscription Newsletter

    Professionnels du bâtiment

    Boostez vos affaires !

    Avec nos solutions Boost Box, développez efficacement votre présence sur Internet pour accélérer votre activité commerciale et signer de nouveaux chantiers.

    En savoir plus

    scroll