Accueil > Pros > Professionnels du bâtiment : inscrivez-vous sur travaux.com avant la fin du CITE !

Professionnels du bâtiment : inscrivez-vous sur travaux.com avant la fin du CITE !

Le 31 décembre 2018 marquera la fin du Crédit d’Impôt Transition Énergétique (CITE). Mais d’ici là, les chaudières à fioul, fenêtres et portes d’entrées seront déjà sorties du dispositif. C’est pourquoi de nombreux particuliers prévoient déjà de changer de chaudière, ou de rénover l’isolation de leurs portes et fenêtres. Si vous ne l’avez pas encore fait, le moment est venu de vous inscrire sur travaux.com pour recevoir les demandes de devis !

Chaudières à fioul : une sortie précipitée du crédit d’impôt

condensation fioul Modulens © De Dietrich

chaudière à condensation fioul Modulens © De Dietrich

Les chaudières à fioul sont les premières à sortir du CITE, et ce dès le 1er janvier 2018. Pour les ménages n’ayant pas accès au gaz naturel, il s’agit d’un changement important. Que ce soit en milieu rural ou en zone péri-urbaine, plus de 26 000 communes ne sont toujours pas équipées d’un réseau de gaz naturel. Or, comme vous le savez, il existe des chaudières à fioul performantes et respectueuses de l’environnement, qui permettent aux ménages de réaliser des économies d’énergie. En tête de liste : les chaudières à condensation, qui réduisent considérablement la consommation de fioul avec un rendement élevé.

Les ménages souhaitant changer de chaudière à fioul ont jusqu’au 31 décembre 2017 pour bénéficier du crédit d’impôt. Toute dépense payée avant cette date est éligible au CITE. Cela vaut également s’ils ont signé un devis et versé un acompte avant cette date. En revanche, à compter du 1er janvier 2018, leurs dépenses pour une chaudière à fioul ne seront plus déductibles de l’impôt sur le revenu. De leur côté, les chaudières à énergie renouvelable, qu’il s’agisse de bois, géothermie, biomasse, pompe à chaleur, solaire thermique, ou encore de raccordement aux réseaux de chaleur, restent éligibles au CITE jusqu’au 31 décembre 2018.

En parallèle, la prime d’État versée pour le changement d’une chaudière au fioul évolue elle aussi. En effet, celle-ci ne sera plus versée aux ménages faisant l’acquisition d’une nouvelle chaudière au fioul plus moderne et performante. En revanche, elle sera augmentée jusqu’à 3000€ pour les ménages modestes ayant opté pour une chaudière à biomasse.

Le moment est venu de vous inscrire sur travaux.com pour recevoir les demandes de devis !

Portes et fenêtres : une réduction progressive avant la sortie du dispositif

Fenêtres PVC bois aluComme vous le savez, fenêtres et portes d’entrées donnant sur l’extérieur jouent un rôle non négligeable dans l’isolation d’une maison. 25% des pertes de chaleur sont dues à des fenêtres et portes insuffisamment étanches. Pour les ménages souhaitant réaliser des économies d’énergie, réduire la facture de chauffage, ou tout simplement ne plus avoir froid près des fenêtres, l’isolation thermique du vitrage et des menuiseries est un excellent investissement sur le long terme.

Pour autant, l’achat de matériaux d’isolation thermique des vitres, fenêtres, portes fenêtres, volets et portes d’entrées sera exclu du CITE à compter du 1er juillet 2018. Motif de cette sortie du dispositif ? Une efficacité jugée “faible” au regard d’autres travaux comme l’isolation des combles, auxquels la priorité sera accordée en 2018. Pour sa dernière année, le CITE exclut donc progressivement les portes et fenêtres, dont l’efficience est remise en question en matière de transition énergétique. Les ménages ayant engagé des dépenses, ou signé un devis et versé un acompte avant le 1er juillet 2018, peuvent bénéficier du CITE à un taux ramené à 15% (contre 30% auparavant). Au-delà de cette date, tout achat de matériaux d’isolation thermique pour les portes et fenêtres est exclu du dispositif.

Pourquoi cette évolution du Crédit d’Impôt Transition Énergétique ?

Le CITE a longtemps été un moteur de la rénovation énergétique des logements particuliers. Tous les contribuables, qu’ils soient imposables ou non, peuvent en bénéficier pour financer une partie des travaux d’économie d’énergie de leur habitation principale. En 2017, locataires et propriétaires peuvent ainsi déduire 30% du montant des dépenses de leurs travaux en faveur de la transition énergétique. Celles-ci sont plafonnées à 8000€ de travaux pour une personne seule, et 16 000€ pour un couple, avec une majoration de 400€ par personne à charge.

Mention RGE

Mention RGE

Pour être éligible, il est nécessaire de confier les travaux à un artisan ou une entreprise du bâtiment titulaire du label RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). C’est là que votre rôle prend toute son importance : les particuliers ont besoin de trouver le professionnel adapté et agréé pour les accompagner au mieux dans l’accès au CITE. Sur Travaux.com, ils savent qu’ils trouveront un partenaire de confiance ! Nous vous invitons dès maintenant à vous inscrire sur notre site www.travaux.com pour recevoir les demandes de devis.

Le temps est désormais compté, puisque le crédit d’impôt est appelé à disparaître au 31 décembre 2018. Le Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire a décidé de remplacer ce dispositif par une prime versée aux ménages à l’issue des travaux. Cette prime sera déployée en 2019, offrant la possibilité aux particuliers de financer leurs travaux de rénovation énergétique sans devoir avancer les fonds eux-mêmes.

En parallèle de cette évolution, il est à noter que le taux réduit de TVA à 5,5% est maintenu pour les catégories d’équipements supprimées du CITE. Cela concerne les travaux achevés depuis plus de deux ans, ainsi que les travaux induits qui leurs sont liés de façon indissociable (CGI art. 278-0 bis A).

Avec la sortie des chaudières à fioul, portes et fenêtres du CITE, la fin de l’année 2017 et l’année 2018 sont cruciales pour les personnes ayant besoin de financer en partie leurs projets de rénovation. Les mesures transitoires qui échelonnent ces différentes sorties sont destinées à protéger les dépenses déjà engagées. Elles laissent aussi un laps de temps aux ménages souhaitant encore bénéficier du CITE, mais n’ayant pas encore initié de travaux. C’est le moment de vous positionner : de nombreuses opportunités vous attendent sur notre site. Il ne reste plus que quelques mois avant de laisser place à un nouveau système, dont le périmètre sera défini à l’horizon 2019.

Poster un commentaire

Javascript doit être activé dans votre navigateur pour pouvoir ajouter des commentaires.

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Demandez un crédit travaux
Les champs avec un * sont obligatoires.

Inscription Newsletter

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus

scroll