Accueil > Mes droits > Aides & Subventions > Rénovation énergétique : les travaux qui rapportent

Rénovation énergétique : les travaux qui rapportent

Cet hiver devrait être l’un des plus froid des 100 dernières années ! Pour faire face aux températures rigoureuses, planifiez dès maintenant vos travaux de rénovation énergétique : isolation, changement des fenêtres, investissement dans une nouvelle chaudière ou un nouveaux système de chauffage… Il vous reste quelques mois pour pouvoir bénéficier d’aides, de primes et de crédits d’impôt.

Fenêtres ©Initial

Fenêtres ©Initial

La rénovation énergétique est plus que jamais la priorité de cette saison. En effet, selon des météorologistes européens, cet hiver pourrait être l’un des plus froids des 100 dernières années ! Pour ne pas vous laisser surprendre par la baisse brutale des températures, l’automne est encore la bonne période pour planifier vos travaux de rénovation énergétique. Ces travaux, en plus du confort thermique, font baisser les factures d’énergie et permettent  de réaliser des économies durables. Ils permettent également  de faire grimper la valeur immobilière de votre bien dans le cas d’une vente.

Rénovation énergétique : isolation thermique

Isolation de combles Knauf

Isolation de combles ©Knauf

Dans le cadre d’une rénovation énergétique,  la 1ère des choses à faire est d’isoler votre habitation, les déperditions de chaleur sont très importantes dans une maison mal isolée. Inutile de vouloir améliorer ou changer votre système de chauffage (pompe à chaleur, chaudière basse condensation…) avant d’isoler votre logement. Les déperditions de chaleur sont évaluées à 30% par la toiture, 20% par les murs, et 7 à 10 % par le sol. En réalisant des travaux d’isolation thermique, vous évitez donc des pertes de chaleur et d’énergie importante. Mieux isolée, votre maison gagne en confort thermique, vous fait économiser sur la facture d’énergie et vous permet de faire grimper sa valeur marchande. De plus, qu’il s’agisse d’isolation par l’intérieur ou par l’extérieur, d’isolation de combles ou de plancher c’est le moment ou jamais de réaliser ces opération. En 2013 vous pouvez encore disposer de 15% voire 18 % de crédit d’impôt dans le cadre de la réalisation d’un bouquet de travaux.

Rénovation énergétique :  remplacement de fenêtres

Fenêtre angle coulissant ©INITIAL

Fenêtre angle coulissant ©INITIAL

Savez-vous que 15 à 25 % de la chaleur s’échappe d’une fenêtre peu ou mal isolée? L’isolation des fenêtres est une priorité écologique et économique. Il est possible d’améliorer l’isolation de vos fenêtres existantes, mais si celles-ci sont trop anciennes, l’idéal est de les remplacer. Il faut penser à choisir un vitrage de qualité pour le remplacement de vos fenêtres. En effet, les nouvelles générations de vitrage (double ou triple) permettent non seulement de garder la chaleur à l’intérieur mais aussi de capter les apports solaires extérieurs. Pensez également à favoriser la nature de la menuiserie et la qualité de la mise en œuvre. Si la pose est mal réalisée, même une fenêtre ultra performante n’isolera pas correctement. Faites impérativement appel à un professionnel qualifié pour la pose. Quant aux performances du vitrage, fiez-vous au critères d’éligibilité du crédit d’impôt pour être sûr d’investir dans des fenêtres de qualité. Les délais sont encore bons pour remplacer vos fenêtres, avant la période des grands froids. De plus ces travaux réalisés conjointement à d’autres travaux de rénovation énergétique (isolation, remplacement de chaudière,etc.) vous permettent de disposer directement du taux majoré de 18 % au crédit d’impôt.

Rénovation énergétique :  améliorer son système de chauffage

Pour une rénovation énergétique réussie pensez à remplacez votre chaudière par une chaudière plus économique !

  • Chaudière à condensation  jusqu’à 30% d’économies de gaz.
  • Chaudière basse température : jusqu’à 15% d’économies de gaz.

Pour en savoir plus sur les chaudières, consultez notre Guide des prix chaudières

Optez pour un système de chauffage à base d’énergie renouvelable comme :

  • la Pompe à chaleur, elle puise la chaleur dans le sol, l’eau ou l’air et la restitue dans votre logement.
  • la Chaudière à bois, le bois est une énergie renouvelable, il coûte moins cher à l’usage
  • le Poêle à bois, à bûche ou à granulé,  utilisable en chauffage central ou en chauffage d’appoint, il est très agréable et très efficace pour chauffer et surtout facile d’utilisation. Vous ne rechargez le poêle que tous les 3-4 jours. L’installation d’une nouvelle chaudière à condensation ou d’un chauffage au bois peut vous permettre de bénéficier de 10 à 15% de crédit d’impôt, et jusqu’à 17% pour une chaudière à cogénération gaz. Groupez vos travaux de rénovation énergétique (chauffage+ isolation par exemple). En effet chaque année des crédits d’impôts sont supprimés, et rien n’indique pour l’instant que la majoration du crédit d’impôt en cas de bouquet de travaux sera maintenue en 2014.

Utilisez l’énergie solaire, pour chauffer votre eau sanitaire : chauffe eau solaire ou ballon solaire,  c’est la 1ère utilisation du solaire dans la maison : technologie maitrisée et efficace.

Rénovation énergétique : prime énergie, aides de l’Anah, éco-PTZ

Prime éco-travaux site de Carrefour

Prime éco-travaux © Carrefour

Autre dispositif pouvant vous permettre de réaliser des économies sur vos travaux de rénovation énergétique : les primes énergies. La plupart des hypermarchés (Auchan, Leclerc, Carrefour, et autres organismes) proposent désormais de bénéficier de chèques cadeau contre la réalisation de travaux de rénovation énergétique. Attention toutefois pour bénéficier de ces primes dans la plupart des hypermarchés, vous avez jusqu’au 31/12/2013 pour réaliser les travaux. C’est donc le moment de s’y mettre ! En complément, d’autres dispositifs sont encore valables en 2013 pour amoindrir le coût de vos travaux. Subvention locales et régionales ou encore l’éco -prêt à Taux zéro, toujours cumulable jusqu’à fin 2013 avec le crédit d’impôt développement durable*. Pour les petits budgets, n’oubliez pas que l’Anah offre des aides à la rénovation énergétique. Pour être sûr de ne pas être exclu du dispositif l’année prochaine, passez votre demande d’aide auprès de l’Anah avant la fin 2013. Enfin, n’oubliez pas que les économies réalisées par les travaux de rénovation énergétique se ressentent également à l’usage.Selon une étude de l’Anah : le remplacement d’une chaudière à condensation couplé à l’isolation de combles pourrait ainsi rapporter 838 euros d’économie annuelle sur une facture de gaz et jusqu’à 1 239 euros d’économie sur une facture de fioul !

En bref : vous l’aurez compris les travaux de rénovation énergétique sont des travaux qui rapportent !

* à condition que le montant de vos revenus n’excèdent pas 30.000 euros pour l’avant-dernière année précédant celle de l’offre de prêt.

Poster un commentaire

Javascript doit être activé dans votre navigateur pour pouvoir ajouter des commentaires.

Vous êtes un professionnel

Opportunités de chantiers à saisir !

Être rappelé pour en profiter

Articles récents


Demandez un crédit travaux
Les champs avec un * sont obligatoires.

Inscription Newsletter

Professionnels du bâtiment

Nous avons des opportunités de chantiers pour vous !

Remplissez rapidement votre carnet de commandes avec des chantiers qui vous rapportent !

En savoir plus

scroll